Kalinin-K-5

Kawanishi H6K

Kawanishi-H8k (h8k-2l sei-ku)

Vue d'un H6K4-L de transport (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue d'un hydravion de patrouille maritime H6K4-L (version transport) de l'Air Corps No. 801, J.A.A.F., code Allié 'Mavis' (1942).

Le Kawanishi H6K, l'un des plus efficaces hydravion japonais de la fin des années 1930, fut conçu en réponse à une demande de la J.N.A.F. (Japan Naval Air Force) de 1934. Cinq prototypes furent construits et trois d'entre eux avaient déjà volé à la fin de l'année 1936. Les moteurs d'origine Nakajima Hikari 2 de 840 CV furent remplacés plus tard par des Mitsubishi Kinsei 43 de 1.000 CV sur au moins deux de ces machines et c'est sous cette forme qu'eurent lieu les premières livraisons à la J.N.A.F. en janvier 1938, les hydravions recevant la dénomination H6K1.

Le cinquième exemplaire servit de prototype pour la version initiale de production, le H6K2 Model 11, qui fut construit en complément en neuf exemplaires. La désignation H6K3 fut appliquée aux deux avions suivants destinés au transport. Convertis en H6K2-L, ils firent partie d'un lot de 18 machines finalement livrées aux Japan Air Lines comme avions de transport civil et militaire pouvant emporter seize passagers.

Les premiers modèles militaires volèrent de manière opérationnelle avec les J.N.A.F. durant le deuxième conflit Sino-Japonais, mais au début de la Deuxième Guerre mondiale, la principale version en service était le H6K4 Model 22. Initialement équipés de moteurs Kinsei 43, ils furent dotés en standard, à partir d'août 1941, de propulseurs plus puissants Kinsei 46 permettant l'emport d'une charge opérationnelle supérieure.

Environ 70 Model 22, (nommés 'Mavis' dans le système de codage Allié) étaient en service opérationnel au moment de l'attaque de Pearl Harbour. Plus tard, un nombre d'exemplaires entre deux et trois fois plus important avait été assemblé, plusieurs d'entre eux étant des H6K4-L de transport.

Une tentative faite pour prolonger la vie de cet hydravion fut le H6K5 Model 23 doté de moteurs Kinsei 53 de 1.300 CV, mais l'évolution satisfaisante du H8K du même constructeur rendirent ces essais inutiles et comparativement, un petit nombre de H6K5 fut construit. La plupart des hydravions 'Mavis', finirent leur carrière comme avions de transport, mais à la fin de l'année 1943, ils avaient pratiquement disparu du service. Un total d'environ 220 H6K en toutes versions fut construit.


Plan d'un hydravion de patrouille maritime H6K4-L (version transport). Armement (uniquement H6K4 version de patrouille) : un canon de 20 mm en tourelle de queue, quatre mitrailleuses de 7,7 mm (une dans le nez, une dorsale et deux latérales), plus une charge de bombes en soute interne jusqu'à 1.600 kg ou deux torpilles de 800 kg externes. Plans d'un H6K4-L de transport (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson.

H6K4-L              
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 1070 CV                     Mitsubishi Kinsei 46                              
Envergure/Span 40,00 m    Longueur/Length 25,63 m    Hauteur/Height 6,27 m     Poids total/Weight 17.000 kg      
Vitesse/Speed 340 km/h à 4000 m    Plafond/Ceiling 9.610 m    Autonomie/Range 6.080 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens