Hansa-brandenburg-Kdw

Hansa-Brandenburg W.12

Hansa-brandenburg-W.29

Vue d'un hydravion Hansa-Brandenburg W.12 (origine : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue et plans d'un hydravion biplan de chasse Hansa-Brandenburg W.12 de la marine impériale allemande (Kaiserliche Marine), fin été 1917.

La marine impériale allemande apprit par l'expérience, que les hydravions monoplaces étaient vulnérables aux attaques par l'arrière, aussi, à l'automne 1916, Ernst Heinkel commença le dessin du biplace W.12, dont le prototype fut terminé en janvier 1917. Son fuselage conservait une profondeur presque identique du nez à la queue, ce qui constituait une sorte de quille rendant l'hydravion très stable, sans affecter sa manoeuvrabilité. Le plan horizontal de queue était monté sur le haut de la cellule, il comprenait une gouverne de direction arrondie placée en position basse, s'étendant sous et à l'arrière de la partie postérieure de l'avion. De cette manière, depuis le poste arrière surélevé, l'observateur avait une vue et un champ de tir pratiquement ininterrompu vers l'arrière et vers le haut.

Malgré un accident survenu au prototype, le W.12 fut mis en production, et par la suite, les livraisons, échelonnées entre avril 1917 et mars 1918, atteignirent environ 145 machines. La fabrication fit l'objet des lots suivants, six avions dotés de moteurs Mercedes D.III de 160 CV et équipés de radiateurs montés dans les ailes, quatre livraisons de respectivement, neuf, vingt, vingt et trente avions à moteurs Benz Bz.III de 150 CV et radiateurs frontaux, et deux lots de fin, de respectivement quarante et vingt hydravions à moteur Mercedes. Des variations mineures furent appliquées aux différentes séries de livraisons. Les avions des quatre lots dotés de moteurs Mercedes étaient équipés de deux mitrailleuses Spandau tirant vers l'avant, les autres recevant une unique mitrailleuse montée sur le côté droit, et tous les W.12 étaient équipés d'une mitrailleuse défensive Parabellum en poste arrière. Les W.12 furent mis en service actif à partir d'avril 1917, et obtinrent de bons résultats dans la défense des stations côtières et des bases d'hydravions allemandes contre les attaques des avions ennemis. Ils effectuèrent également souvent des missions de reconnaissance.

A partir de novembre 1917, ce modèle fut rejoint en production, par le W.19, qui fut fabriqué en environ 55 exemplaires, et fut mis en service à partir de janvier 1918. Le W.19 avait des ailes aux extrémités plus droites, et d'une envergure plus grande de 2,60 m. Le fuselage avait été agrandi sur une longueur de 1,05 m, et les plans de queue avaient aussi été revus. Le moteur était un Maybach Mb.IV de 240 CV. Ces hydravions (à l'exception des trois premiers livrés) étaient équipés de deux mitrailleuses Spandau, et un exemplaire fut doté, de manière expérimentale, d'un canon Becker de 20 mm monté dans le poste de l'observateur. Le W.19 pouvait voler pendant cinq heures, souvent en compagnie de W.12, en patrouillant au-dessus de son plus petit compagnon et en le rejoignant si une cible était détectée.

Les biplaces Brandenburg, employés en nombre durant le printemps et l'été 1918, étaient considérés avec sérieux, par les équipages des avions du R.N.A.S. (Royal Naval Air Service), lors des missions en mer du Nord et le long des côtes des Flandres. Les deux types restèrent en service jusqu'à l'Armistice. Le modèle W.27 fut une variante équipée d'un moteur Benz Bz.IIIb de 195 CV qui en resta un stade du prototype, mais deux W.32 identiques dotés de Mercedes D.III furent fabriqués et employés comme avions d'entraînement.

Plans d'un hydravion Hansa-Brandenburg W.12 (origine : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson)


Source partielle : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson.

HANSA-BRANDENBG W.12
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 150 CV                       Benz Bz.III                                       
Envergure/Span 11,20 m    Longueur/Length 9,65 m     Hauteur/Height 3,30 m     Poids total/Weight 1.465 kg       
Vitesse/Speed 160 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 5.000 m    Autonomie/Range 3 hr 30min


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918