Hawker-Demon

Hawker Fury

Hawker-Fury i, sea fury

Vue d'un Hawker Fury I (photo : Science et Vie Aviation 1977) Vue d'un chasseur de l'entre-deux guerres Hawker Fury I (1931).

Le chasseur Hawker Fury était un des nombreux avions dérivés du bombardier Hart de 1928, tous basés sur le moteur Rolls-Royce V12 Kestrel. Le Hart, ainsi que ses versions dérivées, bombardier et avion d'entraînement pouvait dépasser en performances la plupart des chasseurs de la R.A.F. de l'époque, aussi Hawker développa un chasseur monoplace sur cette base, avion en compétition avec le Fairey Firefly IIM d'aspect similaire.

Le prototype vola pour la première fois en mars 1929 et la désignation Fury fut appliquée en 1930. En dépit de son apparence, cet avion était plus petit et différent au niveau de la structure par rapport à ses prédécesseurs. De construction entoilée mixte métal et bois, le Fury avait un moteur entouré d'un capot enveloppant, avec le radiateur suspendu entre les jambes du train principal fixe.

Le Fury fut le premier chasseur de la R.A.F. dédié aux fonctions d'interception, le Bristol Bulldog et les autres chasseurs étant prévus pour des missions de patrouille sur longue distance. Etant assez coûteux, cet appareil fut seulement mis en service dans les Squadrons No. 1, 25 et 43, la version Mk. I équipant le Squadron No. 43 en mai 1931.

De manière à accroître le nombre de ces chasseurs en attendant l'arrivée d'avions monoplans plus modernes, une commande de 99 machines de type Mk. II fut passée, les livraisons eurent lieu à partir de juin 1936 dans les Squadrons No. 25, 41, 73 et 87. Ces machines de couleur métallique étaient dotées de moteurs Kestrel plus puissants, en service lors de la Crise de Munich en 1938, elles furent ensuite repeintes dans des tons de camouflage marron et vert. Les Fury furent remplacés par des Hurricane et des Spitfire durant l'année 1939.

Quelques Fury II et III furent exportés vers l'Afrique du Sud (sept exemplaires puis 24 autres issus des surplus de la R.A.F.), le Portugal (trois exemplaires), l'Iran (24 exemplaires), la Norvège (un exemplaire) et l'Espagne (trois exemplaires). La Yougoslavie en reçut également 16 et 40 furent construits sous licence. Ces machines d'exportation furent parfois équipées de moteurs radiaux ou de moteurs en ligne comme l'Hispano-Suiza 12 Xbr.

Un dérivé du Fury fut le Hart Fighter biplace construit en peu d'exemplaires, puis adopté sous le terme Demon et produit à plus de 230 exemplaires entre 1933 à 1938. Un autre avions dérivé fut le Nimrod, appareil destiné à la Royal Navy, renforcé au niveau de la structure et du train et doté d'une crosse d'appontage. Le Nimrod Mk. I avait un moteur Kestrel IIMS de 525 CV et le Mk. II reçut un Kestrel V de 650 CV. 42 Mk. I et 36 Mk. II furent assemblés et servirent jusqu'en 1939.


Vue d'un chasseur embarqué Hawker Nimrod dérivé du Fury. Vue d'un Hawker Nimrod (photo : Fighters of the 20th Century - Aviation Picture Library)


HAWKER FURY I       
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 480 CV                       Rolls-Royce Kestrel IIS                           
Envergure/Span 9,15 m     Longueur/Length 8,00 m     Hauteur/Height 2,89 m     Poids total/Weight 1.580 kg       
Vitesse/Speed 330 km/h             Plafond/Ceiling 8.230 m    Autonomie/Range 490 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens