Heinkel-He 111

Heinkel He 115

Heinkel-He 162a salamander

Vue d'un He 115B-1 (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un He 115B-1, immatriculé avec des codes d'essais en vol, 1939-1940.

Ernst Heinkel avait conçu plusieurs bons avions destinés à la marine pendant la Première Guerre mondiale, et il ne fut pas étonnant qu'il produise un des hydravions majeurs du conflit 1939-1945. Le premier prototype du He 115 (D-AEHF) avait effectué son vol inaugural en 1936, et il fut modifié plus tard pour tenter de battre les plus importants records de vitesse avec charge pour hydravions en cours, huit records de ce type étant obtenus en mars 1938 (dont celui d'une vitesse d'environ 330 km/h avec 2.000 kg de charge). Le modèle de production définitif fut annoncé par les troisième et quatrième prototypes, qui avaient une partie avant allongée et vitrée, un long cockpit pour l'équipage de trois personnes, bombardier, pilote et radiotélégraphiste, et pour le dernier exemplaire, pas de tirants de renforcement pour les deux flotteurs.

Dix exemplaires du He 115A-0 de pré-production, et un peu plus d'une trentaine de He 115A-1 furent construits en 1937 et 1938 respectivement, le dernier type étant doté d'une mitrailleuse MG 15 de calibre 7,9 mm montée dans le nez, ainsi que d'une arme identique dans le poste arrière. La variante A-2 fut l'équivalent export du A-1 destiné à la Luftwaffe, et elle fut vendue à la Norvège (six exemplaires), et à la Suède (dix ex.). La première version domestique produite à grande échelle fut le He 115A-3, (soute à bombes et équipements radio modifiés), qui fut rapidement suivi de la série He 115B, comprenant dix B-0, et environ cinquante B1/B-2. Ces machines avaient une capacité en carburant supérieure (possibilité d'emporter un réservoir de carburant largable à la place des bombes, dans la soute), et pouvaient emporter, en plus de la charge de bombes interne, une des armes secrètes tant vantées par Hitler, une mine magnétique (deux mines moyennes ou une grande, charge d'un poids total de 2.200 livres, 1.000 kg). Avec cette arme, les hydravions causèrent de grands ravages aux convois de navires alliés durant les premières années de la guerre. Pendant l'année 1939, des mines furent aussi mouillées par ces avions, le long des côtes anglaises (estuaire de la Tamise), et ultérieurement, ils participèrent à des attaques de convois dans l'Arctique, en partant de bases situées en Norvège.

En 1949-1941, la série He 115C fut présentée, avec les sous-types C-0, C-1, et C-2, cette variante étant dotée d'un canon MG 151 de 20 mm logé dans un coffre sous le nez de l'appareil. Sur certains hydravions, une mitrailleuse MG 17 de calibre 7,9 mm fut aussi montée à la base de chacune des ailes. La série C fut terminée avec environ vingt C-3 poseurs de mines, et trente C-4 bombardiers porteur de torpille, le dernier type ayant uniquement comme armement défensif une mitrailleuse dorsale, MG 15. Un He 115A-1 fut doté de moteurs radiaux BMW 801C de 1.600 ch, et équipé de cinq mitrailleuses et d'un canon, et devint le He 115D. Cette machine fut utilisée de manière opérationnelle, mais la série D ne fut pas mise en production.

En pratique, toute la fabrication fut arrêtée pour un temps, mais elle fut reprise en 1943-1944, pour la construction des variantes E-0 et E-1 de sauvetage en mer, ce qui porta la construction totale à environ 400 appareils. Les machines de la série E étaient globalement identiques aux modèles antérieurs, avec quelques variations dans l'armement. Les He 115 furent employés dans les Kü.Lf.Gr. (Küstenfliegergruppen) 106, 406, 506, 706, et 906 de la Luftwaffe, et les dernières machines de ce type furent retirés du service actif en première ligne l'été 1944. Deux ou trois hydravions A-2 norvégiens s'échappèrent après l'invasion de ce pays en 1940, et ces appareils furent employés ultérieurement sous les couleurs de la R.A.F., afin de transporter des agents alliés entre Malte et l'Afrique du Nord. Aussi, quelques hydravions He 115A participèrent à la guerre d'Espagne, du côté des Nationalistes.


Plan d'un He 115B-1 (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson.

He 115B-1           
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 970 ch                      BMW 132K                                          
Envergure/Span 22,28 m    Longueur/Length 17,30 m    Hauteur/Height 6,60 m     Poids total/Weight 10.400 kg      
Vitesse/Speed 330 km/h à 3400 m    Plafond/Ceiling 5.200 m    Autonomie/Range 3.350 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens