Heinkel-He 162a salamander

Heinkel He 177 Greif

Heinkel-He 178

Vue d'un He 177A-5/R7 (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un He 177A-5/R7 du Staffel 6, II/KG 40, Bordeaux-Mérignac, novembre 1943.

Le He 177 fut le seul bombardier stratégique allemand à long rayon d'action produit en série pendant la Deuxième Guerre mondiale. Il fut victime pendant son développement d'un manque d'orientation officiel clair et d'interférences politiques qui ne permirent pas de corriger les défauts initiaux de conception avant sa mise en service. Avec un développement normal et non interrompu, sa carrière aurait pu être différente car c'était une machine au dessin conventionnel excepté la proposition radicale pour ses moteurs Daimler-Benz DB 610 formés de deux DB 605 couplés et entraînant un arbre d'hélice unique (de ce fait, le He 177 peut être considéré comme un quadrimoteur).

L'appareil fut conçu suivant une spécification de 1938 pour répondre à deux rôles, bombardier lourd et avion de lutte contre navires et aussi de manière surprenante pour être un bombardier en piqué. Le premier prototype vola en novembre 1939, il restait dans les limites globales de poids de la spécification mais les différents modèles mis en service par la suite devinrent de plus en plus lourds. Plus inquiétant, ce premier vol fut écourté suite à l'échauffement des moteurs, mal qui subsistera pendant toute la carrière de l'avion.

Huit prototypes furent construits, ils furent suivis de 35 machines de pré-production He 177A-0 assemblés par Arado et Heinkel et par 130 He 177A-1 assemblés par Arado. Les premiers exemplaires de ce lot furent employés pour des essais supplémentaires, mais après une brève et peu satisfaisante mise en service, les avions furent retirés.

Fin 1942, ils furent remplacés par 170 A-3 construits par Heinkel et 826 A-5 dotés d'un fuselage allongé et de nacelles de moteur repositionnées. Ces machines furent principalement utilisées sur le front Est ou leur emploi aussi dans des missions d'attaque au sol donna quelques variations intéressantes au niveau de l'armement. D'autres He 177A servirent comme avions de transport et d'autres variantes étaient capables d'emporter de manière externe les missiles Hs 293 ou FX 1400.

Quelques A-6 furent construits, mais l'orientation était alors de développer le Greif avec quatre moteurs séparés. Lors de l'évacuation de Paris, le prototype He 274A (auparavant He 177A-4) attendait encore son premier vol dans l'usine Farman de Suresnes. Par ailleurs, une cellule de He 177A-3 fut transformée en quadrimoteur He 277 désigné officiellement He 177B par Heinkel pour contourner le désaccord des autorités à propos de l'option concernant les moteurs. Cette machine équipée de quatre Daimler-Benz DB 603A de 1.730 CV vola fin 1943, elle fut suivie de deux autres prototypes et de quelques machines de production qui ne furent pas mises en service.
Plans d'un He 177A-5/R7 (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson)
L'armement du He 177A-5/R7 illustré comprenait un canon MG 151 de 20 mm sous le nez et dans la queue, deux mitrailleuses MG 131 de 13 mm dans les deux tourelles de dos, une mitrailleuse MG 81 de 7,9 mm dans le nez et deux couplées en arrière du dôme inférieur de nez, une charge jusqu'à 1.000 kg de bombes et deux mines, torpilles ou missiles placés à l'extérieur.

Source partielle : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson.

He 177A-5/R7        
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 2950 CV                     Daimler-Benz DB 610 (DB 605 couplés)              
Envergure/Span 31,44 m    Longueur/Length 22,00 m    Hauteur/Height 6,40 m     Poids total/Weight 27.200 kg      
Vitesse/Speed 490 km/h à 6100 m    Plafond/Ceiling 15.200 m   Autonomie/Range 5.000 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens