Hélicoptère - histoire

 

Vol de la machine d'Etienne Oehmichen en 1924 Vol de la machine d'Etienne Edmond Oehmichen début mai 1924.

Le premier vol d'hélicoptère fut effectué en novembre 1907 à Coquainvilliers, village proche de Lisieux par Paul Cornu, un mécanicien amateur ayant réalisé un appareil doté d'un moteur Antoinette de 24 CV. Cette machine basée sur une structure tubulaire métallique renforcée de câbles comportait deux hélices horizontales de 6 m de diamètre entraînées par une courroie croisée. Cet appareil réussit à décoller jusqu'à 1,5 m pendant plusieurs secondes.

A la même époque, Louis Breguet avait conçu avec l'aide du professeur Charles-Robert Richet le "gyroplane", engin doté de quatre ensembles d'un diamètre de 8,10 m animés par un moteur Antoinette de 50 CV. Cet engin aux mains du pilote Volumard parvint à se soulever dès fin septembre 1907, mais quatre hommes cramponnés au fuselage assuraient sa stabilité et ils contribuèrent peut-être au décollage.

Le principe du vol vertical était connu depuis longtemps, en Chine des jouets miniatures reprenant le principe de la graine d'érable qui tournoie en tombant réalisaient déjà ce vol, et plus tard, Léonard de Vinci avait dessiné une machine basée sur la vis d'Archimède. Au XVIIIème siècle, Launoy et Bienvenu avait construit un modèle réduit à deux hélices contre rotatives (principe souvent repris sur les hélicoptères russes Kamov) puis en 1842, le Britannique Phillips fit voler un modèle réduit dont les pales étaient mues par de la vapeur éjectée en bout de pales (principe repris sur le Fairey Rotodyne par exemple). Le terme hélicoptère (du grec helix, spirale et pteron, aile) fut inventé en 1861 par Gustave Ponton d'Amécourt (1825-1888) qui fabriqua plusieurs maquettes.

Mais mouvoir un engin piloté ne sera possible qu'à partir de 1907 grâce aux progrès des moteurs d'avions. Les évolutions des machines sont alors plus des élévations que de véritables vols contrôlés, mais les techniques et les connaissances progressent. Finalement, début mai 1924, l'ingénieur Etienne Oehmichen parvint à boucler le premier kilomètre en circuit sur son hélicoptère numéro 2, machine équipée de quatre rotors principaux et de huit petites hélices pour les évolutions.

Ce fut finalement l'ingénieur d'origine russe émigré aux Etats-Unis en 1917, Igor Sikorsky (1889-1972) qui mis au point la formule actuelle combinant rotor principal et rotor anticouple arrière avec son appareil expérimental VS-300. Cette machine fut à l'origine du Sikorsky expérimental R-4, premier hélicoptère militaire produit en série et utilisé pour la première fois au combat en avril 1944.

Parmi les inventeurs de machines à vol vertical, on peut citer les frères suisses Henri et Armand Dufaux qui réussirent à faire voler une machine dotée d'un moteur à explosion dès 1905, le Danois Ellehammer qui construisit un prototype à deux rotors coaxiaux et hélice qui se souleva de terre en 1916, l'Espagnol Raul Pateras Pescara qui fit voler sa machine n° 2 en mai 1924. On peu aussi citer Juan de la Cierva qui mit au point l'autogire et fit voler avec succès son sixième prototype C-6 (base fuselage d'Avro 504K avec empennages et train, moteur en étoile Le Rhône de 110 CV) en 1924.

Partie avant de la machine de Paul Cornu (moteur Antoinette). Vue de l'avant de la machine de Paul Cornu


- En complément, timbre de commémoration de Etienne Edmond Oehmichen (1884-1955), pionnier de l'hélicoptère, né à Châlons-en-Champagne. En arrière-plan le terrain d'aviation de Valentigney-Doubs, pays de Montbéliard. Timbre France, émission en 1957.

Source partielle : Science et Vie novembre 2007

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresHélicoptèresHélicoptères