Curtiss-R3c-2

Curtiss SB2C Helldiver

Curtiss-Sc-1 seahawk

Vue d'un SB2C-1C Helldiver (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un SB2C-1C Helldiver du Squadron VB-8 embarqué sur le U.S.S. Bunker Hill (juin 1944).

Le Helldiver fut développé pour remplacer le Douglas SBD Dauntless. Plus grand que ce dernier, il devait pouvoir opérer depuis les plus récents porte-avions, et être capable d'emporter un armement largement supérieur dans sa soute interne qui réduisait la trainée. Le prototype du Helldiver, désigné XSB2C-1 vola pour la première fois en décembre 1940, mais il fut détruit à la suite d'un accident au début de l'année suivante (panne de moteur en approche), ce qui était de mauvais augure pour un appareil qui devait cependant, devenir peut-être le meilleur bombardier en piqué embarqué mis en service actif dans l'U.S. Navy. Le prototype reconstruit et amélioré (fuselage allongé, queue plus grande, montage d'un autopilote), vola de nouveau en octobre 1940, mais il fut de nouveau accidenté en décembre 1941, lors d'essais de piqué.

Cependant, une commande initiale passée par la Navy en novembre 1940 fut ultérieurement augmentée pour être portée à environ 980 SB2C-1. Des modifications avaient été appliquées lors de la production en série, éléments de queue plus grands, capacité en carburant augmentée, réservoirs de type auto-obturant, armement fixe porté à quatre mitrailleuses de calibre 12,7 mm dans les ailes. Le premier appareil de ce lot fut livré en juin 1942.

Ces bombardiers en piqué furent suivis d'environ 1.110 SB2C-3, 2.045 SB2C-4, et 970 SB2C-5. Le modèle SB2C-3 était doté d'un moteur Wright Cyclone R-2600-20 de 1.900 ch, et le SB2C-4 était doté d'un radar de recherche caréné et logé sous les ailes. Cette dernière variante pouvait aussi emporter une charge externe de bombes allant jusqu'à 1.000 livres (454 kg), ou huit roquettes de diamètre 12,7 cm. Le SB2C-5 était principalement une version long rayon d'action du modèle précédent.

900 Helldiver achetés par l'U.S.A.A.F., et construits par Curtiss et Douglas, sous la dénomination militaire d'origine A-25A Shrike, furent transférés en majorité au Marine Corps, sous la désignation SB2C-1A. La compagnie Canadian Car and Foundry Co. construisit, à partir de l'été 1943, environ 890 appareils désignés Helldiver SBW-1, -3, -4, et -5, en incluant un peu moins de quarante machines fournies à la Fleet Air Arm britannique. Fairchild, au Canada, contribua à la fabrication, en assemblant 300 versions SBF-1, -3, et -4, ce qui porta la production totale du Helldiver à environ 7.200 appareils.

Les bombardiers britanniques ne furent pas mis en service actif, mais les avions américains, en perpétuant le nom donné aux précédents bombardiers en piqué biplans Curtiss SBC, jouèrent un rôle important lors de la guerre du Pacifique (1941-1945), en opérant depuis l'U.S.S. Bunker Hill, l'U.S.S. Enterprise, l'U.S.S. Essex, l'U.S.S. Independence, ou d'autres porte-avions. La première action majeure fut la campagne de Rabaul, en novembre 1943 (attaque du port tenu par les japonais, sur l'île de Nouvelle-Bretagne, au nord de la Papouasie-Nouvelle-Guinée), et ces bombardiers participèrent à quasiment toutes les opérations majeures navales et aériennes durant le reste de la Deuxième Guerre mondiale.

Un SB2C-1 fut équipé, de manière expérimentale, de deux flotteurs, sous la désignation XSB2C-C2, et un SB2C-5 fut doté d'un moteur R-2600-22 de 2.100 ch, sous la désignation XSB2C-6, mais cette variante unique ne fut pas mise en production.


Plans d'un SB2C-1C Helldiver (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson.

SB2C-1C             
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1700 ch                      Wright R-2600-8 Cyclone                           
Envergure/Span 15,15 m    Longueur/Length 11,18 m    Hauteur/Height 4,50 m     Poids total/Weight 6.695 kg       
Vitesse/Speed 450 km/h à 3780 m    Plafond/Ceiling 7.530 m    Autonomie/Range 3.050 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens