Handley page-H.p.42e hannibal - cabine

Handley Page H.P. 50 Heyford

Handley page-H.p.54 harrow

Vue d'un bombardier Heyford (photo : Histoire de l'Aviation Militaire Bill Gunston - TRH Pictures) Vue d'un bombardier biplan Handley Page Heyford.

Le Handley Page Heyford, conçu sous la direction de George Rudolph Volkert, fut connu dans les annales de la R.A.F. comme ayant été le dernier bombardier lourd de type biplan employé par cette armée. Sa caractéristique principale était le montage du fuselage au niveau du plan supérieur à la place d'un attachement, plus courant, sur le plan inférieur. Cette architecture positionnait l'aile basse près du sol, ce qui facilitait le chargement de la soute à bombes, placée dans l'épaisse section centrale du plan bas.

Conçu pour répondre à une spécification du ministère de l'Air (Air Ministry Spec. B. 19/27), le prototype H.P.38 (J 9130) vola pour la première fois en juin 1930, et fut présenté au Hendon Display de la R.A.F., en 1932. Commandé en quantités suivant la spécification 23/32 (Spec. 23/32), le premier Heyford de production (désignation H.P.50, immatriculation K 3498) vola en juin 1933. La fabrication totale, en incluant toutes les versions, fut d'environ 120 machines livrées à la R.A.F., avant l'arrêt de la production début septembre 1936, avec l'avion immatriculé K 6906.

Le Heyford I (moteurs Rolls-Royce Kestrel III de 575 CV, quinze exemplaires construits), avait été suivi du modèle Mk. IA (première immatriculation commençant avec le K 4021), et par le Mk. III (première immatriculation K 5180), cette dernière variante répondant à la spécification 27/35. Un petit lot de Mk. II fut mis en service dans le Squadron No. 7 de la R.A.F., ces avions ayant un cockpit ouvert contrairement à celui du prototype du Mk. II. Les Heyford II et III furent équipés de moteurs Rolls-Royce Kestrel VI de 640 CV.

Les Heyford furent d'abord mis en service dans le Squadron No. 99, à Upper Heyford, Oxfordshire, en novembre 1933. En 1934, ils furent présentés au Hendon Display de la R.A.F., et deux ans plus tard, rejoignirent les bombardiers du Squadron No. 102, lors d'une deuxième présentation. En juillet 1935, les Heyford des Squadron No. 10 et 99, participèrent au Jubilee Review de la R.A.F. à Mildenhall, et à cette occasion, le roi George V inspecta 350 avions de tous types.

Les Heyford remplacèrent les anciens Virginia dans les Squadron No. 7, 9, et 10, et ils devaient être l'équipement initial de quatre nouvelles unités formées suivant le R.A.F. Expansion Scheme. En 1937, avec l'arrivée des Whitley et des Wellesley, les Heyford furent lentement retirés des escadrilles, et les derniers en première ligne laissèrent la place à des Wellington en 1939.

Cependant, bien après qu'ils aient été retirés du service opérationnel, et malgré leur architecture dépassée, ces bombardiers furent encore employés de manière variée, pour l'entraînement, pendant les premières années de la Deuxième Guerre mondiale. Quelques machines furent aussi utilisées pour le remorquage, pour des essais de ravitaillement en vol ou des tests de radar embarqué.

Ce bombardier biplan était de construction métallique, avec un revêtement entoilé. Son équipage comprenait quatre personnes, pilote, copilote/navigateur, bombardier/mitrailleur et opérateur radio/mitrailleur. L'armement défensif comprenait trois mitrailleuses Lewis de calibre 7,7 mm, une dans le poste avant, une dorsale et une ventrale, et la charge de bombes maximale atteignait 3.500 livres (environ 1.600 kg), la charge standard étant de 2.800 livres (environ 1.270 kg).


Vue d'un bombardier lourd Heyford IA. Immatriculation K 4024, Squadron No. 10 de la R.A.F. Vue d'un bombardier Heyford (photo : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford)


Source partielle : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford.

HEYFORD Mk. I       
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 575 CV                      Rolls-Royce Kestrel III                           
Envergure/Span 22,86 m    Longueur/Length 17,68 m    Hauteur/Height 5,33 m     Poids total/Weight 7.670 kg       
Vitesse/Speed 230 km/h à 3960 m    Plafond/Ceiling 6.400 m    Autonomie/Range 1.480 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens