Gnome-rhone-9k mistral

Hirth 504

Hirth-506

Vue d'un moteur inversé Hirth 504 (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue d'un moteur quatre cylindres en ligne inversé Hirth HM 504 A-2 d'une puissance de 105 CV.

Le Hirth HM 504 était un moteur quatre cylindres inversé à refroidissement par air. Ce propulseur équipa de nombreux avions légers dans les années 1930 à 1940 et fut monté sur plusieurs avions d'entraînement allemands de la Deuxième Guerre mondiale. Il fut également construit sous licence en Espagne sous la désignation Elizalde Tigre IV et au Japon, comme Hitachi Hatsukaze Model 11.

La société Hirth avait été fondée par le fameux pilote Helmuth Hirth après la Première Guerre mondiale. Le premier moteur produit par cette firme avait été le HM 60. Suite au succès de ce propulseur dans de nombreuses compétitions, la compagnie initiale Versuchsbau Hellmuth Hirth devint la Hirth-Motoren G.m.b.H en 1931. Helmuth Hirth décéda, après une courte maladie, en juin 1938. La compagnie Ernst Heinkel AG acquit une participation majoritaire dans la société de moteurs Hirth et les deux compagnies développèrent, à partir de 1936, un moteur à réaction. Le premier moteur de ce type, le He S3, fut installé dans le Heinkel He 178 qui vola pour la première fois fin août 1939.

Le HM 504 avait une cylindrée de 3,984 litres, l'alésage étant de 105 mm et la course étant de 115 mm. Son taux de compression était de 6:1 et sa puissance maximale était de 105 CV à 2.530 tr/min. Sa longueur était de 96 cm, pour une largeur de 52 cm et une hauteur de 78 cm. Le poids, avec les équipements atteignait environ 125 kg.

Le vilebrequin de ce moteur qui avait fait l'objet de brevets de la part du Dr. Albert Hirth reposait sur cinq roulements à billes. Les bielles en acier au chrome-nickel était traitées à chaud, elles avaient une section en H et tournaient sur des roulements à bille, côté vilebrequin et côté pistons. Les pistons étaient de type Nelson-Bohnalite et portaient trois segments de compression et un segment racleur. La distribution comprenait un arbre à cames latéral monté sur roulements actionnant, par l'intermédiaire de poussoirs, des soupapes alignées (une d'admission et une d'échappement). La lubrification comprenait un réservoir d'huile situé dans le couvercle au-dessus du vilebrequin, alimentant les roulements d'hélice, les roulements de vilebrequin, les cylindres et la distribution. Ce système de lubrification avait la particularité d'être de faible consommation, grâce au dosage de l'huile envoyé aux cylindres et aux roulements. L'hélice était une bipale à entraînement direct. L'alimentation était assurée par un carburateur Pallas-Zenith 40 VAH capable de fonctionner en vol inversé et équipé d'un contrôle de mélange automatique. L'allumage comprenait deux magnétos Bosch JFR.ARS. 48 ou 49 alimentant deux bougies par cylindre.

Le HM 504 fut monté sur les avions d'entraînement Bücker Bu 131 et Bu 181, l'hélicoptère polonais BZ-1 GIL, l'avion de sport Klemm Kl 35, le Morane-Saulnier MS-603, l'appareil expérimental Payen Pa 60 Arbalète, l'hélicoptère Matra-Cantinieau MC-101 et sur l'avion léger hongrois Repülogépgyár Levente II.



* Le moteurs d'avions allemands de la période de la Deuxième Guerre mondiale étaient désignés suivant un code à trois chiffres, le premier identifiant le constructeur et les deux suivants le numéro de série du moteur. Dans cette nomenclature, le code était 5 pour Hirth.

Source partielle : site web Wikipedia

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons