Hirth-506

Hirth 512

Hispano-suiza-12 y

Vue d'un moteur inversé Hirth 512 (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue d'un moteur douze cylindres en ligne inversé Hirth HM 512 A d'une puissance de 400 CV.

Le Hirth HM 512 était un moteur douze cylindres inversé à refroidissement par air dérivé du six cylindres HM 506. Ce propulseur doté d'un compresseur et d'un réducteur fut produit dans la fin des années 1930 par la compagnie Hirth-Motoren G.m.b.H.

Ce moteur en V inversé à 60° avait une cylindrée de 11,94 litres, l'alésage étant de 105 mm et la course étant de 115 mm. Son taux de compression était de 6:1 et sa puissance maximale était de 400 CV à 3.100 tr/min. Sa longueur était de 154,2 cm, pour une largeur de 66,5 cm et une hauteur de 81,5 cm. Le poids, avec les équipements atteignait environ 315 kg.

Le vilebrequin de ce moteur qui avait fait l'objet de brevets de la part du Dr. Albert Hirth reposait sur sept roulements à billes. Les bielles en acier au chrome-nickel était traitées à chaud, elles avaient une section en H et tournaient sur des roulements à bille, côté vilebrequin et côté pistons. Les pistons portaient deux segments de compression et deux segments racleur. La distribution était semblable à celle du HM 506 avec des arbres à cames latéraux montés sur roulements actionnant, par l'intermédiaire de poussoirs, des soupapes alignées (une d'admission et une d'échappement). La lubrification comprenait un réservoir d'huile situé dans le couvercle au-dessus du vilebrequin, alimentant les roulements d'hélice, les roulements de vilebrequin, les cylindres, la distribution, le compresseur et le réducteur. Ce système de lubrification doté d'un filtre et d'une pompe de récupération avait la particularité d'être de faible consommation, grâce au dosage de l'huile envoyé aux cylindres et aux roulements. L'alimentation était assurée par deux carburateurs Pallas-Zenith 65VAH2 capables de fonctionner en vol inversé et équipés d'un contrôle de mélange automatique. L'allumage comprenait une magnéto double Bosch à avance automatique alimentant deux bougies par cylindre.

Le HM 512 était doté, comme le HM 508, d'un compresseur centrifuge mécanique placé vers l'arrière du moteur et doté d'un rotor en alliage léger tournant dans un ratio de 4.46 : 1 par rapport au vilebrequin. Ce moteur était également équipé d'un réducteur d'hélice de type épicycloïdal Stoeckicht d'un rapport de 1.5 : 1.

Le HM 512 fut monté sur l'hydravion expérimental Dornier Do 212.



* Le moteurs d'avions allemands de la période de la Deuxième Guerre mondiale étaient désignés suivant un code à trois chiffres, le premier identifiant le constructeur et les deux suivants le numéro de série du moteur. Dans cette nomenclature, le code était 5 pour Hirth.

Source partielle : site web Wikipedia

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons