Handley page-H.p. w.10

Handley Page H.P. W.8b

Handley page-H.p. w.8f

Vue d'un Handley Page W.8b (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue et plans du Handley Page W.8b G-EBBH RMA Prince George, de la compagnie Handley Page Transport Ltd. (1922).

Handley Page avait été impliqué dans les premiers développements du transport civil en Angleterre, avec l'engagement de deux de ses bombardiers O/400, au printemps 1918, pour le rapatriement de pilotes depuis la France, et huit machines de la R.A.F. appartenant au Wing No. 1 (Communications) employées, en service régulier, sur la ligne Londres-Paris, durant les pourparlers de paix tenus à Paris, entre janvier et septembre 1919. En 1919, quatre O/400 furent convertis en avions de transport civil et utilisés par la compagnie Handley Page Transport Ltd. en 1919-1920 afin d'explorer de nouvelles routes à l'étranger, plus tard parcourues par les avions d'Imperial Airways. Les premiers certificats de navigation britanniques pour des avions civils furent accordés à ces anciens bombardiers début mai 1919, et les premières liaisons vers Le Bourget, Bruxelles ou Amsterdam, furent faites avec des appareils de ce type, soit adaptés avec des modifications mineures par rapport aux avions d'origine, soit avec des versions complètement converties pour le transport de passagers, variantes O/7 et O/10, ou modèle modifié pour le transport mixte passagers et marchandises, O/11. Ces avions convertis étaient cependant peu compétitifs, et en 1923, ceux qui n'avaient pas été accidentés, furent vendus, réformés ou mis à disposition.

La compagnie Handley Page avait anticipé le besoin d'un appareil commercial de transport civil conçu spécifiquement pour cet usage, et avait, dès la fin de la Première Guerre mondiale, initié des études dans ce sens. L'appareil résultant de ce travail fut le W.8 (immatriculation G-EAPJ, aussi connu comme H.P.18), doté de deux moteurs Napier Lion de 450 CV, qui effectua son vol inaugural début décembre 1919. En mai 1920, ce biplan obtint un record britannique, en parvenant à atteindre une altitude de 14.000 pieds (environ 4.270 m), en emportant une charge de 3.690 livres (environ 1.670 kg), et au mois d'août suivant, il fut déclaré par le ministère de l'Air (Air Ministry), meilleur avion commercial lourd du moment, en termes de confort, vitesse et fiabilité. Cet avion (G-EAPJ, Duchess of York) fut mis en service sur la ligne Londres-Paris à partir de fin octobre 1921, mais il fut accidenté dans le mauvais temps lors d'un atterrissage forcé (Poix, Marne, France) juste deux ans après.

Une version W.8a fut proposée, mais elle ne fut pas construite malgré que l'immatriculation G-EAVJ ait été réservée pour le prototype. Le modèle suivant fut le W.8b, qui répondait à une spécification du ministère de l'Air (Air Ministry Spec. 16/21). Ce biplan était équipé de moteurs Rolls-Royce Eagle VIII de 360 CV, et répondait à la demande du ministère en ayant une capacité limitée à douze passagers (le W.8 d'origine avait été conçu pour une capacité de quinze passagers) et en ayant les réservoirs de carburant logés au-dessus de l'aile supérieure à la place de réservoirs logés en partie arrière des nacelles des moteurs.

Le premier avion de cette série fut le G-EBBG Bombay, renommé Princess Mary, en mai 1922, au moment ou la compagnie Handley Page Transport recevait également le G-EBBH, Prince George, et le G-EBBI, Prince Henry. Ces trois avions opérèrent sur les lignes vers Paris et Bruxelles jusqu'à l'absorption de la société dans Imperial Airways début avril 1924. Ultérieurement, l'exemplaire G-EBBG fut accidenté en février 1928 (Abbeville, France), et le G-EBBH et le G-EBBI furent réformés respectivement, en février 1931 et octobre 1932.

Les autres versions du civil W.8 furent des trimoteurs, le premier apparu étant le W.8e (H.P.26), équipé d'un moteur Rolls-Royce Eagle IX de 360 CV dans le nez, et de deux Siddeley Puma de 240 CV dans les ailes. Le premier et unique exemplaire de ce type, de construction anglaise, fut livré à Sabena, immatriculation O-BAHG, en mai 1924, et quatre machines identiques furent fabriqués pour le compte de cette même compagnie par SABCA, l'année suivante.

Le W.8f Hamilton (G-EBIX), fut construit pour Imperial Airways comme City of Washington et vola pour la première fois en juin 1924. Ce modèle était globalement identique au W.8e, mais était équipé d'un système de chauffage de la cabine. Dix appareils de ce type furent construits par SABCA, pour le compte de la compagnie Sabena, qui les exploita sur son réseau du Congo belge, pendant plusieurs années, à partir d'avril 1925. Ultérieurement, l'exemplaire G-EBIX fut doté de surfaces de queue identiques à celles du W.10, et en novembre 1929, il fut désigné W.8g, quand le propulseur frontal fut démonté et que les moteurs sous les ailes furent remplacés par des Rolls-Royce Eagle IX.


Plans d'un Handley Page W.8b (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson)


Registre civil des W.8 anglais :
Immatriculation Type cn Historique Propriétaire Date Certificat d'enregistrement Commentaires
G-EAPJ Handley Page W.8 W.8-1 G-EAPJ Handley Page Ltd. Newcastle, plus tard Duchess of York 11/11/1919 403 Accidenté à Poix, France, en juillet 1923.
G-EAVJ Handley Page W.8a W.8-A G-EAVJ Handley Page Ltd. 06/09/1920 594 Non construit.
G-EBBG Handley Page W.8b W.8-2 G-EBBG Handley Page Ltd. Bombay, puis Princess Mary 09/06/1922 792 Accidenté près d'Abbeville, France, le 15/02/1928.
G-EBBH Handley Page W.8b W.8-3 G-EBBH Handley Page Ltd. Melbourne, puis Prince George 10/06/1922 793 Retiré du service le 02/04/1929.
G-EBBI Handley Page W.8b W.8-4 G-EBBI Handley Page Ltd. Prince Henry 30/06/1922 794 Retiré du service le 24/03/1932.
G-EBIX Handley Page W.8f W.8-7 G-EBIX Imperial Airways Ltd. City of Washington 01/03/1924 1065 Accidenté près de Neufchâtel-Hardelot, Pas-de-Calais, France, le 30/10/1930.

Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.

Histoire d'Imperial AirwaysAvions d'Imperial Airways (1923-1954)

H.P. W.8b           
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 360 CV                      Rolls-Royce Eagle VIII                            
Envergure/Span 22,86 m    Longueur/Length 18,31 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 5.440 kg       
Vitesse/Speed 165 km/h             Plafond/Ceiling 3.050 m    Autonomie/Range 645 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils