Curtiss-H-12 (h-16)

Curtiss HS-2L

Curtiss-Jn-4 jenny

Vue d'un Curtiss HS-2L Vue d'un Curtiss HS-2L (immatriculation G-CAOS, cn A1250), Snipe, de l'Ontario Provincial Air Service. Timbre Canada, 17 cents, 1979. Cet hydravion, mis en service fin janvier 1926 fut victime d'un accident au Long Lake, Ontario, en juillet 1927, suite à une panne de moteur, et à la suite, réformé fin mars 1928.

Le Curtiss HS-2L était un hydravion de patrouille maritime et de lutte anti sous-marine qui faisait partie de la série Model HS (Model 8). Mi-1917, Curtiss effectua la conversion d'un hydravion bimoteur à trois places H-14, en un nouveau modèle à un seul moteur, la désignation devenant HS, pour type H, Single-Engine, monomoteur. Le H-14, conçu fin 1916, était une version plus petite que le H-12, équipée de deux moteurs Curtiss OXX de 100 CV montés entre les ailes et entraînant des hélices propulsives. Cet hydravion biplan conventionnel avait été commandé par l'U.S. Army avant le premier vol, mais le prototype fut décevant et le commande fut annulée.

Les Etats-Unis étant entrés dans la Première Guerre mondiale depuis début avril 1917, la Navy commanda à grande échelle, une version modifiée du modèle HS. Les usines Curtiss, surchargées, ne pouvaient répondre à la demande, la fabrication sous licence fut répartie sur cinq autres constructeurs, L.W.F. (Lowe, Willard & Fowler), Standard, Gallaudet, Boeing et Lougheed. Environ 1.090 exemplaires furent construits, 675 exemplaires étant assemblés par Curtiss. La production fut arrêtée avec l'annulation des contrats après la signature de l'Armistice, seuls les avions suffisamment avancés étant construits en 1919. Ce modèle resta en service dans la Navy jusqu'en 1928, il fut ensuite largement employé dans le domaine civil aux Etats-Unis et au Canada

Un hydravion HS-2L avait une autonomie de 4h 30min et son armement comprenait une mitrailleuse orientable Lewis de calibre 7,7 mm sur anneau Scarff et deux bombes de 230 livres (104 kg). L'équipage comprenait deux ou trois hommes en deux postes.

Tableau des versions :
 - HS-1 : hydravion conventionnel à hélice propulsive à trois pales entraînée par un moteur Curtiss V-X-3 de 200 CV, converti depuis une cellule d'un H-14. Fin octobre 1917, le prototype HS-1 fut employé, comme banc d'essai pour le premier vol du nouveau moteur Liberty, douze cylindres en V, d'une puissance de 360 CV. Ultérieurement, cet avion fut adapté en HS-1L standard.

 - HS-1L : des modifications significatives furent apportées à la version de production du HS-1 désignée HS-1L à cause de l'adaptation du moteur Liberty. Les modifications étaient également l'ajout d'un dièdre de deux degrés aux panneaux extérieurs des ailes et l'adoption d'ailerons compensés sur les deux plans, une nouveauté pour Curtiss. L'armement comprenait jusqu'à 160 kg de bombes ou charges de profondeur accrochées sous les ailes et une paire de mitrailleuses Lewis, calibre 7,7 mm sur anneau, en cockpit avant. La couleur était un nouveau gris léger adopté par la Navy pour le camouflage en 1920.

Le nombre exact de HS-1L produits uniquement, sur les six constructeurs, par Curtiss et L.W.F. est approximatif, car certains modèles furent convertis en HS-2L durant la fabrication et d'autres furent convertis ultérieurement. Environ 165 machines de ce type furent livrés en France en 1918, ou elles furent employées dans les dix U.S. Naval Air Stations. La première livraison fut effectuée fin mai et la première patrouille fut réalisée en juin. Aussi, en 1920, la compagnie Naval Aircraft Factory réalisa un stock d'ailes de modèle HS-1L pour équiper le nouvel hydravion porteur de torpille PT-1 (quinze machines type PT-1) à hélice tractrice.

 - HS-2L : les charges de profondeur de 180 lbs (80 kg) étant inefficaces contre les sous-marins, une charge de 230 lbs (104 kg) était requise, mais le HS-1L ne pouvait les emporter. De manière classique chez Curtiss, l'envergure fut augmentée avec l'adoption d'une nouvelle section centrale d'une longueur de 3,65 m et des panneaux d'une longueur de 1,80 m ajoutés entre la coque et les ailes basses. Aussi, l'empennage vertical fut agrandi et un compensateur fut ajouté à la gouverne de direction. Ce modèle fut largement construit par six constructeurs (Curtiss, L.W.F., Standard, Gallaudet, Boeing, Lougheed), les différences entre modèles étant minimes (pas d'ailerons sur le plan inférieur pour la fabrication Boeing).

Environ vingt exemplaires de modèles HS-2L furent livrés en France. Quelques machines dotées d'un moteur plus puissant, Liberty de 400 CV restèrent en service dans l'U.S. Navy jusqu'en septembre 1928. Après 1920, les couleurs standard furent gris pour la coque, argent pour les ailes et jaune chrome pour la partie supérieure de l'aile haute et pour la partie horizontale du plan de queue. Environ trente HS-2L furent vendus aux forces canadiennes, ces machines retournant au marché civil dans les années 1930. D'autres appareils furent aussi employés pour des liaisons courtes aux Etats-Unis à la fin des années 1920. Egalement des ailes de HS-2L furent utilisées par Naval Aircraft Factory pour équiper des hydravions porteur de torpille à hélice tractrice, 18 appareils type PT-2.

 - HS-3 : ce modèle était une refonte majeure des HS-1L/2L équipée des ailes du HS-2L, avec une nouvelle et plus large coque et un nouveau plan vertical de queue développé conjointement par Curtiss et la Marine. Avec l'Armistice, le HS-3 n'offrait plus beaucoup d'intérêt, aussi seulement un très petit nombre d'exemplaires fut construit par Curtiss et Naval Aircraft Factory.


Source partielle : site web Wikipedia.

HS-2L               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 360 CV                      Liberty                                           
Envergure/Span 22,58 m    Longueur/Length 11,88 m    Hauteur/Height 4,44 m     Poids total/Weight 2.920 kg       
Vitesse/Speed 130 km/h             Plafond/Ceiling 1.590 m    Autonomie/Range 830 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918