Hughes-H-1 (special 1b racer)

Hughes H-4 Hercules ("Spruce Goose")

Hurel-dubois-H.d.10

Vue de l'hydravion Hughes H-4 Vue du Hughes H-4 lors de son unique vol à Los Angeles le 2 novembre 1947.

L'idée de concevoir un hydravion géant était due à l'industriel Henri J. Kaiser qui construisait en un temps record dans ses chantiers les fameux navires de transport préfabriqués Liberty Ships. Kaiser proposa en 1942 aux autorités militaires de fabriquer 5000 hydravions capables de transporter au moins 500 soldats avec leur équipement ou un poids équivalent en matériel pour remplacer les navires qui étaient sous la menace des sous-marins allemands. La réalisation pratique de ce projet semblait impossible, mais le milliardaire texan fortement attiré par le vol, Howard Hughes fut fasciné par l'idée. Au cours de l'été 1942, le projet appelé HK-1 devint réalité, la Hughes Aircraft et la Kaiser Shipping Corp. fusionnèrent pour former la Kaiser-Hughes Corp. chargée de la réalisation des hydravions.

Le contrat initial d'octobre 1942 prévoyait la construction dans un délai maximum de 25 mois, de trois exemplaires, un pour les essais statiques et deux pour les essais en vol. Le matériau devait être le bois pour limiter au maximum l'utilisation de métal. Les difficultés techniques étaient énormes, néanmoins le premier prototype HK-1 pris forme lentement, la coque d'une largeur d'environ huit mètres pour une hauteur de neuf mètres pouvait loger 700 soldats, les moteurs étaient les plus puissants de l'époque, des Pratt & Whitney Wasp Major, ils entraînaient des hélices quadripales de 5,23 m de diamètre. En 1944, l'appareil ayant subi de nombreux retards n'était pas prêt, par ailleurs la situation militaire s'améliorant, les autorités ne voyaient plus l'intérêt stratégique de ce projet. La commande initiale fut ramenée à un exemplaire et en 1945, le projet fut purement annulé. Howard Hughes, en désaccord avec ses partenaires reprit le projet à son compte, l'avion fut rebaptisé H-4 Hercules, l'assemblage fut poursuivi en 1946 et achevé en septembre de cette année au hangar de Terminal Island à Los Angeles.

Le premier vol de l'hydravion qui eu lieu un an après, en novembre 1947 fut l'objet d'une mise en scène soignée, les journalistes, des vedettes d'Hollywood et une grande foule attendaient l'événement. Howard Hughes fit décoller l'immense appareil, le tint à faible hauteur (entre dix et trente mètres) pendant un mile en volant à environ 150 km/h puis le fit amerrir. L'industriel avait gagné son pari, le H-4 avait volé pour la première et la dernière fois.

La capacité de cet appareil de près de cent mètres d'envergure était de 500 à 700 personnes avec cinq membres d'équipage, l'unique exemplaire du "Spruce Goose" ("Oie de sapin") est conservé au Evergreen Aviation Museum, à McMinnville dans l'Oregon.


Vue de face du Hughes H-4. Vue de face de l'hydravion Hughes H-4 (photo : Howard Howard Hughes - Fran�ois Forestier)


Howard Hughes avait aussi battu un record de vitesse en atteignant plus de 560 km/h en septembre 1935. Plus tard, avec une version modifiée de son avion monoplace H-1, il traversa sans escale les Etats-Unis, soit plus de 4.000 km parcourus à la moyenne d'environ 530 km/h. En juillet 1938, il effectua un tour du monde à bord d'un Lockheed Model 14 bimoteur en 3 jours et 19 heures. Sa société développa pendant la Deuxième Guerre mondiale un rapide avion bimoteur nommé D-2. Cet appareil expérimental bipoutre muni d'hélices contre rotatives évolua vers une version reconnaissance photographique désignée XF-11, Howard Hughes fut gravement blessé dans un accident lors des essais de cet appareil dont le contrat fut finalement annulé en 1945.


HUGHES H-4          
Moteurs(s)/Engine(s)   8 moteurs à pistons de 3000 CV                     Pratt & Whitney R-4360 Wasp Major             
Envergure/Span 97,54 m    Longueur/Length 66,60 m    Hauteur/Height 24,15 m    Poids total/Weight 181.435 kg     
Vitesse/Speed 280 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 5.635 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils