Handley page-H.p.115

Handley Page H.P.24 Hyderabad

Handley page-H.p.33 hinaidi

Vue d'un bombardier de nuit Hyderabad (photo : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford) Vue d'un bombardier biplan de nuit Handley Page H.P.24 Hyderabad. Immatriculation J 8810, Squadron No. 99 de la R.A.F.

Le Hyderabad (capitale de l'état de Telangana, sud de l'Inde) était un bombardier lourd de nuit typique des années 1920, qui avait été développé, pour un usage militaire, depuis le Handley Page W. 8, un avion commercial pionnier qui avait volé pour la première fois en décembre 1919. Le Hyderabad avait été conçu pour répondre à une spécification du ministère de l'Air (Air Ministry Spec. 31/22), et le prototype (J 6994), qui avait volé pour la première fois en octobre 1923, fut présenté l'été suivant, au New Types Park, lors du Hendon Display de la R.A.F.

Ce bombardier fut le premier appareil à être doté de volets placés sur le bord d'attaque, brevetés par Handley Page, et qui donnaient un grand degré de stabilité latérale. Il fut aussi le dernier bombardier lourd mis en service dans la R.A.F. et basé sur une cellule en bois. L'adoption d'une structure en métal fut faite sur la version de production de son successeur, le Hinaidi.

La première escadrille de la R.A.F. équipée de ce bombardier, fut le Squadron No. 99, à Bircham Newton, près de King's Linn, Norfolk, en avril 1926. Ces machine remplacèrent les grands monomoteurs Aldershot qui avaient été mis en service en 1924. La production des Hyderabad fut lente, et ce fut seulement en janvier 1928, que la deuxième unité, le Squadron No. 10, à Upper Heyford, Oxfordshire, fut équipée. En 1929, ce bombardier fut choisi pour équiper deux escadrilles de l'A.A.F. (Auxiliary Air Force ou R.A.F. Reserve), le Squadron No. 502 (Ulster) basé à Aldergrove, ou ils remplacèrent des Vickers Vimy, et le Squadron No. 503 (City of Lincoln) basé à Waddington, ou ils remplacèrent des Fairey Fawn. Les Hyderabad furent présentés chaque année, aux Hendon Display de la R.A.F., de 1927 jusqu'à 1931. Lors de leur dernière apparition, les bombardiers du Squadron No. 503, accompagnés par des Hawker Hart du Squadron No. 33 simulèrent l'interception d'une mission de bombardement par des chasseurs Armstrong Whitworth Siskin des Squadron No. 41 et 56.

Les Hyderabad, furent retirés du service actif en première ligne à partir de la fin de l'année 1930, et remplacés par des Hinaidi, mais ces appareils furent encore employés dans les escadrilles de réserve jusqu'en 1932-1933. La production totale, arrêtée en 1929, fut de 45 machines construites pour la R.A.F.

Ce bombardier bimoteur était de construction bois, avec un revêtement entoilé. Son équipage comprenait quatre personnes. L'armement défensif comprenait trois mitrailleuses Lewis de calibre 7,7 mm, une dans le poste avant, une dorsale et une ventrale et la charge de bombes, emportée à l'extérieur, atteignait 1.100 livres (environ 500 kg).


Source partielle : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford.

H.P.24 HYDERABAD I  
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 450 CV                      Napier Lion V ou VA                               
Envergure/Span 22,87 m    Longueur/Length 18,04 m    Hauteur/Height 5,11 m     Poids total/Weight 6.180 kg       
Vitesse/Speed 175 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 4.270 m    Autonomie/Range 805 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens