Mitsubishi-G4m

Mitsubishi J2M Raiden

Mitsubishi-Ki-21

Vue d'un J2M3 Model 21 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un J2M3, Model 21, code Allié 'Jack'. Tainan Air Corps, marine impériale japonaise, 1943-1944.

Le Raiden fut le premier avion militaire japonais conçu spécialement pour l'interception. L'appareil dessiné par Jiro Horikoshi, répondait à la spécification 14-Shi de 1939, et devait correspondre strictement à la demande formulée avant 1938, par la force aérienne japonaise. Des projets furent proposés en avril 1940, et le premier des trois prototypes, désignation J2M1, effectua son premier vol fin mars 1942, le moteur étant un Kasei 13 de 1.430 ch. A la suite des essais, plusieurs problèmes furent détectés, performances inférieures à celles demandées, système de repli du train principal peu fiable, moteur loin d'être satisfaisant, et très mauvaise visibilité depuis le cockpit, particulièrement lors de l'atterrissage.

Une verrière de cockpit plus profonde, un moteur Kasei 23a de 1.820 ch, et diverses autres améliorations furent apportées à partir de la quatrième machine, et ce modèle, désigné J2M2 Model 11 fut adopté ultérieurement, en octobre 1942, pour une mise en production. Ce type Model 11 fut construit en environ 160 exemplaires, et la mise en service actif fut effectuée en décembre 1943, malgré de continuels problèmes de moteur, et la perte de plusieurs appareils pendant les essais.

Les modèles suivants, qui furent aussi les plus largement utilisés, furent le J2M3 et J2M3a, Model 21 et 21a, et la production de ces variantes atteignit environ 280 exemplaires. Une machine du dernier type fut dotée, à la mi-1944, d'un poste de pilotage élargi, d'une verrière de cockpit encore plus profonde, et fut désignée J2M6a Model 31A. Le premier modèle du J2M5 Model 33, équipé d'un moteur Kasei 26a de 1.820 ch, et d'un armement logé dans les ailes réduit à deux canons de 20 mm, fut présenté en mai 1944. Cette version se révéla être l'un des meilleurs intercepteurs japonais à haute altitude, et les rapports américains d'après guerre signalèrent ses performances en montée et son excellent contrôle. La conception du chasseur fut alors validée, mais la pénurie d'approvisionnement de moteurs Kasei 26a, point essentiel à son succès, firent que seulement un peu plus d'une trentaine de J2M5 furent fabriqués, et la proposition de monter ce moteur sur les J2M3 et J2M3a fut abandonnée. Egalement, deux J2M4 furent construits afin de tester les avantages possibles d'un montage de moteur à turbo-compresseur (Mitsubishi MK4R-C Kasei 23c), mais ce projet fut abandonné.

Le Raiden, qui reçut le code Allié 'Jack', fut employé presque exclusivement pour la défense du territoire national, mais il fut rencontré lors de la bataille de Coral Sea, mer de Corail, en mai 1942, lors de la bataille de la mer des Philippines, en juin 1944, et lors de la campagne des Mariannes, en septembre 1944. Principalement conçu pour la défense contre le bombardier B-29, cet intercepteur fut handicapé en haute altitude, à cause de l'absence d'un moteur doté d'un compresseur. Cependant sa puissance de feu, constituée de quatre canons, et l'emploi de certaines tactiques de combat lui permirent d'obtenir plusieurs victoires. L'armement d'un J2M3 comprenait un canon Type 99-I de calibre 20 mm et un canon Type 99-II de même calibre, montés dans chaque aile, et l'appareil pouvait emporter une bombe de 66 livres (30 kg), ou une de 130 livres (60 kg), sous chaque plan.


Plans d'un J2M3 Model 21 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

J2M3                
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1820 ch                      Mitsubishi Kasei 23a                              
Envergure/Span 10,80 m    Longueur/Length 9,70 m     Hauteur/Height 3,81 m     Poids total/Weight 3.435 kg       
Vitesse/Speed 610 km/h à 6000 m    Plafond/Ceiling 11.520 m   Autonomie/Range 1.055 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens