L'histoire de Jaco Pastorius (1951-1987)

 

Jaco Pastorius (photo : Encyclopédie Jazz Hot Fusion - Mephisto) John Francis "Jaco" Pastorius (1/12/1951-21/9/1987)

Jaco Pastorius naquit en décembre 1951 à Norristown (Pennsylvanie). Il grandit à Fort Lauderdale, en Floride, où il joua avec des groupes de Rhythm & Blues et devint dès l'adolescence une légende locale. Il apprit d'abord la batterie, mais à la suite d'un accident qui lui brisa un bras, il étudia le piano, la guitare, le saxophone et finit par se mettre à la basse.

La carrière de Jaco Pastorius commença vraiment en 1975, lorsqu'il fut remarqué par l'ancien batteur de "Blood, Sweat & Tears", Bobby Colombi alors qu'il faisait partie d'un orchestre local à Miami et jouait dans les clubs. Bobby Colombi devint peu de temps après producteur chez Epic et démarra un projet d'album solo de basse avec le musicien de Fort Lauderdale. Celui-ci dut aller à New York pour la préparation du disque, il fut vite remarqué par de nombreux artistes qui voulurent dès lors travailler avec lui. Il enregistrera avec Pat Metheny, Joni Mitchell, Albert Mangelsdorf, Al Di Meola, Ian Hunter et sortira, fin 1975, son album solo "Jaco Pastorius".

La première collaboration avec Joe Zawinul, fondateur de Weather Report avec Wayne Shorter sera pour terminer l'album "Black Market". Jaco remplacera Alphonso Johnson en 1976 et deviendra bassiste du groupe. Il fut co-producteur de l'album suivant "Heavy Weather" qui comprend le morceau "Birdland", titre qui fut un succès mondial.


Les années suivantes seront éprouvantes pour celui qui est alors considéré comme le meilleur bassiste au monde : enregistrements d'albums, tournées mondiales ou le public en demande de plus en plus, démonstrations pour Acoustic. Le stress, la pression, les problèmes d'ego dans le groupe vont rendre les tournées très difficiles et Jaco quitte "Weather Report" en 1982, il sera remplacé par Victor Bailey.

Il retourne en Floride avec son ami, le batteur Peter Erskine et enregistre son deuxième album solo "Word of Mouth". Il monte ensuite un orchestre de taille variable avec cuivres et steel drums, le "Word of Mouth Big Band". Les difficultés familiales, les problèmes avec la drogue vont l'entraîner dans une descente inéluctable, les cinq dernières années de sa vie seront chaotiques malgré l'enregistrement de quelques disques. Jaco meurt en septembre 1987, à Miami, tué par un patron de bar qui lui refuse l'accès à son établissement.

Jaco Pastorius aura marqué son époque, son jeu en fretless, sa vitesse d'exécution, son phrasé, ses harmoniques, accords et notes étouffées font que l'on est obligé de considérer la basse avant et après lui.



L'équipement :
Le son tiré de sa basse Jazz Bass fretless de 1962 fut un élément important de son style unique. Son jeu au phrasé lyrique avec du punch dans les bas-médiums et l'utilisation des harmoniques inspira ensuite nombre de bassistes. Jaco utilisa aussi une Jazz Bass avec frettes à partir de 1983. L'amplification était assurée par un Acoustic 360 utilisé avec deux têtes, les cordes employées du temps de Weather Report étaient des Rotosound Swing Bass tirant 0.40/0.60/0.80/0.100. Très peu d'effets furent employés, juste un délai digital MXR, la saturation sur quelques titres fut obtenue en poussant l'ampli à fond.


Discographie sélective :
Avec Weather Report Albums solo Avec Joni Mitchell Divers
Black Market Jaco Pastorius (Epic) Hejira (Elektra) Pat Metheny Bright Size Life (ECM)
Heavy Weather Word of Mouth (Warner) Mingus (Asylum) Al Di Meola Land of The Midnight Sun (Columbia)
Mr Gone Invitation (Warner) Don Juan's Reckless Daughter (Asylum) Herbie Hancock Mr Hands (Columbia)
Night Passage Jaco (Improvising Artists)   Tom Scott - Tom Scott in LA (RCA)
Weather Report Twins (Warner)    
8:30      
Havana Jam I      
Havana Jam II      
(tous chez Columbia)      

Quelques titres très connus : "Birdland" avec Weather Report, "The Chicken", "Continuum" (superbe jeu en harmoniques).

Site officiel sur Jaco Pastorius.


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page musique Retour partie musique/return to the music part