Junkers-J.i

Junkers Ju 160

Junkers-Ju 252

Vue d'un Ju 160 de la Deutsche Lufthansa (photo : Le Fana de l'Aviation numéro 411) Vue du Junkers Ju 160 (D-UGAZ Iltis) de la Deutsche Lufthansa (1936).

Le Junkers Ju 160 était un avion monoplan de transport civil capable d'emporter six passagers développé à partir du Ju 60 dont le premier vol avait été effectué en novembre 1932. Ce monomoteur à aile basse visait le marché des avions civils de liaison sur courtes distances et entrait en concurrence avec des appareils comme le Heinkel He 70 et les rapides Lockheed Orion 9B (CH-167 et CH-168) utilisés à ce moment par la Swissair, compagnie Schweizerische Luftverkehr, issue de la fusion, fin mars 1931, des compagnies suisses Balair et AD Astra. La compagnie Deutsche Lufthansa employa 21 machines de ce type à partir de 1935 et jusqu'au début de la Deuxième Guerre mondiale.

Le Ju 60 d'origine n'était pas assez rapide et seulement trois exemplaires de ce modèle avaient été exploités par la Lufthansa entre 1933 et 1636. Le Ju 160 avait été amélioré côté aérodynamique et était doté d'un moteur plus puissant ce qui lui donnait une vitesse supérieure d'environ 70 km/h par rapport à son prédécesseur. Le fuselage lisse du Ju 60 fut conservé, mais les ailes basses basées sur deux longerons en Duralumin furent couvertes d'un revêtement lisse en remplacement du revêtement en tôle ondulée antérieur. Le train principal semi-rentrant vers l'avant du Ju 60 fut remplacé par un train repliable vers l'intérieur, les roues étant entièrement masquées train fermé. D'autres améliorations portaient sur un meilleur ajustement du cockpit avec le fuselage. Les ailes étaient équipées, à la manière habituelle des Junkers, de volets sur toute la longueur du bord de fuite. La capacité était de six passagers (deux paires de sièges orientées vers l'avant, une paire vers l'arrière) avec un pilote et un radio-navigateur placés en tandem dans le cockpit supérieur clos.

Le premier prototype désigné Ju 160 V1, D-UNOR, Lynx (moteur radial BMW 132) fut pris directement sur la ligne de production du Ju 60 et vola pour la première fois en janvier 1934. Il fut testé par la compagnie Lufthansa, puis modifié (ailes, gouverne de direction moins épaisse, roulette de queue carénée et d'autres adaptations mineures) pour arriver au prototype final (V3). La première série de machines civiles fut désignée Ju 160 A-0 et le second prototype (V2) fut destiné à un usage militaire.

En incluant les prototypes, 47 Ju 160 furent produits. La compagnie Lufthansa fut le principal opérateur commercial en employant, à partir de 1935, 21 machines (dix exemplaires type A-0 puis dix autres exemplaires type D-0 à poste de pilote plus grand et plus confortable) sur les lignes intérieures allemandes et aussi sur les liaisons Breslau-Prague-Munich et Berlin-Vienne. Trois machines exportées au Japon servirent d'avions de liaison en Mandchourie, quelques machines furent utilisés pour la recherche (instituts Deutsche Versuchsanstalt für Luftfahrt, DVL, à Berlin, et Erprobungsstelle See, E-Stelle See, à Lübeck-Travemünde), les autres appareils furent employés pour un usage militaire (liaison, communication) dans la Luftwaffe.


Source partielle : site web Wikipedia.

Ju 160              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 660 CV                       BMW 132A                                          
Envergure/Span 14,32 m    Longueur/Length 12,00 m    Hauteur/Height 4,00 m     Poids total/Weight 3.520 kg       
Vitesse/Speed 360 km/h             Plafond/Ceiling 5.200 m    Autonomie/Range 930 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils