Junkers-Ju 352

Junkers Ju 390

Junkers-Ju 52

Vue d'un bombardier expérimental Junkers Ju 390 (photo : Avions de la Deuxième Guerre mondiale - Atlas) Vue d'un avion de transport lourd à long rayon d'action Junkers Ju 390. Cet appareil d'une grande capacité devait aussi être employé comme avion de patrouille maritime et bombardier.

Alors que le développement du quadrimoteur de transport Ju 290 commençait, le responsable technique, l'ingénieur Heinz Kraft envisagea de produire une version rallongée de ce modèle en augmentant l'envergure de la voilure et en ajoutant des tronçons au fuselage. Dès 1942, des études furent donc menées pour réaliser un appareil à six moteurs, le Ju 390, avion destiné au transport, à la reconnaissance maritime et au bombardement. Trois prototypes, correspondant chacun à ces trois types de mission, furent commandés et leur fabrication fut immédiatement lancée. Le Ju 390 V1 fut construit à Dessau et le Ju 390 V2 à Bernburg.

Le Ju 390 V1, qui vola pour la première fois en août 1943, était doté de moteurs radiaux BMW 801D et atteignait une longueur de 31,10 m pour une envergure de 50,30 m. Cet appareil reprenait de nombreux éléments entrant dans la construction du Ju 290 et était doté d'un train principal doublé avec un atterrisseur supplémentaire monté sous les moteurs centraux, élément utilisé uniquement lorsque l'avion était lourdement chargé. Les modifications de structure comprenaient également l'ajout des panneaux d'aile extérieurs portant un moteur BMW 801E et une nouvelle section centale allongeant le fuselage.

Au cours des vols d'essais, le Ju 390 V1, optimisé pour le transport, réussit à couvrir une distance de 8.000 km à une vitesse moyenne de 330 km/h en emportant une charge utile de 10.000 kg. En 1944, il fut envoyé à Prague-Ruzyne pour des essais de ravitaillement en vol et servit de citerne volante à des Ju 290A.

Le Ju 390 V2, qui était doté d'un fuselage d'un longueur de 33,60 m, avait effectué son premier vol en octobre 1943. Conçu comme avion de patrouille maritime, il était équipé d'un radar FuG 200 "Hohentwiel" et recevait un armement défensif comprenant un canon MG 151 de 20 mm dans chacune des deux tourelles dorsales, un canon MG 151 tirant vers l'avant et une mitrailleuse MG 131 de 13 mm installés dans une gondole centrale, un canon MG 151 dans une tourelle de queue et deux MG 131 montées dans des postes de tir latéraux. En janvier 1944, cette machine fut envoyée au FAGr 5 (Fernaufklärungsgruppe 5) pour évaluation. Après quelques vols de courte durée, le Ju 390 V2 effectua, à partir de Mont-de-Marsan, près de Bordeaux, un vol d'endurance de 32 heures, qui l'amena à 20 km seulement des côtes des Etats-Unis, au large de New York.

Le prototype du bombardier Ju 390 V3 ne fut jamais construit, la priorité étant accordée à la production des Ju 290. Cet appareil, conçu pour arriver finalement au bombardier Ju 390A, devait être doté de six moteurs radiaux équipé BMW 801E et équipé d'un armement important, composé notamment de tourelles de nez et de queue armées de quatre canons MG 151.

Le projet Ju 390A-1, dont la charge offensive était accrochée extérieurement, éveilla l'attention des Japonais, qui achetèrent sa licence de fabrication mais n'entreprirent jamais sa production en série. De la même manière, une version du Ju 390 destinée à la reconnaissance à haute altitude et équipée d'une voilure d'une envergure de 55,36 m fut étudiée mais jamais réalisée. Finalement, les Ju 390 V1 et V2 furent les seuls exemplaires de cet avion de grande taille qui furent assemblés. Le Ju 390 reste cependant le plus grand avion jamais fabriqué en Allemagne.


Source partielle : site web Wikipedia.

Ju 390 V1           
Moteurs(s)/Engine(s)   6 moteurs à pistons de 1700 CV                     BMW 801G-2                                        
Envergure/Span 50,30 m    Longueur/Length 34,20 m    Hauteur/Height 6,89 m     Poids total/Weight 75.500 kg      
Vitesse/Speed 505 km/h             Plafond/Ceiling 6.000 m    Autonomie/Range 9.700 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens