Junkers-Ju 88

Junkers Ju 90

Junkers-W 34 (w 33)

Vue du Ju 90 V3 Bayern (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue du Junkers Ju 90 V3 D-AURE Bayern de la compagnie Deutsche Lufthansa, 1938.

Les premières études qui menèrent à la version de transport commercial du Ju 90, furent faites au printemps 1936, en utilisant comme base le dessin du bombardier à long rayon d'action Ju 89. A la fin de cette même année, quand il apparut que ce dernier projet était voué à l'échec, le Dipl Ing Ernst Zindel et son équipe obtinrent l'autorisation d'utiliser les ailes, les moteurs, le train d'atterrissage et le plans de queue du Ju 89 V3, pour la construction d'un prototype de l'appareil proposé. Ce prototype, Ju 90 V1 (cn 4913, immatriculation D-AALU, Der Grosse Dessauer), effectua son premier vol fin août 1937, ses moteurs étant quatre Daimler-Benz DB 600A de 1.050 CV. Après plusieurs mois d'essais, cet avion fut détruit en vol, début février 1938, lors de tests à haute vitesse.

La carrière du V2 (D-AIVI, Preussen) fut presque aussi courte, puisque cet avion s'écrasa au décollage (panne de moteurs) à Bathurst (maintenant Banjul, Gambie) en décembre 1938, alors qu'il effectuait des tests en climat tropical pour le compte de la compagnie Deutsche Lufthansa. Le Ju 90 V2 était le premier d'un deuxième lot de trois machines dotées de moteurs radiaux BMW 132H de 800 CV. L'équipage comprenait quatre membres et la cabine pouvait être aménagée en deux configurations. Dans l'une, elle était formée de cinq compartiments égaux, comprenant chacun des paires de sièges se faisant face et disposés de chaque côté de l'allée centrale, soit un total de quarante passagers. Les deux compartiments vers l'avant étaient fumeurs. L'autre agencement était, deux grandes cabines à l'avant, un compartiment fumeur pour seize personnes ensuite, puis un compartiment principal arrière pour 22 ou 24 passagers. Un vestiaire, des toilettes, une cuisine et un logement pour du courrier ou des bagages étaient situés à l'avant et à l'arrière de la cabine voyageur, un espace additionnel pour les bagages étant situé en partie centrale des ailes, sous la plancher.

Au vue de la destruction rapide des deux premiers prototypes, la majorité des vols de liaison et publicitaires furent effectués par le Ju 90 V3 (D-AURE, Bayern), qui avait été construit au début de l'année 1938, et qui fut utilisé par Lufthansa, pour un premier service avec ce type d'appareil, entre Berlin et Vienne, plus tard dans cette même année. Le V4 (D-ADLH, Sachsen), fut le prototype pour la version de production Ju 90B-1, qui fut commandée en huit exemplaires par Deutsche Lufthansa. Ces machines furent le V5 (D-ABDG, Württemberg), V6 (D-AEDS, Preussen, en remplacement du V2), V7 (D-ADFJ, Baden), V10 (D-ASND, Mecklenburg), V11 (D-AFHG, Oldenburg), V12 (D-ATDC, Hessen), V13 (D-AJHB, Thüringen), et V14 (D-AVMF, Brandenburg). Deux autres avions de type B, dotés de moteurs radiaux Twin Wasp SC3G, furent commandés par la compagnie South African Airways et désignés Ju 90Z-2. Ils reçurent les immatriculations locales ZS-ANG, ZS-ANH, mais ne furent finalement pas livrés, et furent désignés à la place, par les numéros usine V8 et V9, respectivement.

La totalité des appareils listés ne fut pas employée par la compagnie Deutsche Lufthansa, et le service des Ju 90, dans la période précédant la Deuxième Guerre mondiale, fut d'une nature plutôt limitée, bien qu'une liaison journalière Berlin-Belgrade soit effectuée en 1940.

Auparavant, un projet de développement d'une version plus version plus puissante, Ju 90S, avait été lancé en 1937. Après la conquête de la Pologne, l'équipe de développement du Ju 90S fut transférée à l'usine Letov, à Prague-Letnany, Tchécoslovaquie, mais les études furent orientées, non pas vers un nouveau modèle d'avion de transport commercial, mais vers l'avion de transport militaire Ju 290, dont l'exemplaire V11, D-AFHG devint plus tard le prototype.


- En complément, vue du prototype Ju 90 V1 (immatriculation D-AALU, Der Grosse Dessauer). Cet appareil quadrimoteur à aile basse reprenait de nombreux éléments de la cellule du Ju 89 V3. Egalement, vue arrière, prise en 1941, du Ju 90 V3 (immatriculation D-AURE, Bayern) montrant les plans de queue comprenant deux dérives.

Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.
Ju 90 V3            
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 830 CV                      BMW 132H                                          
Envergure/Span 35,02 m    Longueur/Length 26,30 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 23.000 kg      
Vitesse/Speed 320 km/h à 3000 m    Plafond/Ceiling 5.500 m    Autonomie/Range 2.100 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils