Junkers-G 24 (g 23)

Junkers G 31

Junkers-G 38

Vue d'un Junkers G 31 (origine : �ber Den Wolken, Postes Autrichiennes) Vue d'un trimoteur de transport civil Junkers G 31.

Le Junkers G 31 était une évolution de plus grande taille du monomoteur G 24 dont il reprenait certains tronçons de fuselage. Ce nouvel appareil entièrement métallique était équipé de trois moteurs Junkers L5 de 280/310 CV. Le poste de pilotage comprenait deux places pour les pilotes (double commande) et aussi un siège pour un membre d'équipage complémentaire, un mécanicien navigant radioélectricien. A partir de 1928, les versions transport de cet appareil embarqueront aussi une personne chargée du service à bord qui disposait d'une petite cuisine. La cabine spacieuse avec chauffage, ventilation et éclairage au plafond pouvait contenir quinze passagers, elle était composée de trois compartiments avec couloir central et comportait une pièce pour se rafraîchir et des toilettes.

Le prototype (numéro de série 3000, registre D-1073) vola pour la première fois début septembre 1926. Par la suite, les moteurs d'origine Junkers L 5 se révélèrent trop faibles et furent remplacé par des BMW VI.

Le Junkers G 31 fut approuvé en février 1928 par la Lufthansa qui fut la première compagnie à le mettre en service. Au cours de leur carrière, ces appareils furent affectés aux liaisons Paris-Londres, Hambourg-Londres, Berlin-Königsberg, Berlin-Malmö, Berlin-Paris et Berlin-Vienne. D'autres machines furent exploitées en Autriche (liaison Vienne-Berlin) par la compagnie OELAG (Österreichische Luftverkehrs AG, 1923-1938) et en Australie. Trois exemplaires immatriculés VH-UOW, VH-UOV et VH-UOU, furent employés dans les années 1930-1931 par une société minière (Gold Bulolo Dredging & Co) en Nouvelle Guinée. Ces avions qui prouvèrent alors leur extrême robustesse servirent à transporter du matériel pour une mine, celle-ci se trouvant très éloignée de toute voie normale d'accès.

Cet avion à cabine d'abord ouverte puis fermée, fut fabriqué à une petite quinzaine d'exemplaires, avec des motorisations diverses, Gnome-Rhône Jupiter VI de 500 CV, Jupiter fabriqué sous licence par Siemens, BMW Hornet de 540 CV ou encore Pratt & Whitney Hornet.



G 31                
Moteurs(s)/Engine(s)   3 moteurs à pistons de 310 CV                      Junkers L5                                        
Envergure/Span 29,50 m    Longueur/Length 15,30 m    Hauteur/Height 4,30 m     Poids total/Weight 6.780 kg       
Vitesse/Speed 180 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils