Junkers-J 1 (e.i)

Junkers J.I

Junkers-Ju 160

Vue d'un biplan d'attaque au sol Junkers J.I (photo : Jane's fighting aircraft of World War I John W.R.Taylor) Vue d'un biplan (sesquiplan) d'attaque au sol de construction métallique Junkers J.I.

Le Junkers J.I, désignation usine J 4 (à ne pas confondre avec le monoplan monoplace de 1915 à moteur Daimler J 1, E.I), fut, avec l'Airco D.H.6, l'un des plus anguleux avions de la Première Guerre mondiale. Parmi les nombreux appareils ayant une structure métallique conçus par Hugo Junkers pendant ce conflit, il fut le seul de type biplan.

Cet appareil était une évolution remplaçant les machines intérimaires A.E.G. et Albatros de type J destinées, dans les Flieger Abteilungen (Feldflieger Abteilungen, unités de reconnaissance) de l'armée allemande, aux missions de support et de contact avec l'infanterie et d'attaque au sol. Son premier vol fut effectué au début de l'année 1917. La fonction de ce biplan était de voler à basse altitude au-dessus des tranchées et des positions d'infanterie avancées afin de signaler les concentrations et les mouvements de troupes, par l'intermédiaire d'une liaison radio. Pour remplir ce genre de missions, la construction métallique de l'appareil offrait une excellente protection contre les tirs venus du sol, qui étaient souvent soutenus. Sur cette machine, le moteur Benz Bz.IV de 200 CV, ainsi que les postes de l'équipage étaient protégés par un blindage en tôle d'acier au chrome-nickel de 5 mm d'épaisseur pesant environ 470 kg, et sur les dernières versions, la partie arrière du fuselage fut aussi dotée d'un revêtement métallique. D'autres éléments particuliers de ce biplan étaient la très grande envergure du plan supérieur, le train d'atterrissage doté de courtes jambes peu communes et le nombre réduit de mâts entre les plans.

Les J.I de production se différenciaient par leurs ailerons compensés débordant aux extrémités des ailes et un dessin différent de la dérive et de la gouverne de direction également compensée. Sur ces machines, le cône d'hélice était souvent omis et un appareil de prise de vues photographiques était parfois monté en partie arrière du fuselage. La production fut répartie entre les usines Junkers et Fokker, et un total d'environ 225 machines fut fabriqué, les premiers exemplaires étant livrés à partir d'octobre 1917. Ils furent mis en service actif au début de l'année 1918 et prouvèrent rapidement leur efficacité à remplir leurs missions.

Fréquemment les J.I larguaient des vivres et des munitions à leurs propres troupes avancées au cours de leurs opérations. La taille et le poids de cet appareil le rendait lourd à piloter et il nécessitait de longues distances pour décoller et atterrir, aussi il reçut le surnom de Möbelwagen (camion de déménagement). Néanmoins, les équipages appréciaient sa solidité et la protection offerte, et ce biplan fut considéré en général, comme la meilleure machine allemande blindée apparue pendant la guerre. L'armement courant comprenait deux mitrailleuses synchronisées Spandau LMG 08/15 de 7,92 mm montées sous le moteur, en partie avant, et une mitrailleuse Parabellum MG 14 de même calibre montée sur anneau dans le poste de l'observateur. Au début de leur mise en service, quelques J.I avaient été dotés, à la place de l'équipement radio, de deux mitrailleuses supplémentaires Parabellum orientées vers le bas et maniées par l'observateur, mais il était difficile de viser correctement à basse altitude lorsque l'avion volait rapidement, et cette pratique fut rapidement abandonnée. Au plus haut moment de leur activité, environ 190 Junkers J.I étaient en service actif au front.


Vue d'un biplan Junkers J.I (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue et plans d'un biplan de reconnaissance et d'attaque au sol Junkers J.I (début 1918).
Plans d'un biplan Junkers J.I (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson)

- En complément, vue d'un biplan d'attaque au sol et coopération avec l'infanterie Junkers J.I. Moteur Mercedes D.IVa, immatriculation 349, cn 849/17.

Source partielle : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson.

JUNKERS J.I         
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 200 CV                       Benz Bz.IV                                        
Envergure/Span 16,00 m    Longueur/Length 9,10 m     Hauteur/Height 3,40 m     Poids total/Weight 2.175 kg       
Vitesse/Speed 155 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 310 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918