Kai-Kai-12 primorets

Kalinin K-5

Kawanishi-H6k

Vue d'un Kalinin K-5 (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue d'un Kalinin K-5 de la compagnie Dobrolet (1930).

Konstantin Alexievich Kalinin fut l'un des plus talentueux concepteur d'avions soviétiques de l'entre deux guerres et avant son arrestation et le démantèlement de son bureau en 1938, il conçut seize types d'appareils en à peu près autant d'années. Kalinin fut l'un des premiers à apprécier les qualités aérodynamiques des ailes elliptiques pour lesquelles il déposa un brevet en 1923 et la majorité des avions conçus ultérieurement fut basée sur des plans d'aile de ce type.

Le premier appareil de la série K fut le K-1 (aussi connu comme RBZ-6) apparu en 1925. C'était un petit monoplan à aile haute doté d'un moteur Salmson de 170 CV, capable d'emporter trois personnes et de voler à 160 km/h. Il fut utilisé un temps sur une liaison Moscou-Nishnii Novgorod.

Une année plus tard, lui succéda le K-2, globalement identique au K-1 mais doté d'un moteur BMW IV de 240 CV qui lui permettait d'emporter quatre personnes. Le K-3 était une variante équipée d'un propulseur identique mais dotée d'une cabine modifiée pour accueillir trois brancards.

Le prototype du modèle K-4 (immatriculation RRUAX) effectua son premier vol en 1928. Cet avion de quatre passagers était donné comme propulsé par un BMW VI de 300 CV, mais les premiers exemplaires de série employés sur les lignes intérieures par Dobrolet et la compagnie ukrainienne Ukrvozdukhput gardèrent le BMW IV de 240 CV. Le K-4 fut aussi décliné en version ambulance équipée de deux brancards, d'une porte arrière côté droit et dotée d'un M-6 de 300 CV ou encore d'un Junkers L 5 de 310 CV en troisième choix. Une vingtaine de machines de ce type furent construites à Kharkov (Ukraine) en incluant un petit nombre dédié à la photographie aérienne.

Le plus connu de la série fut le K-5, version agrandie du K-4 apparue en 1929. Les premiers appareils reçurent des moteurs radiaux M-15 (Bristol Jupiter) ou des Pratt & Whitney Hornet, mais les dernières séries furent équipées de M-22 de 480 CV ou de M-17F de 500 CV. La cabine contenait huit places, le cockpit pour les deux pilotes était fermé et le plan vertical de queue ressemblait à ceux des Fokker de la même époque. Le K-5 fut construit à environ 260 exemplaires entre 1930-1934 et fut employé sur les lignes intérieures de l'U.R.S.S. par Dobrolet.

Le K-6 fut encore un avion de transport de courrier de type parasol doté d'un Gnome-Rhône Jupiter VI qui ne fut pas produit, semble t-il, en quantités.


Plans d'un Kalinin K-5 (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson)

Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.

Annexe : avions soviétiques (1917-1941)

K-5                 
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 450 CV                       M.15 (Bristol Jupiter)                            
Envergure/Span 20,50 m    Longueur/Length 15,87 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 3.750 kg       
Vitesse/Speed 160 km/h             Plafond/Ceiling 4.780 m    Autonomie/Range 950 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils