Blackburn-B.37 firebrand

Blackburn Kangaroo

Blackburn-R.b.1 iris (perth)

Vue d'un Blackburn Kangaroo (photo : Jane's fighting aircraft of World War I John W.R.Taylor) Vue d'un bombardier Blackburn Kangaroo de 1918 (prototype B9970). Moteurs Rolls-Royce Falcon de 250 CV. A noter le profil de nez mince et les jambes du train principal dépourvues d'amortisseurs.

Le Kangaroo (R.T.1, Reconnaissance Torpedo Type 1), qui est un des avions les moins connus de la Première Guerre mondiale, avait pour origine le Blackburn Type G.P. (General Purpose), un hydravion à flotteurs biplan bimoteur dont le prototype (1415) apparut en juillet 1916. Cette machine propulsée par des Sunbeam Nubian de 150 CV et doté d'ailes repliables emportait trois hommes d'équipage. Elle fut suivie d'un autre avion (1416) équipé de moteurs Rolls-Royce de 190 CV, modifié sur plusieurs points incluant une utilisation plus grande de métal dans la construction et nommé quelquefois S.P. (Special Purpose).

Les vingt Kangaroo commandés initialement devaient apparemment servir comme hydravions de bombardement et surveillance maritime pour le R.N.A.S. (Royal Naval Air Service). Cependant il apparut qu'une version terrestre serait plus souple d'emploi en opérations, aussi l'avion fut en conséquence renuméroté et construit avec un train d'atterrissage à roues pour être employé par le R.F.C. (Royal Flying Corps). Quatre exemplaires firent aussi l'objet d'une commande séparée du War Office.

Le Kangaroo de production, propulsé par deux Rolls-Royce Falcon de 250 CV (ce moteur avait été testé sur un des prototypes), gardait les ailes repliables de ses prédécesseurs, mais était amélioré sur quelques points au niveau de la structure. Une première machine subit les essais officiels d'approbation en janvier 1918, et les premières livraisons furent effectuées dans le Squadron No. 246 de la R.A.F., basé à Seaton Carew, près de Durham, en avril 1918. Le grand biplan emportait quatre personnes, son armement défensif comprenait deux mitrailleuses Lewis montées sur anneau Scarff, une au centre du fuselage et une à l'avant et quatre bombes de 230 livres (environ 104 kg), ou une charge équivalente pouvaient être stockées à l'intérieur de la cellule. Des supports supplémentaires pouvaient aussi être montés à l'extérieur sous la partie centrale du fuselage. Cet avion dont le long et mince fuselage pouvait se tordre sous les efforts était malgré sa taille, facile à piloter et l'équipage appréciait l'excellente vue possible depuis les cockpits respectifs.

La fabrication complète de 24 appareils ne peut être vérifiée, mais les quatre machines destinées au R.F.C. et au moins douze exemplaires faisant partie d'une commande plus large furent livrés. Environ dix Kangaroo furent mis en service actif dans le Squadron No. 246 durant les dix derniers mois de la guerre, ils connurent quelques importants succès comme la destruction d'un sous-marin en mer du Nord en août 1918 et des dégâts probables infligés à quatre autres submersibles. Au moins quatorze Kangaroo étaient encore en état au moment de l'Armistice.

Après la guerre, les avions de la R.A.F. furent rachetés par Blackburn, à l'exception de trois vendus à Grahame-White en mai 1919, ces derniers avions étant destinés à effectuer des vols d'agrément. Ces biplans furent adaptés à divers usages, certains furent employés par Blackbrun pour l'entraînement des pilotes de la R.A.F. jusqu'en 1929, d'autres servirent pour le transport de marchandises ou de passagers. D'autres furent encore utilisés par la North Sea Aerial Navigation Co. (une filiale de Blackburn). Un fut employé pour une tentative ratée de liaison Angleterre-Australie en novembre 1919 (immatriculation G-EAOW), et un ou deux autres servirent dans diverses courses en 1920.


Vue d'un Blackburn Kangaroo appartenant probablement au Squadron No. 246 de la R.A.F. Base de Seaton Carew, avril 1918. Vue d'un Blackburn Kangaroo (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson)



Registre civil des Kangaroo. A noter qu'en Grande Bretagne, le préfixe K- fut utilisé pour un registre temporaire pendant l'année 1919. Par la suite, tous les avions furent enregistrés de nouveau avec les immatriculations britanniques suivantes :

Immatriculation Type cn Historique Propriétaire Date Certificat d'enregistrement Commentaires
G-EADE Blackburn Kangaroo B9981 B9981 G-EADE Grahame-White Aviation Co. Ltd. 08/06/1919 83 Accidenté à Hendon, Middlesex, le 29/6/1919.
G-EADF Blackburn Kangaroo B9982 B9982 G-EADF Grahame-White Aviation Co. Ltd. 08/06/1919 84 Accidenté à Hendon, Middlesex, le 31.5/1919.
G-EADG Blackburn Kangaroo B9985 B9985 G-EADG Grahame-White Aviation Co. Ltd. 11/06/1919 85 Retiré le 7/6/1921.
G-EAIT Blackburn Kangaroo BK/33/AS/7469 B9978 G-EAIT North Sea Aerial Navigation Co. Ltd. 01/08/1919 228 Accidenté à Brough le 5/5/1925.
G-EAIU Blackburn Kangaroo BK/33/AS/7469 B9973 G-EAIU North Sea Aerial Navigation Co. Ltd. Bonzo 01/08/1919 229 Retiré le 19.4/1929. Démantelé à Sherburn.
G-EAKQ Blackburn Kangaroo B9972 B9972 G-EAKQ North Sea Aerial Navigation Co. Ltd. 18/08/1919 277 Vendu à l'armée péruvienne en juillet 1921.
G-EAMJ Blackburn Kangaroo B9977 B9977 G-EAMJ North Sea Aerial Navigation Co./Blackburn Felix the Cat 08/09/1919 324 Retiré le 2/2/1929. Démantelé à Sherburn.
G-EAOW Blackburn Kangaroo B9970 B9970 G-EAOW Blackburn Aeroplane & Motor Co. Ltd. 24/10/1919 388 Tentative de liaison Angleterre-Australie en novembre 1921. Accidenté à Suda Baie, Crète, le 8/12/1919. Abandonné.
G-EBMD Blackburn R.T.1 Kangaroo WO 8837 G-EBMD North Sea Aerial & General Transport Co. Ltd. 13/08/1925 1194 Retiré le 7/2/1929. Démantelé à Sherburn (B8737 au registre officiel).
G-EBOM Blackburn R.T.1 Kangaroo WO 8839 B8889 G-EBOM North Sea Aerial & General Transport Ltd. Pip 18/06/1926 1276 Accidenté à Brough le 25/9/1928.
G-EBPK Blackburn R.T.1 Kangaroo WO 8840 G-EBPK North Sea Aerial & General Transport Ltd. Squeak 29/10/1926 1315 Retiré le 2/7/1929. Démantelé à Sherburn.


Source partielle : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson.

KANGAROO            
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 255 CV                      Rolls-Royce Falcon II                             
Envergure/Span 22,82 m    Longueur/Length 14,02 m    Hauteur/Height 5,13 m     Poids total/Weight 3.640 kg       
Vitesse/Speed 160 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 3.200 m    Autonomie/Range 8 heures  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918