Kawanishi-N1k1 kyofu

Kawasaki Ki-100

Kawasaki-Ki-45 toryu

Vue d'un chasseur Ki-100 (photo : Fighters of the 20th Century - Philip Jarrett) Vue d 'un chasseur monoplace Ki-100. Modèle du premier type, converti depuis un Ki-61, et employé dans le 1er Chūtai, 59ième Sentaï.

La production des séries du chasseur Ki-61-I Model 1 atteignit environ 2.730 exemplaires. Suivant sa première mise en service actif en Nouvelle-Guinée, en avril 1943, le Hien, qui avait reçu le code Allié 'Tony', fut mis en oeuvre dans pratiquement toutes de zones de bataille de la guerre du Pacifique (1941-1945). Il fut particulièrement important autour de Rabaul (attaque en novembre 1943, du port tenu par les japonais, sur l'île de Nouvelle-Bretagne, au nord de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, archipel Bismarck), lors de la bataille aéronavale de Leyte Island (Philippines, octobre 1944), et participa également à la défense du territoire national.

En septembre 1942, afin de compenser certaines difficultés de maintenance rencontrées avec le moteur Ha-40, Kawasaki mis en oeuvre une variante désignée Ki-61-II, équipée du nouveau moteur Ha-140 (un équivalent du DB-605), qui devait arriver à développer 1.450 ch. Le premier Ka-61-II Model 2, terminé en août 1943, avait un fuselage allongé, une verrière de cockpit modifiée, et la surface de ses ailes avait été augmentée de dix pour cent. Cependant, des difficultés rencontrées avec le moteur Ha-140 et des problèmes structurels associés, firent que seulement une petite dizaine de ces machines avaient été fabriquées en janvier 1944. L'attention fut alors portée sur le Ki-61-IIa Model 2A, doté d'une cellule renforcée, et équipé des ailes et de l'armement du Ki-61-Ic. Le Model 2B était identique, à l'exception de son armement composé de quatre canons de 20 mm. Cependant, seulement environ trente exemplaires des Model 2A et Model 2B furent construits, et la production fut ralentie parce qu'elle dépassa rapidement le nombre de moteurs disponibles.

Environ 370 autres cellules de Ki-61 furent construites, mais seulement une petite centaines de machines, parmi elles, reçurent les moteurs prévus, et plus d'un tiers fut détruit lors d'attaque au sol, avant la livraison. Les chasseurs restants furent finalement dotés de moteurs radiaux Mitsubishi Ha-112-II de 1.500 ch, et cette variante désignée Ki-100 fut si réussie sous cette forme, que le développement ultérieur du proposé Ki-61-III fut rendu inutile (ce modèle avait un fuselage coupé en partie basse, à l'arrière, et sa verrière de cockpit fut utilisée plus tard sur le Ki-100-I).


Source partielle : Fighters of the 20th Century - Jim Winchester.

Ki-100-Ia           
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1500 ch                      Mitsubishi Ha 112-II                              
Envergure/Span 12,00 m    Longueur/Length 8,82 m     Hauteur/Height 3,75 m     Poids total/Weight 3.495 kg       
Vitesse/Speed 580 km/h à 6.000 m   Plafond/Ceiling 11.000 m   Autonomie/Range 2.200 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens