Nakajima-Kikka

Nakajima Ki-201 Karyu

Nakajima-Ki-27

Vue d'un Nakajima Ki-201 Vue latérale et de face d'un chasseur à réaction Nakajima Ki-201 Karyu.

Le Ki-201 correspondait à un projet développé par Nakajima, sur fonds propres, au début de l'année 1945. L'objectif était d'appliquer à la conception d'un chasseur, l'enseignement qui avait été tiré de l'appareil à réaction Nakajima Kikka. Ce dernier appareil destiné à la marine impériale japonaise, avait été inspiré de l'avion allemand équivalent, Messerschmitt Me 262, mais les points communs ne portaient que sur la silhouette générale. D'un autre côté, pour le Karyu, l'équipe de conception, dirigée par Iwao Shibuya définit un projet plus proche de l'appareil allemand qui s'était déjà révélé être une réussite. En pratique, il semble que pour les deux projets basés sur le même avion allemand, et conçus tous les deux par Nakajima, les équipes aient travaillé sans grande collaboration (il est également possible que les Japonais n'aient jamais reçu les plans techniques complets de l'avion d'origine).

La compagnie Nakajima essaya d'intéresser l'armée impériale japonaise au chasseur, et il semble qu'elle ait réussi à aller suffisamment loin pour obtenir la désignation officielle Ki-201 pour l'appareil, mais à ce stade, l'armée impériale avait déjà décidé de développer les dérivés du Mitsubishi J8M (désignations Ki-200 Shusui, et Ki-202 Shusui-Kai), propulsés par des fusées à carburant liquide, afin de repousser les raids menés par les bombardiers américains B-29. La marine japonaise impériale, aussi approchée, ne montra également pas d'intérêt pour l'avion.

Le plan de l'armée prévoyait que la conception soit achevée en décembre 1945 (essais en vol prévus par anticipation à cette période), et qu'une petite vingtaine d'appareils soient prêts en mars 1946. Le prototype devait être construit à l'usine située à Mitaka, dans la banlieue ouest de Tokyo, alors que la production devait être effectuée au centre de recherche de Kurosawajiri, dans le centre-nord de l'île japonaise de Honshū. Cependant, la conception du Ki-201 était seulement, globalement à moitié terminée au moment de la reddition du Japon.

Les moteurs du Ki-201 devaient être des Ishikawajima Ne-130 ou Ne-230, d'une poussée d'environ 2.000 livres (environ 910 kgp) et 1.950 livres (885 kgp), respectivement. En version intercepteur (équivalent d'un Me 262A-1a Schwalbe), l'armement prévu était composé de deux canons Ho-5 de calibre 20 mm, et de deux autres canons Ho-155 de calibre 30 mm. En version chasseur-bombardier (équivalent d'un Me 262A-2a Sturmvogel), l'avion pouvait également emporter une bombe d'environ 1.100 livres (500 kg), ou une bombe d'environ 1.765 livres (800 kg).


Plan d'un chasseur Nakajima Ki-201. Vue d'un Nakajima Ki-201


Source partielle : site web Wikipedia.

Ki-201              
Moteurs(s)/Engine(s)   2 réacteurs de 885 kgp Nakajima Ne-230             ou Ishikawajima Ne-130 de 910 kgp                 
Envergure/Span 13,70 m    Longueur/Length 11,50 m    Hauteur/Height 4,05 m     Poids total/Weight 7.000 kg       
Vitesse/Speed 850 km/h             Plafond/Ceiling 12.000 m   Autonomie/Range 980 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens