Liore et olivier-21 - cabine

Lioré et Olivier 242

Liore et olivier-257bis

Plan d'un hydravion Lioré et Olivier H-242 (origine : Le Patrimoine de l'aviation française) Plan d'un hydravion civil Lioré et Olivier H-242 (écorché, dépliant d'agence, 1934).

Avant sa fusion avec d'autres compagnies françaises, en octobre 1933, pour former Air France, la société Air Union passa commande aux établissements Lioré et Olivier d'un hydravion quadrimoteur permettant enfin d'assurer la traversée de la Méditerranée en toute sécurité avec des passagers. Les deux premiers LeO H-242 furent livrés à Air France au début de l'année 1934, ils furent suivis, à partir de juin 1935, par douze appareils d'une version améliorée, le LeO H-242/1.

Ces hydravions assurèrent les liaisons depuis Marseille vers Alger, Tunis via Ajaccio (escale supprimée ultérieurement), Naples, Athènes, Tripoli et Beyrouth jusqu'au début de la Deuxième Guerre mondiale. Leur quatre moteurs Gnome-Rhône de 350 CV propulsaient ces appareils d'une capacité de dix à quinze passagers à une vitesse moyenne de 180 km/h. Le service était rapide, par exemple, un trajet Paris-Alger pouvait être effectué en environ neuf heures, une liaison Paris-Tunis en moins de douze heures (1935).

Le LeO H-242 était du type hydravion à coque dotée de stabilisateurs sous les ailes. Sa construction était mixte, la cellule étant en Duralumin anodisé pour mieux résister à la corrosion marine et les ailes en bois. Ses moteurs radiaux entraînant des hélices bipales étaient montés en tandem sur des mâts placés au-dessus de la voilure de type aile haute. Cet appareil était un dérivé du Lioré et Olivier H-240 (série H-24), hydravion bimoteur de construction bois qui avait volé pour la première fois à Antibes en novembre 1929 aux mains du pilote de la compagnie, Lucien Bourdin.

Aussi un LeO H-242 apparaît dans les dernières pages de l'album des Aventures de Tintin, "le Sceptre d'Ottokar" (Hergé, 1939), retour du royaume de Syldavie, liaison Douma-Marseille.


Liste des hydravions H-242 :
Numéro de série (cn) Type Immatriculation Nom Remarques
  24.01 (240) F-AKBX   Premier prototype, moteurs Renault 12Jb de 500 CV. Un exemplaire construit. Autres prototypes, F-AKBZ et F-AKDX.
1 242-242/1 F-AMOU Ville de Tunis  
2 242 F-AMUL Ville d'Alger Appareil de production initial, moteurs Gnome-Rhône 7Kd Titan Major.
3 242/1 F-ANPA Ville d'Oran Version de production révisée. Installation des moteurs modifiée, dérive plus basse, capots de moteurs type NACA.
4 242/1 F-ANPB Ville de Bône  
5 242/1 F-PCNA Ville de Marseille  
6 242/1 F-ANPD Ville d'Ajaccio  
7 242/1 F-ANPE Ville de Tripoli  
8 242/1 F-ANPM Ville de Beyrouth  
9 242/1 F-ANQF Ville de Toulon  
10 242/1 F-ANQG Ville de Nice  
11 242/1 F-ANQH Ville de Cannes  
12 242/1 F-ANQI Ville de Bizerte  
13 242/1 F-APKJ Ville de Casablanca  
14 242/1 F-APKK Ville de Rabat  


Histoire de l'AéropostaleAvions de l'Aéropostale (1919-1938)

LeO 242/1           
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 350 CV                      Gnome-Rhône 7Kd Titan Major                       
Envergure/Span 28,00 m    Longueur/Length 18,45 m    Hauteur/Height 6,33 m     Poids total/Weight 8.700 kg       
Vitesse/Speed 240 km/h             Plafond/Ceiling 4.500 m    Autonomie/Range 1.100 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils