Liore et olivier-242

Lioré et Olivier 257bis

Liore et olivier-451

Vue d'hydravions Lioré et Olivier 257bis (photo : La Royale - Jean Randier) Vue d'hydravions Lioré et Olivier 257bis de l'Aéronautique Navale. L'insigne d'unité visible sur le nez des avions était un pélican en vol, motif choisi et peint sur les machines à partir de 1927.

Le Lioré et Olivier 257bis était un hydravion bimoteur de bombardement et lanceur de torpilles dérivé du modèle LeO 257 (H-257), lui-même issu du LeO 256 (H-256) de 1933 construit en un très petit nombre d'exemplaires. Ce biplan à flotteurs de forme anguleuse, également disponible en version terrestre, était basé sur une structure métallique avec revêtement entoilé. Son équipage était composé de quatre hommes et son armement défensif comprenait trois mitrailleuses (Darne de calibre 7,5 mm en postes avant, central et arrière). L'hydravion pouvait emporter une charge de bombes atteignait 700 kg sur pylônes externes ou une torpille de 670 kg sous le fuselage. Ses moteurs étaient des radiaux Gnome-Rhône 14Kirs Mistral Major entraînant des hélices tripales Ratier.

Son premier vol fut effectué en 1936. Il fut construit à environ 60 exemplaires exploités par l'Aéronautique Navale française et l'Armée de l'Air. Une vingtaine d'appareils fut mise en oeuvre par cette dernière armée qui les reversa ensuite à l'Aviation maritime. Les premières machines furent construites chez Lioré et Olivier, à Rochefort. Après la nationalisation des industries aéronautiques intervenue en 1936, c'est l'usine S.N.C.A.S.E. (Société Nationale de Constructions Aéronautiques du Sud-Est) de Berre qui en assura la production jusqu'au dernier avion sorti en mars 1939.

Ces hydravions malheureusement déjà dépassés même au moment des premières commandes, équipèrent les escadrilles B1, B2, B3, (3B1, 3B2, 3B3), 1ère Flottille de Bombardement, F1B, toutes basées à Berre. Ils effectuèrent, entre autres, des opérations de contrôle en Méditerranée, en vue d'empêcher tout trafic d'armes au cours de la Guerre d'Espagne. En août 1939, environ cinquante appareils de ce type était encore en service actif dans les Forces maritimes françaises.


Source partielle : site web Wikipedia.

LeO 257bis          
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 870 CV                      Gnome-Rhône 14Kirs Mistral Major                  
Envergure/Span 25,50 m    Longueur/Length 17,54 m    Hauteur/Height 6,80 m     Poids total/Weight 9.380 kg       
Vitesse/Speed 240 km/h             Plafond/Ceiling 8.000 m    Autonomie/Range 2.000 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens