Liaisons

 


Généralités :
Les microphones peuvent être rangés en deux grandes catégories, les modèles à haute et basse impédances. Les micros à haute impédance (5 à 10 KOhm) sont utilisés pour les équipements grand public, ordinateur, ampli haute-fidélité, combiné CD. Ils délivrent une tension de sortie relativement élevée et peuvent être raccordés à des préamplificateurs simples à faible gain. Deux inconvénients sont à relever, une impédance élevée rend le signal plus sensible aux interférences électromagnétiques et celui-ci peut être affecté par la capacitance du câble (bruits de manipulation, craquements, captation d'ondes radio).

Les microphones professionnels ont une impédance normalisée à 200 Ohms (entre 150 et 300 Ohm suivant les modèles), le système d'entrée doit avoir une impédance idéalement dix fois supérieure, soit 1 KOhm (au minimum, pas moins de cinq fois). Les équipements, console de mixage, préamplificateurs, respectent en général ce standard (entrée supérieure ou égale à 2 KOhm), les DAT aussi (supérieure ou égale à 10 KOhm), mais les amplificateurs guitare ou basse sont prévus pour des instruments haute impédance.


Liaison asymétrique :
Ce type est employé pour les liaisons simples et n'est pas adapté aux liaisons micro qui génèrent des signaux de faible niveau et nécessitent une grande protection contre les parasites extérieurs. Un câble asymétrique est composé d'un ou de deux fils (mono, stéréo) entouré(s) d'une gaine de blindage sous forme de tresse reliée à la masse de l'appareil récepteur (aussi à la masse de l'émetteur). C'est le principe des jacks 6,35 mm de liaison instrument vers amplificateur.
Cable jack 6,35 mm Cable jack 6,35 mm coudé, plaqué or
Cable 6,35 mm monophonique. Cable Planet Wawes 6,35 mm coudé (pour guitares avec embase sur la tranche).
Ressort de maintien à la base du jack et plaquage or.

Liaison symétrique :
Une liaison symétrique est constituée d'un câble comportant deux fils chargés du transport du signal et d'un blindage chargé de la protection électromagnétique. Le signal du micro est divisé en deux au moyen d'un transformateur de sortie pour créer deux signaux en opposition de phase (terme point chaud/point froid), ceux-ci vont circuler jusqu'au circuit d'entrée du préamplificateur (console) qui va inverser une phase puis les sommer pour obtenir un signal identique à celui d'origine. Si un parasite induit dans le câble, l'altération va être captée par les deux fils, mais à l'inversion de phase, elle sera annulée, c'est le phénomène de 'réjection de mode commun'.

Schéma d'une liaison XLR (masse X, point chaud Live (+), point froid Retour (-). Schéma liaison XLR
Les micros symétriques sont reliés au moyen d'un câble XLR, la fiche femelle est coté micro, la fiche mâle est à l'autre extrémité. Les trois broches sont numérotées 1, masse blindée ou terre, 2, point chaud (+ phase positive) et 3, point froid (- phase négative). Cela correspond aux termes anglais, X Ground, terre, 2 Live (point chaud) et Retour (point froid), cette norme est commune à tous les micros mono symétriques.

Une liaison symétrique doit respecter la phase du signal, deux capteurs hors phase recevant la même source se soustrairont et pourront à la limite s'annuler.


Connecteurs - alimentation fantôme :
Les microphones à condensateur ont besoin d'une alimentation en courant pour fonctionner, certains modèles de type électrostatique ont aussi besoin d'être alimentés. La tension standard est 48 V continu, mais elle peut varier entre 9 et 52 V suivant les appareils. Cette alimentation transite par l'intermédiaire des deux fils employés pour le transport des signaux audio. Cette tension continue se superpose au signal, elle est imperceptible (d'où le terme de fantôme) si l'on respecte bien la symétrie. Ce principe permet d'économiser un câble séparé pour l'alimentation, la tension peut être fournie par un boîtier extérieur, elle est en général prévue par les équipements connectés (console, enregistreur, préamplificateur).

Face arrière d'un préamplificateur Toft Audio Designs avec les prises entrée-sortie micro et ligne symétriques (Balanced) et asymétriques (Unbalanced). Face arrière préamplificateur Toft Audio Designs

Boîtier convertisseur actif Samson SDirect Il existe des boîtiers convertisseur d'impédance (boîte de direct ou DI, Direct Injection Box en anglais) permettant d'avoir en entrée un jack 6,35 mm et en sortie une prise XLR pour aller vers une console ou un système de sonorisation. Cela peut être employé sur scène, l'instrument est branché sur la boîte, le signal est d'une part repris vers un amplificateur pour que le musicien puisse s'entendre, d'autre part envoyé dans la sonorisation générale et les retours via la prise XLR.


Liaison Neutrik Speakon :
Le câble de liaison entre un amplificateur de puissance (utilisé dans une sonorisation par exemple) et des haut-parleurs peut comporter côté ampli, des fiches jack 6,35 mm mâles, des fiches banane à insérer dans un bornier muni de vis de serrage ou encore être constitué d'un câble dénudé à son extrémité et fixé également dans un bornier par une vis de serrage. Coté enceinte, c'est souvent un jack 6,35 mm qui est employé. Suivant le nombre de canaux (mono, stéréo), le nombre de fils/connecteurs est simple ou double.

Il existe un autre système plus propre proposé par la marque Neutrik à base de connecteurs Speakon. Ceux-ci sont de type femelle côté ampli et enceinte et donc mâle côté câble et comportent quatre contacts protégés repérés 1+ et 1- (en l'absence de standard, ce sont ces contacts qui sont généralement utilisés), 2+ et 2- et un détrompeur métallique muni d'un verrouillage. Les connecteurs Speakon qui existent en embase et en fiche équipent couramment les amplificateurs de puissance autonomes et les enceintes acoustiques souvent en parallèle d'autres types de branchement. Par ailleurs, il est possible d'avoir des câbles avec, par exemple un jack 6,35 mm d'un côté et une fiche Speakon de l'autre.

A noter aussi que la qualité d'un câble haut-parleur provient du nombre important de brins, dix à vingt fois plus nombreux que dans un câble électrique de même section.


Embase Neutrik Speakon Bornier pour fiches banane Bornier à vis
Vraie embase Neutrik Speakon
(le détrompeur le plus large reçoit un renfort métallique)
Bornier pour fiches banane Bornier pour verrouillage à vis


Cable de liaison jack 6,35 mm mâle - Neutrik Speakon mâle et embase. Cable de liaison jack 6,35 mm - Neutrik Speakon


Source partielle : Recording, juillet-août 2004 (Lionel Haidant)

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page musique Retour partie musique/return to the music part