Liore et olivier-451

Lloyd C.II

Lockheed-C-130 hercules

Vue d'un biplan de reconnaissanceLloyd C.II (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue et plans d'un biplan de reconnaissance Lloyd C.II (1915).

Les biplans de reconnaissance biplace de type C construits par la Ungarische Lloyd Flugzeug und Motorenfabrik AG font partie, parmi les avions de la Première Guerre mondiale, des moins connus, malgré le fait que leur production ait atteint entre 400 et 500 exemplaires et qu'ils aient été largement employés par les forces austro-hongroises (Kaiserliche und Königliche Luftfahrtruppen ou K.u.K. Luftfahrtruppen) pendant la première moité du conflit.

Le modèle d'origine, avant le début de la guerre, était le C.I (série 41), un exemplaire de ce modèle ayant réussi à atteindre une altitude de 6.170 m à Vienne, l'été 1914. Les appareils de ce type étaient déjà en service actif dans les forces militaires au commencement du conflit. Ils furent suivis, au début de l'année 1915, par le Lloyd C.II (série 42), qui conservait l'allure typique des avions de ce constructeur qui fut gardée jusqu'au C.V. Environ cent exemplaires de ce modèle furent construits, une moitié par Lloyd (usine d'Aszód) et l'autre moitié par W.K.F. (Wiener Karosserie und Flugzeugfabrik), à Vienne. Ces machines d'une envergure légèrement supérieure à celle du C.I, étaient équipées d'un moteur Hiero (Hieronymus) de 145 CV et avaient un cockpit commun pouvant contenir deux hommes. Initialement non armés, les appareils de ce type en service furent équipées ultérieurement d'une mitrailleuse Schwarzlose montée sur anneau et maniée par l'observateur.

En 1916, le modèle C.III (série 43) fut présenté, il était globalement identique à son prédécesseur, mais son moteur était un plus puissant Austro-Daimler de 160 CV logé dans un carénage un peu plus profond. Ce modèle fut construit par Lloyd et W.F.K., chacun à environ cinquante exemplaires, et il fut employé sur les fronts italien et roumain en 1916-17. Quelques appareils furent aussi dotés d'une seconde mitrailleuse montée au-dessus du plan d'ailes.

Peu de choses sont connues sur la version C.IV, on pense qu'il s'agit d'une version monoplace du C.III, construite par Lloyd et W.K.F. sous la désignation série 44, mais sa mise en service actif n'a pas été confirmée. La version finale du Lloyd C fut le C.V (série 46), de plus petites dimensions, avec un fuselage amélioré au plan aérodynamique incluant une hélice dotée d'un cône et une dérive de queue avec une gouverne de direction arrondie. Pour les cinquante premiers exemplaires, le moteur fut un Austro-Daimler de 185 CV, pour les cinquante exemplaires suivants, le moteur fut un Benz Bz.IV de 220 CV assemblé localement. Le C.V était plus rapide d'environ 30 km/h par rapport au C.III, il fut aussi construit avec un moteur Bz.IV de 200 CV par W.K.F. sous la désignation série 82, mais au moment ou le C.V fut présenté, des avions de reconnaissance plus récents et plus efficaces étaient déjà en service actif, et les Lloyd de type C furent retirés des premières lignes pour servir ensuite à l'entraînement des pilotes.

Plans d'un biplan de reconnaissance Lloyd C.II (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson)


Source partielle : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson.

LLOYD C.II          
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 145 CV                       Hiero                                             
Envergure/Span 14,00 m    Longueur/Length 9,00 m     Hauteur/Height 3,40 m     Poids total/Weight 1.350 kg       
Vitesse/Speed 130 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 3.000 m    Autonomie/Range 2 hr 30min


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918