Potez-P.75

Potez (Air Fouga) CM.170 Magister

Potez-cams-141

Vue d'un Fouga Magister belge Vue d'un appareil d'entraînement Fouga Magister de la Force Aérienne Belge.

Le Fouga CM.170 (CM pour Castello et Mauboussin) Magister qui fut le premier appareil d'entraînement à réaction produit en série, figure parmi les plus grands succès pour ce type d'avions, en équipant, en nombre substantiel, autant les forces aériennes françaises que celles de plusieurs autres pays. Sa silhouette particulièrement fine rappelait que la société Air Fouga était jusqu'alors spécialisée dans la construction de planeurs (CM.8/13 Sylphe, CM.88-R Gémeaux, par exemple).

Trois prototypes (dont le premier vola fin juillet 1952) et dix machines d'évaluation furent suivis d'une première commande française d'environ 190 Magister I pour l'Armée de l'Air et 32 CM.175 Zéphyr (version embarquée dotée d'une crosse d'appontage, d'une verrière coulissante et d'un train d'atterrissage renforcé développée à partir de 1954) pour L'Aéronavale. Les commandes suivantes portèrent le nombre d'exemplaires total destinés à l'Armée de l'Air à presque 400.

En 1954, le Magister fut retenu par l'OTAN comme avion à réaction d'entraînement de base et des commandes furent alors passées par plusieurs pays. Fouga fournit 62 appareils à la Luftwaffe de l'Allemagne de l'Ouest, cette commande étant complétée ultérieurement par 188 machines construites sous licence par Heinkel et Messerschmidt. En Finlande, Ilmavoimien reçut 33 avions d'origine, puis furent construit dans ce pays, sous licence par Valmet, 57 exemplaires supplémentaires.

En Israël, 36 Magister désignés Tzukit furent construits localement par Bedek pour Heil Avir Le Israel. Armés et équipés de sièges éjectables, ces avions effectuèrent des missions d'attaque pendant la guerre des Six Jours (1967). Plus tard, un programme de révision et de modernisation de ces appareils fut mis en oeuvre par Israel Aircraft Industries entre 1983 et 1986.

Le Magister fut encore vendu en Belgique (48 exemplaires pour la Force Aérienne Belge), en Autriche (18 exemplaires pour la Österreichischen Luftstreitkräfte), au Cambodge (quatre exemplaires pour la Royal Khmer Aviation), au Congo (six exemplaires), au Maroc (huit pour la Royal Moroccan Air Force). Au final, les Magister furent construits à plus de 920 exemplaires et totalisèrent plusieurs millions d'heures de vol. Il faut inclure dans ce total les CM.170.2 Super Magister dotés de réacteurs Marboré VI et d'un nouvel équipement radio.

En version armée, cet appareil était doté de deux mitrailleuses de nez de 7,5 ou 7,62 mm et emportait sous les ailes, quatre roquettes de 25 kg, deux bombes de 50 kg ou encore deux missiles air-sol AS.11.

Après avoir absorbé, en 1958, la compagnie Air Fouga, Potez continua le développement du Magister avec le CM.173 (puis Potez 94), biplace d'entraînement à la chasse équipé de sièges éjectables et de deux Marboré VI qui effectua son premier vol début juin 1964. Deux autres dérivés furent encore le CM.191 (Potez-Heinkel), quadriplace d'entraînement et de liaison équipé de deux Marboré VI qui vola pour la première fois en mars 1962 et le Fouga 90 de l'Aérospatiale, biplace d'entraînement doté de deux réacteurs Turbomeca Astafan dont le premier vol fut effectué en août 1978.

Grâce à ses capacités, le Magister équipa aussi plusieurs patrouilles acrobatiques, dont les Diables Rouges belges (1965-1977) et la Patrouille de France pendant une quinzaine d'année. Il fut progressivement remplacé dans ce rôle et dans celui d'avion d'entraînement par l'AlphaJet.


Plans du Fouga Magister
Plan et autre vue d'un Fouga Magister
Vue d'un Fouga Magister

- En complément, vue d'un Fouga CM.170 Magister aux couleurs de la Patrouille de France en 1965. Cet appareil fait partie de la collection de l'association de restauration d'avions, Ailes Anciennes Toulouse.


MAGISTER            
Moteurs(s)/Engine(s)   2 réacteurs de 400 kgp                             Turbomeca Marboré IIA                             
Envergure/Span 12,14 m    Longueur/Length 10,06 m    Hauteur/Height 2,79 m     Poids total/Weight 3.100 kg       
Vitesse/Speed 715 km/h à 9145 m    Plafond/Ceiling 10.975 m   Autonomie/Range 1.185 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes