Miles-M.57 aerovan

Miles M.9 Master

Mitsubishi-A5m

Vue d'un Master I (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Master I de la R.A.F., début été 1942.

Le Miles Master était une évolution du monoplan d'entraînement avancé Kestrel (M.9), qui datait de 1930. Cet avion, construit en un seul exemplaire (G-AEOC) avait été fabriqué sur fonds propre, et avait volé pour la première fois en mai 1937. Cette nouvelle machine fit l'objet d'une considérable attention, quand elle fit ses débuts publics, lors du Hendon Display de la R.A.F., tenu début juillet 1937, et elle fut remarquée, pour sa ligne claire ressemblant à celle d'un chasseur, et sa vitesse maximale de 295 mph (environ 475 km/h) à 14.000 pieds (environ 4.270 m), qu'elle pouvait atteindre grâce à son moteur en ligne Rolls-Royce Kestrel XVI de 745 ch. L'avion était alors plus lent de 15 mph (environ 25 km/h), par rapport à un chasseur monoplace Hawker Hurricane, équipé d'un moteur plus puissant, mais cependant bien mieux armé. Le Kestrel pouvait être équipé d'une unique mitrailleuse Browning de calibre 7,7 mm placée dans l'aile gauche, d'un appareil de prise de vues photographiques logé dans l'aile droite, et il était prévu l'accrochage de huit bombes d'exercice sous les ailes. Après la présentation à Hendon, le monoplan fut testé sous la référence U-5, et essayé en vol, sous l'immatriculation R.A.F. N3300, au Royal Aircraft Establishment, à Farnborough, et au Aeroplane and Armament Experimental Establishment, à Boscombe Down, Wiltshire. Jugé par certains trop avancé, le Kestrel ne fut pas retenu pour la mise en production, et le de Havilland D.H.93 Don fut sélectionné en réponse à la spécification du ministère de l'Air (Air Ministry Spec. T.6/36), mais cet appareil se révéla finalement inadapté à l'entraînement et ne put être mis en service.

Aussi, un contrat fut passé pour un développement du Kestrel. L'avion de production, désigné Master I (M.9A), qui fut commandé en juin 1938, avait été modifié sur quelques points, partie arrière du fuselage, vitre du cockpit, déplacement du radiateur du moteur sous la cellule, ailerons compensés. Il était plus lourd, et fut doté d'un moteur moins puissant Kestrel XXX de 715 ch. Néanmoins, ce monoplan qui restait un des plus rapides avions d'entraînement de son temps, au plan mondial, était aussi d'une construction robuste, et permettait le vol complétement acrobatique. Le premier appareil de production Master I (N 7408) vola pour la première fois fin mars 1938, et les premières livraisons dans la R.A.F. furent effectuées juste avant le début de la Deuxième Guerre mondiale. La production de types Mk. I et Mk. IA atteignit environ 900 exemplaires, le dernier modèle ayant été équipé d'un pare-brise légèrement modifié. Cette fabrication incluait environ 25 modèles M.24 (Master Fighter), un chasseur sans poste arrière et doté de six mitrailleuses Browning de calibre 7,7 mm, proposé en urgence lors de la bataille d'Angleterre (de début juillet 1940 à fin octobre de la même année), ainsi que plusieurs Mk. I destinés à la Fleet Air Arm.

L'arrêt de la fabrication du moteur Rolls-Royce Kestrel, ainsi que le nombre croissant d'appareils dotés d'un moteur radial mis en service côté britannique, furent à l'origine de nombreuses commandes du modèle Master II (M.19), dont le prototype (N 7422) avait effectué son premier vol fin octobre 1939. Cette variante était essentiellement basée sur une cellule de Mk. I, adaptée pour recevoir un moteur en étoile à refroidissement par air Bristol Mercury XX de 870 ch. Ce modèle Mk. II fut fabriqué au total, en environ 1.800 exemplaires. Cette variante fut employée pour, de manière générale, l'entraînement, cependant de nombreuses machines de ce type furent ultérieurement, employées pour le remorquage de planeurs, avec la partie basse de la gouverne de direction coupée, pour permettre le montage d'un crochet de remorquage.

La concurrence avec certains appareils américains mis en service du côté britannique, et faisant partie du programme Lend-Lease, conduisit au troisième modèle de base, qui vola pour la première fois fin novembre 1940. Ce type, Master III (M.27), différait principalement du Mk. II, par le montage d'un moteur radial Pratt & Whitney R-1535-SB4-G Twin Wasp Junior, de 825 ch. Ce propulseur américain, bien qu'étant un double étoile plus lourd que le simple étoile Mercury, était d'un diamètre inférieur. Aussi, le poids supérieur fut compensé par une trainée moindre, et les performances furent conservées. Environ 600 Master III furent construits, avant l'arrêt de la production, pour laisser place au remorqueur de cibles Martinet, en 1942.

Durant les premiers mois de l'année 1942, les extrémités des ailes, qui avaient à l'origine une double courbure, furent raccourcies de 20,5 pouces (environ 0,52 m), et adoptèrent une forme plus anguleuse, afin de diminuer sur la partie centrale des ailes, les efforts dus à la forme en aile de mouette des plans. Cette adaptation eut pour effet également, une manoeuvrabilité légèrement améliorée, son petit défaut étant une perte au niveau du plafond atteint et de la vitesse de montée. Dans sa forme avion d'entraînement, le Master pouvait emporter huit bombes d'exercice, il était équipé aussi d'une mitrailleuse Vickers de calibre 7,7 mm montée en partie avant du fuselage. La construction était en bois, avec un revêtement en contre-plaqué.


Plans d'un Master I (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)


Vue d'un M.19 Master II (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue d'un biplace Miles M.19 Master II. Cet avion servait pour la formation avancée, la photo montre un appareil de remorquage de planeur, le crochet étant sous la gouverne de queue. Le moteur radial était un Bristol Mercury XX, neuf cylindres.


Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

MASTER I            
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 715 ch                       Rolls-Royce Kestrel XXX                           
Envergure/Span 10,85 m    Longueur/Length 9,27 m     Hauteur/Height 2,82 m     Poids total/Weight 2.430 kg       
Vitesse/Speed 365 km/h à 4570 m    Plafond/Ceiling 8.535 m    Autonomie/Range 805 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens