Max holste-Mh-1521m broussard

Maxim Multiplan

Messerschmitt-Bf 108 taifun

Vue du Maxim Multiplan (photo : The Colour Encyclopedia of Incredible Aeroplanes - Philip Jarrett) Vue du grand appareil motorisé Maxim Multiplan monté sur des rails.

Dans les années 1890, le millionnaire américain résidant en Angleterre, Hiram Maxim (*) était à l'avant-garde des inventeurs convaincus que la clé du vol était la puissance moteur. Il dépensa 20.000 livres, une part substantielle de sa fortune acquise dans la conception et la fabrication de mitrailleuses à construire un avion massif d'un poids de 8.000 livres (3.630 kg).

La structure de ce biplan dont l'envergure dépassait les 100 pieds (environ 31 mètres) était faite en tubes d'acier soudés, sa propulsion était assurée par deux moteurs à vapeur entraînant des hélices propulsives d'un diamètre de 5,45 m. Deux gouvernes de profondeur, l'un placée à l'avant, l'autre à l'arrière, permettait de contrôler le vol vertical, le changement de direction étant assuré par une variation de la puissance délivrée à chacune des hélices.

A l'origine, Hiram ne voulait pas faire décoller son appareil, s'il avait volé librement, il se serait probablement écrasé. A la place, il fut monté sur des rails, avec cependant, la possibilité de quitter son support mais juste d'environ 60 cm. (2 pieds). Le premier système ne comprenait que des roues très lourdes posées sur les rails, à la suite, ces roues furent emprisonnées entre deux rails superposés.

Fin juillet 1894, à Baldwyn Park dans le Kent, la puissance machine fut préparée pour un essai. Atteignant la vitesse d'environ 70 km/h, l'appareil décolla jusqu'à ce que ses roues atteignent le rail supérieur. L'aéroplane fut maintenu un moment, mais l'effort devenant trop important, un essieu puis un rail de guidage se brisèrent et la machine finalement s'écrasa. Suite à cette malheureuse tentative, plus aucun vol ne fut tenté.



* Sir Hiram Stevens Maxim (1840-1916) était un inventeur britannique d'origine américaine qui inventa principalement la mitrailleuse Maxim. Il était le frère de Hudson Maxim, un autre inventeur militaire, spécialisé dans les explosifs.

Originaire de Sangerville, dans l'état du Maine, Maxim descendait d'une ancienne famille huguenote qui avait fuit la France lors des guerres de religions. Apprenti constructeur d'autocar à l'âge de 14 ans, il travailla plus tard pour la compagnie de son oncle Levi Stephens à Fitchburg (Massachusetts). Par la suite, il fut dessinateur industriel et travailla à la fabrication d'outils, puis suivant les traces de son père et de son oncle, devint ingénieur mécanique et concepteur d'armes. Intéressé également par la radio amateur, il fonda, en mai 1914, l'American Radio Relay League (ARRL), une association d'amateurs de radio qui deviendra la plus grande de ce type aux U.S.A. Il inventa aussi des silencieux pour l'industrie et encore, à ce jour (2011), existe la société Maxim Silencers qui développe et fabrique des silencieux industriels de qualité destinés principalement à l'industrie pétrolière et du gaz et aussi au marché de l'énergie.

Maxim peut être considéré comme le père de la mitrailleuse moderne. Enfant, il fut frappé par le recul d'un fusil, ce qui lui donna l'idée d'utiliser cette force afin d'automatiser les fusils existants alors. Il déménagea en Angleterre en 1881 (naturalisé en 1899, il sera anobli par la reine Victoria en 1901 pour ses inventions, plusieurs étant à usage militaire), s'installa dans une grande maison à West Norwood puis reprit ses travaux sur la conception d'une arme automatique. Il travailla sur diverses méthodes entre 1883 et 1885, et développa finalement un mécanisme qui utilisait le recul pour fermer la culasse et compresser un ressort afin de préparer automatiquement l'arme pour son prochain tir.

Maxim fit breveter son invention et trouva un fabricant d'armes pour construire sa mitrailleuse à Crayford, dans le comté de Kent. Le fabricant, incorporé sous le nom Vickers, Son & Maxim en 1896, produira une version améliorée de l'arme, la mitrailleuse lourde Vickers, qui sera la mitrailleuse britannique standard pendant de nombreuses années.

En 1899, l'Allemagne entreprit de nombreux essais de mitraillettes. Les Maxim s'avérerent plus performantes que leurs concurrentes, Hotchkiss et Skoda. L'armée allemande adopta logiquement la Maxim sous le nom de MG 08, MG signifiant en allemand Maschinengewehr (ce qui signifie mitrailleuse en français). Cette arme fut largement produite par les Arsenaux impériaux allemands et exportée par la suite dans de nombreux pays, Belgique, Brésil, Bulgarie, Chili, Chine, Espagne, Irlande, Pays-Bas, Pérou, Perse, Roumanie, Pologne, Roumanie, Serbie, Suisse, Turquie et Yougoslavie. Différentes variantes de cette arme furent produites en Russie, en Autriche-Hongrie, au Royaume-Uni, en Espagne et bien sûr aux Etats-Unis. Les arsenaux chinois la copièrent comme mitrailleuse Type 24 à partir de 1935. L'armée française et l'armée britannique utilisèrent également des MG 08 prises à l'ennemi pendant la Première Guerre mondiale.


Source partielle : site web Wikipedia et The Colour Encyclopedia of Incredible Aeroplanes - Philip Jarrett.

MAXIM MULTIPLAN     
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 180 CV                      Maxim à vapeur                                    
Envergure/Span 31,70 m    Longueur/Length 28,90 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 3.630 kg       
Vitesse/Speed 65 km/h              Plafond/Ceiling            Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions débuts aviationAvions débuts aviation