Mig-Mig-29 fulcrum

Mikoyan MiG-3

Mig-Mig-31 foxhound

Vue d'un MiG-3 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un chasseur MiG-3 du 12e Fighter Regiment des forces aériennes soviétiques (front nord, hiver 1941-1942).

Le premier chasseur produit par le bureau, maintenant fameux, Mikoyan-Gourevitch correspondait initialement à la désignation I-200. Ce projet de chasseur à haute altitude fut démarré fin 1939, et le premier prototype doté d'un Mikulin AM-35A de 1.200 ch, vola pour la première fois début avril 1940. L'avion de construction mixte bois et métal, était juste armé d'une mitrailleuse Beresin BS de 12,7 mm et de deux mitrailleuses ShKAS de 7,62 mm, synchronisées et logées sur le haut du fuselage.

Cette machine fut mise en production sous le nom MiG-1 fin 1940, mais l'année suivante, le dessin de ce modèle qui souffrait d'une mauvaise manoeuvrabilité et d'une faible stabilité directionnelle à cause de la longueur de son moteur, fut modifié pour aboutir au MiG-3. Le chasseur repensé disposait d'une verrière coulissante à la place du cockpit ouvert précédent, ce qui améliorait la visibilité du pilote vers l'arrière, de réservoirs internes de plus grande capacité, le dièdre des ailes avait été augmenté et l'emplacement du radiateur se prolongeait plus vers l'avant sous le fuselage. Le premier vol du nouveau chasseur fut effectué en février 1941, l'avion ayant une structure plus simple et plus solide, et une partie arrière du fuselage plus basse.

Le MiG-3 fut mis en production trop rapidement, et souffrit de nombreux défauts dus à des standards de fabrication trop bas. Par rapport au prototype, le chasseur de production était plus lourd, avec un centre de gravité trop loin en arrière, mais était doté d'équipements évolués comme un blindage et une radio. Au moment de l'invasion de l'U.R.S.S. par les Allemands (opération Barbarossa, Unternehmen Barbarossa) en juin 1941, le nombre de MiG-3 en service atteignait environ 1.290 exemplaires.

Les livraisons avaient été effectuées en même temps que celles du MiG-1, et finalement la production fut très modeste pour les standards soviétiques du temps de la guerre, seulement quelques 2.100 MiG-1 (une centaine d'exemplaires fabriqués), et MiG-3 furent construits, et malgré d'excellentes performances en altitude, le MiG-3 était une machine de combat à l'efficacité limitée. A basse altitude, malgré une bonne manoeuvrabilité, il ne pouvait rivaliser en vitesse avec les avions de la Luftwaffe et son armement était trop faible. Ce point fut corrigé plus tard par l'ajout de deux mitrailleuses de 12,7 mm montées en gondole sous les ailes, mais le poids supplémentaire ainsi que le blindage de protection ajouté en même temps ne servirent qu'à diminuer les performances de l'appareil. La production de cette machine fut arrêtée en même temps que celle du moteur AM-35A à la fin de l'année 1941. Avec l'arrivée de chasseurs plus performants, le MiG-3 fut retiré des premières lignes au printemps 1942. Il servit ensuite de bonne manière, dans les unités de défense (PVO strany, ProtivoVozdushnaya Oborona strany) et pour des missions de reconnaissance. Quelques pilotes eurent du succès avec cet appareil, parmi eux, on peut citer le russe Alexandr Pokryshkin, qui avait également employé le P-39.

Le MiG-3 était équipé d'une mitrailleuse de calibre 12,7 mm, et de deux mitrailleuses ShKAS de 7,62 mm, montées dans le capot du moteur, et il pouvait aussi emporter une bombe de 220 livres (environ 100 kg), deux bombes de 55 livres (environ 25 kg) ou encore trois roquettes RS-82 de 82 mm sous chaque aile.


Plan d'un MiG-3 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)

Annexe : avions soviétiques (1917-1941)

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

MiG-3               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1350 ch                      Mikulin AM-35A                                    
Envergure/Span 10,30 m    Longueur/Length 8,16 m     Hauteur/Height 3,50 m     Poids total/Weight 3.285 kg       
Vitesse/Speed 640 km/h à 7000 m    Plafond/Ceiling 12.000 m   Autonomie/Range 820 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens