Morane-saulnier-Ms-236 (ms-230)

Morane-Saulnier MS-317

Morane-saulnier-Ms-406

Vue du Morane-Saulnier 317 (photo : JN Passieux, meeting Ferté-Alais 2001) Vue d'un monoplan parasol Morane-Saulnier MS-317 (meeting de la Ferté-Alais en 2001).

Réalisé en 1930, le Morane-Saulnier 315 était un avion biplace d'entraînement primaire dérivé du Morane-Saulnier 300, comme les modèles MS-301 et MS-302. Son premier vol fut effectué au cours du mois d'octobre 1932. C'était un monoplan à aile parasol de construction mixte dotée d'un train d'atterrissage aux jambes indépendantes et équipé d'un moteur radial Salmson 9Nc de 135 CV.

Très manoeuvrant, cet avion s'illustra dans les meetings d'avant-guerre, aux mains du capitaine Pierre Fleurquin, premier commandant de la fameuse Patrouille d'Etampes. A la suite des quatre prototypes assemblés, la production atteignit près de 350 exemplaires, avec une trentaine de machines construites après le Deuxième Guerre mondiale. Ces appareils servirent largement dans l'Armée de l'Air, mais aussi dans l'Aéronavale et dans diverses écoles de pilotage civiles.

Dans les années 1960, afin de transformer ces avions en remorqueurs de planeurs, quelques MS-315 furent modifiés, adaptation d'un moteur en étoile Continental W-670 K de 220 CV, changement de l'hélice, remplacement des roues pleines par des roues avec pneumatiques et freins, remplacement de la béquille arrière par une roulette. L'avion ainsi modifié porta l'appellation MS-317 et fut produit à environ quarante exemplaires.


Versions dérivées du MS-315 :
MS-315 version de production à moteur radial Salmson 9Nc de 135 CV construite à 350 exemplaires.
MS-315/2 version civile dotée d'un moteur plus puissant produite à cinq exemplaires.
MS-316 variante unique motorisée avec un Régnier en V inversé.
MS-317 version des années 1960 avec un moteur radial Continental W-670K de 220 CV. Quarante exemplaires réalisés.

- En complément, vue du côté gauche, du côté droit et de face (avec le moteur radial Continental sept cylindres monté sans capot et l'hélice bipale en bois), d'un Morane-Saulnier MS-317 (immatriculation F-BGUV, Bella Fiorina, cn 297). Détail des tirants de renfort des ailes et de la jambe droite du train d'atterrissage principal. Musée volant Jean-Baptiste Salis, Ferté-Alais, juillet 2015.

Source partielle : site web Wikipedia

MS-315              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 135 CV                       Salmson 9Nc                                       
Envergure/Span 12,00 m    Longueur/Length 7,58 m     Hauteur/Height 2,68 m     Poids total/Weight 980 kg         
Vitesse/Speed 170 km/h             Plafond/Ceiling 5.500 m    Autonomie/Range 350 km    


MS-317              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 220 CV                       Continental R-670                                 
Envergure/Span 11,98 m    Longueur/Length 7,60 m     Hauteur/Height 2,60 m     Poids total/Weight 1.160 kg       
Vitesse/Speed 180 km/h             Plafond/Ceiling 4.200 m    Autonomie/Range 800 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens