Kawanishi-H8k (h8k-2l sei-ku)

Kawanishi N1K Shiden

Kawanishi-N1k1 kyofu

Vue d'un N1K2-J (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un N1K2-J, Model 21, Shiden-Kai, code Allié 'George'. 343ième Air Corps, marine impériale japonaise, 1944-1945.

Le Shiden fut un cas unique, durant la Deuxième Guerre mondiale, d'appareil terrestre issu d'un chasseur hydravion, le N1K1 Kyofu (code Allié 'Rex'). Le résultat s'avéra, à la fin, être un des meilleurs chasseurs ayant opéré sur le théâtre du Pacifique. L'adaptation du Kyofu d'origine, effectuée par le Dr. Shizuo Kikuhara, avait déjà été commencée en décembre 1941, plusieurs mois avant le premier vol de l'hydravion, et le vol inaugural du premier appareil basé à terre, N1K1-J, eut lieu fin juillet 1943. Le moteur en étoile Nakajima Homare 21 de 1.990 ch, qui devait être couplé à une hélice de grand diamètre, et l'aile médiane, furent à l'origine de l'implantation d'un train d'atterrissage particulier doté de longues jambes, qui posa, de manière associée, un problème de rétractation. Le propulseur Homare était un moteur peu fiable qui avait été mis en production sans un développement suffisant, et la production du Shiden Model 11, qui fut démarrée en août 1943, fut sujette à de constantes interruptions, pour des modifications jugées nécessaires, au fur et à mesure de la progression des essais en vol.

Une seconde ligne de fabrication du N1K1-J fut établie, mais dans le même temps, une modification majeure de la conception visant à simplifier la production, avait été initiée à l'automne de l'année 1943. La nouvelle variante, connue comme N1K2-J Model 21 Shiden-Kai, avait une cellule qui nécessitait seulement deux tiers des pièces de son prédécesseur, et l'adoption d'une aile basse avait résolu dans le même temps, le problème du repli du train d'atterrissage principal. Des améliorations aérodynamiques, incluant un fuselage légèrement plus long, et le plan de queue vertical revu, furent apportées, mais les difficultés dues au moteur Homare persistaient.

Le premier vol du N1K2-J fut effectué début avril 1944, et au milieu de l'année le Shiden-Kai fut mis en production. Inévitablement, la fabrication fut entravée par des modifications, et aussi par les attaques menées par les Alliés contre les usines concernées. Aussi, en comparaison, la construction du N1K1-J (en incluant les prototypes) atteignit environ 1.010 exemplaires,mais celle du N1K2-J, faite par Kawanishi, ne dépassa pas environ 410 machines. A ce dernier chiffre, furent ajoutés, ultérieurement, une grande vingtaine d'avions construits par les compagnies Aichi, Mitsubishi, Showa, et par l'arsenal de la marine, à Hiro (Hiro Kaigun Kosho, en abrégé Hirosho, Kure, préfecture de Hiroshima), et Omura, préfecture de Nagasaki.

Plusieurs autres versions, dotées d'un moteur différent, ou d'un armement augmenté, furent testées ou projetées avant la fin de la guerre, mais aucune ne put atteindre le stade de production. Tous les modèles du Shiden en service opérationnel, reçurent le code Allié 'George', et ces chasseurs furent déployés de manière importante aux Philippines, autour de Formose, et sur d'autres théâtres d'opérations du Pacifique, entre autres, sur l'île japonaise de Honshū. L'armement d'un N1K2-J comprenait deux canons Type 99-II de calibre 20 mm montés dans chaque aile, et l'appareil pouvait emporter une bombe de 550 livres (250 kg) sous chaque plan.


Plans d'un N1K2-J (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)


Vue d'un Kawanishi N1K2-J Shiden-Kai Vue d'un chasseur Kawanishi N1K2-J Shiden-Kai.

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

N1K2-J              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1990 ch                      Nakajima Homare 21                                
Envergure/Span 11,97 m    Longueur/Length 9,35 m     Hauteur/Height 3,96 m     Poids total/Weight 4.000 kg       
Vitesse/Speed 595 km/h à 5600 m    Plafond/Ceiling 10.760 m   Autonomie/Range 1.720 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens