Nieuport-delage-29

Nieuport-Delage 29V

Nieuport-delage-62

Vue de Joseph Sadi-Lecointe et d'un Nieuport-Delage 29 (photo : Le Patrimoine de l'aviation française) Vue du pilote Joseph Sadi-Lecointe (1891-1944), aux commandes d'un appareil de compétition Nieuport-Delage 29 (NiD.29V), vainqueur de la Coupe Gordon Bennett en septembre 1920 et de la Coupe Deutsch de la Meurthe à la fin de la même année.

De loin le meilleur chasseur conçu par Gustave Delage pendant la période 1914-1918, le Nieuport-Delage 29 ne fut pas essayé pour acceptation avant la fin de l'année 1918, et arriva donc trop tard pour participer aux combats lors de la Première Guerre mondiale. Néanmoins, dans les années qui suivirent immédiatement le conflit, il devint le chasseur standard dans la force aérienne française, et comme tel, il pouvait être comparé de manière intéressante au Sopwith Snipe britannique.

Le NiD.29 différait des modèles précédents conçus par Delage, en employant un grand moteur en V à refroidissement liquide Hispano-Suiza 8Fb de 300 ch monté fixe, à la place d'un rotatif alors dépassé. La vitesse et la manoeuvrabilité de ce biplan étaient très bonnes, il était également excellent en altitude, et ces qualités en firent l'un des meilleurs chasseurs des années 1920. Le modèle fut construit en un nombre considérable, équipa la totalité des unités de chasse de la reconstruite Aviation Militaire après l'Armistice, et il continua à servir jusque dans les années 1929-1930.

Le NiD.29 établit plusieurs records, en particulier celui d'altitude obtenu (Challenge Léon Morane) avec un NiD 29C.1, par le capitaine Jean Casale de l'Aviation Militaire, en atteignant en juin 1919, 31.230 pieds (environ 9.520 m). Le chasseur figura aussi dans de nombreux concours de vitesse après la guerre. Une machine modifiée et préparée spécialement pour la course, référencée NiD.29V, atteignit environ 190 mph (plus de 300 km/h), fin 1920. Le même avion gagna la Coupe Gordon Bennett en 1920, et la Coupe Deutsch de la Meurthe en 1920 et 1922. Le modèle NiD.29V (Vitesse), n'ayant pas besoin d'être performant en altitude, étaient de dimensions réduites, envergure de 6,0 m, longueur de 6,23 m, hauteur de 2,40 m, et surface portante de 13 m2 (à la place de 26,75 m2, à l'origine). Le moteur était un Hispano-Suiza spécialement préparé et réalésé fournissant 320 ch, et suivant les configurations, les radiateurs Lamblin pouvaient être déplacés ou remplacés.

Une variante désignée NiD.29M fut fabriquée en 1918, pour un emploi dans la marine nationale française. Ce modèle était équipé d'un moteur rotatif Le Rhône de 180 ch, mais autant qu'il est connu, il en resta seulement au stade du prototype. Le NiD.29G fut une autre variante restée au stade de prototype, dotée à l'origine d'un moteur rotatif. Cet appareil fut modifié, équipé d'un moteur Hispano-Suiza, doté de deux flotteurs principaux (et d'un petit de queue), et présenté lors du Grand Prix de Monaco en 1923.

Le NiD.29 était en compétition avec les Spad de Blériot dans la course aux 300 km/h. Bernard Barny de Romanet (1894-1921), aux commandes d'un Spad-Herbemont établit un record de vitesse pure à un peu plus de 290 km/h à Buc, environs de Paris, début octobre 1920 (photo Gallica, Agence Rol, 9 octobre 1920), mais Joseph Sadi-Lecointe s'illustra dans la Coupe Gordon Bennett disputée fin septembre 1920. Il fut le premier de cette compétition à une vitesse moyenne supérieure à 270 km/h face à dix autres concurrents. Egalement gagnant de la Coupe Deutsch de la Meurthe fin 1919-début 1920, il dépassa la barre des 300 km/h en octobre 1920. En février 1923, Sadi-Lecointe atteignit 375 km/h, puis la course évolua alors vers la conquête des 500 km/h.


- En complément, vue frontale et latérale d'un biplan de course Nieuport-Delage 29V (Vitesse). Document Gallica, l'Aéronautique, Paris, juin 1919.
- Autre complément, vue d'un Nieuport-Delage 29 monté sur flotteurs et préparé pour participer à la Coupe Schneider, disputée en septembre 1919, à Bournemouth, Dorset. Deux machines de ce type furent engagées, dont une pilotée par Jean Casale (montant dans le canot sur la photo), mais ces deux avions ne purent concourir à la suite de problèmes de flotteurs. Document Gallica, Aviation magazine, juin 1954.


Source partielle : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson.

NIEUPORT-DELAGE 29V 
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 300 ch                       Hispano-Suiza 8Fb                                 
Envergure/Span 6,00 m     Longueur/Length 6,23 m     Hauteur/Height 2,40 m     Poids total/Weight                
Vitesse/Speed 270 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range                


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Coupe Gordon BennettAvions Coupe Gordon Bennett