Handley page-O/100

Handley Page O/400

Handley page-O/400 civil

Vue d'un bombardier O/400 (photo : Jane's fighting aircraft of World War I John W.R.Taylor) Vue d'un bombardier O/400 équipé de moteurs Rolls-Royce Eagle.

Le grand bombardier biplan O/100 fut suivi en service actif, par le plus construit O/400 (Type O, référence interne H.P.12) dont le prototype (3138) était basé sur une cellule de O/100 modifiée. La différence principale entre les deux était le déplacement des réservoirs de carburant des nacelles des moteurs vers le fuselage, ce qui permettait à la nouvelle version d'avoir des nacelles plus courtes. Successivement, de puissants moteurs Rolls-Royce Eagle IV, VII et VIII furent montés, mais certains modèles furent dotés de propulseurs Sunbeam Maori de 275 CV ou Fiat A-12bis de 260 CV. Une machine fut également dotée de deux paires de moteurs couplés Hispano-Suiza de 200 CV, afin d'évaluer cette disposition des propulseurs pour l'ultérieur Handley Page V/1500.

Environ 800 bombardiers O/400 furent commandés pendant la période de la Première Guerre mondiale, et dans la production, environ 550 exemplaires furent construits au Royaume-Uni. En outre, environ 110 machines furent assemblées à partir de composants fabriqués aux Etats-Unis par Standard Aircraft Corporation, ces biplans étant équipés de moteurs moteur Liberty 12N de 350 CV. Une petite dizaine d'exemplaires de construction Standard Aircraft fut fabriquée pour le compte de l'U.S. Army après la guerre, mais le reste de la commande pour environ 1.500 machines fut ensuite annulée.

En avril 1917, plus ou moins en même temps que le transfert du O/100 aux opérations de nuit, le O/400 devint opérationnel comme bombardier de jour en France, lui-même étant affecté aux bombardements de nuit à partir du mois d'octobre suivant. Les Handley Page O/400 servirent dans le Squadron No. 58 de la R.A.F., les Squadrons Nos. 97 et 115 de l'Independent Force (Independent Air Force, IAF, force de bombardement stratégique formée en juin 1918, dans le seul but d'attaquer l'Allemagne) et dans les Naval Squadrons Nos. 207, 214, 215 et 216. Environ 260 O/400 étaient en charge de la R.A.F. fin octobre 1918. Aussi, un exemplaire fut employé en Palestine dans le Squadron No. 67 (Squadron No. 1 de l'Australian Flying Corps). Durant les deux derniers mois du conflit, la charge emportée par ce bombardier incluait un bombe de 1.650 livres (environ 750 kg). Aussi, au printemps 1918, deux appareils furent sommairement convertis en avions de transport civil d'une capacité de douze places, afin de pouvoir rapatrier des pilotes de France vers l'Angleterre.

Les Handley Page O/400 restèrent en service dans la R.A.F. jusqu'en 1920, huit machines étant employées dans le Wing No. 1 (Communications), comme transport de V.I.P. Ces biplans transportèrent des officiels, aller et retour, pour la conférence de paix de Paris tenue entre janvier et septembre 1919. En 1919, quatre biplans furent convertis en avions de transport civil et utilisés par la compagnie Handley Page Transport Ltd. en 1919-1920 afin d'explorer de nouvelles routes à l'étranger, plus tard parcourues par les avions d'Imperial Airways.

Le O/400 fut ultérieurement développé en avion de transport, modèle O/700 (O/7), environ dix ou douze exemplaires de ce type étant livrés en Chine fin 1919, et deux ou trois envoyés en Afrique du Sud. Le O/700 fut plus tard dérivé en deux variantes, le O/10 de transport civil d'une capacité de douze places (environ dix exemplaires construits) et le O/11 d'utilisation mixte transport de fret et de passagers (capacité cinq passagers), ce dernier modèle étant construit à cinq exemplaires.

Vue d'un bombardier O/400 du Royal Naval Air Service, début 1918. Vue d'un bombardier O/400 du R.N.A.S (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson)


- En complément, vue d'un grand bombardier Handley Page O.400 (cn C.9704) avec les ailes repliées afin de faciliter le rangement dans les hangars. Moteurs Rolls-Royce Eagle de 375 CV.

Source partielle : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson.

O/400               
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 360 CV                      Rolls-Royce Eagle VIII                            
Envergure/Span 30,48 m    Longueur/Length 19,16 m    Hauteur/Height 6,71 m     Poids total/Weight 6.060 kg       
Vitesse/Speed 160 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 2.590 m    Autonomie/Range 8 heures  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918