Handley page-O/400

Handley Page O/400 Civil

Handley page-V/1500

Vue d'un Handley Page O/400 de transport civil (photo : Pictorial History of BOAC and Imperial Airways Kenneth Munson) Vue d'un O/400 de transport civil exploité par la compagnie Handley Page Transport Ltd. Cet exemplaire immatriculé G-EAAE Vulture, fut le premier bombardier converti mis en service par la compagnie. Il effectua, à partir de début septembre 1919, plusieurs vols sur la ligne Londres-Paris, avant sa perte en août 1920. On peut distinguer le logo de la compagnie exploitante sur le nez de l'appareil.

Le grand bombardier biplan O/100 fut suivi en service actif, par le plus construit O/400 (Type O, référence interne H.P.12) dont le prototype (3138) était basé sur une cellule de O/100 modifiée. La différence principale entre les deux était le déplacement des réservoirs de carburant des nacelles des moteurs vers le fuselage, ce qui permettait à la nouvelle version d'avoir des nacelles plus courtes. Successivement, de puissants moteurs Rolls-Royce Eagle IV, VII et VIII furent montés, mais certains modèles furent dotés de quelques autres propulseurs (Sunbeam, Fiat).

Environ 800 bombardiers O/400 furent commandés pendant la période de la Première Guerre mondiale, et dans la production, environ 550 exemplaires furent construits au Royaume-Uni. En outre, environ 110 machines furent assemblées à partir de composants fabriqués aux Etats-Unis par Standard Aircraft Corporation, ces biplans étant équipés de moteurs moteur Liberty 12N de 350 CV.

En avril 1917, plus ou moins en même temps que le transfert du O/100 aux opérations de nuit, le O/400 devint opérationnel comme bombardier de jour en France, lui-même étant affecté aux bombardements de nuit à partir du mois d'octobre suivant. Les Handley Page O/400 servirent dans le Squadron No. 58 de la R.A.F., les Squadrons Nos. 97 et 115 de l'Independent Force (Independent Air Force, IAF, force de bombardement stratégique formée en juin 1918, dans le seul but d'attaquer l'Allemagne) et dans les Naval Squadrons Nos. 207, 214, 215 et 216. Environ 260 O/400 étaient en charge de la R.A.F. fin octobre 1918. Aussi, un exemplaire fut employé en Palestine dans le Squadron No. 67 (Squadron No. 1 de l'Australian Flying Corps). Les Handley Page O/400 restèrent en service dans la R.A.F. jusqu'en 1920, huit machines étant employées dans le Wing No. 1 (Communications), comme transport de V.I.P.

En 1919, quatre biplans (G-EAAE, G-EAAF, G-EAAG et G-EAAW) furent convertis en avions de transport civil et utilisés par la compagnie Handley Page Transport Ltd. en 1919-1920 afin d'explorer de nouvelles routes à l'étranger, plus tard parcourues par les avions d'Imperial Airways. Un O/400 de cette compagnie basée à Cricklewood, Londres effectua un premier vol non planifié, fin août 1920, vers Paris (pilote Lt-Col. William Sholto Douglas, plus tard Lord Douglas of Kirtleside et aussi ultérieurement chairman de BEA, British European Airways). Un service régulier, trois fois par semaine, fut mis en place sur la même ligne début septembre 1920, et la ligne Londres-Bruxelles fut ouverte trois semaines plus tard. Une nouveauté, fut aussi l'introduction sur les vols, à partir d'octobre 1919, de repas pouvant être servis à bord.

Une grande grève dans les chemins de fer français, fin 1919, début 1920, donna une impulsion inattendue aux services de Handley Page. Les larges avions de la compagnie furent capables de transporter le courrier, et pendant la période du conflit social, ils emportèrent 250.000 lettres entre Londres et Paris. Egalement, les fréquences des services furent intensifiées. Face à la concurrence française, belge et hollandaise qui s'était développée, et aussi face à la concurrence d'autres compagnies anglaises, la société Handley Page Transport mit un terme à la liaison régulière vers Paris en novembre 1920. Les liaisons des compagnies anglaises furent reprises plus tard (1922) avec l'aide du gouvernement britannique.

Le O/400 fut également développé en autre avion de transport, modèle O/700 (O/7), environ dix ou douze exemplaires de ce type étant livrés en Chine fin 1919, et deux ou trois envoyés en Afrique du Sud. Le O/700 fut plus tard dérivé en deux variantes, le O/10 de transport civil d'une capacité de douze places (environ dix exemplaires construits) et le O/11 d'utilisation mixte transport de fret et de passagers (capacité 5 passagers), ce dernier modèle étant construit à cinq exemplaires.


Autre vue du O/400 de transport civil exploité par la compagnie Handley Page Transport Ltd. et immatriculé G-EAAE. Aérodrome de Cricklewood, Londres, année 1920. Vue d'un Handley Page O/400 de transport civil (photo : Pictorial History of BOAC and Imperial Airways Kenneth Munson)


Registre civil des O/400. A noter qu'en Grande Bretagne, le préfixe K- fut utilisé pour un registre temporaire pendant l'année 1919. Par la suite, tous les avions furent enregistrés de nouveau avec les immatriculations britanniques suivantes :

Immatriculation Type cn Historique Propriétaire Date Certificat d'enregistrement Commentaires
G-EAAE Handley Page O/400 H.P.16 D8350 G-EAAE Handley Page Ltd. Vulture 30/04/1919 5 Retiré du service en août 1920.
G-EAAF Handley Page O/400 (puis O/7) H.P.13 F5414 G-EAAF Handley Page Ltd. 30/04/1919 6 Transféré aux Etats-Unis en mai 1920.
G-EAAG Handley Page O/400 H.P.18 F5418 G-EAAG Handley Page Ltd. Penguin 01/05/1919 7 Retiré du service le 30/04/1920.
G-EAAW Handley Page O/400 H.P.14 F5417 G-EAAW Handley Page Ltd. Flamingo 02/05/1919 23 Retiré du service le 30/04/1920.
G-EAKE Handley Page O/400 H.P.22 J2252 G-EAKE Handley Page Ltd. 14/08/1919 265 Accidenté près de Stockholm le 30/06/1920. Retiré en août 1921.
G-EAKF Handley Page O/400 H.P.19 J2249 G-EAKF Handley Page Ltd. 14/08/1919 266 Retiré du service le 01/10/1920. Démantelé.
G-EAKG Handley Page O/400 H.P.20 J2250 G-EAKG Handley Page Ltd. 14/08/1919 267 Retiré du service le 29/08/1920.
G-EALX Handley Page O/400 H.P.21 J2251 G-EALX Handley Page Ltd. 03/09/1919 312 Retiré du service le 27/10/1920. Supprimé du registre après un accident en avril 1921.
G-EALY Handley Page O/400 H.P.24 J2247 G-EALY Handley Page Ltd. 03/09/1919 313 Retiré du service le 09/10/1920.
G-EALZ Handley Page O/400 H.P.23 J2243 G-EALZ Handley Page Ltd. 03/09/1919 314 Retiré du service le 06/12/1920.
G-EAMA Handley Page O/400 H.P.25 J2248 G-EAMA Handley Page Ltd. 03/09/1919 315 Accidenté dans le brouillard à Golders Green, Londres, le 14/12/1920.
G-EAMB Handley Page O/400 H.P.26 D4623 G-EAMB Handley Page Ltd. 03/09/1919 316 Supprimé du registre en octobre 1920.
G-EAMC Handley Page O/400 H.P.27 D4624 G-EAMC Handley Page Ltd. 03/09/1919 317 Accidenté au nord de El Shereik, Soudan le 25/02/1920.
G-EAMD Handley Page O/400 H.P.28 D4633 G-EAMD Handley Page Ltd. 03/09/1919 318 Vendu en Pologne en novembre 1921.

- En complément, vue du poste de pilotage ouvert d'un Handley Page O/400 et vue de la cabine adaptée au transport de passagers (sièges, tablettes, fenêtres).
O/400               
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 360 CV                      Rolls-Royce Eagle VIII                            
Envergure/Span 30,48 m    Longueur/Length 19,16 m    Hauteur/Height 6,71 m     Poids total/Weight 6.060 kg       
Vitesse/Speed 160 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 2.590 m    Autonomie/Range 8 heures  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils