Yokosuka-Mxy7 ohka 22

Yokosuka P1Y Ginga

Yokosuka (yokosho)-E6y

Vue du P1Y Ginga (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un P1Y1 Model 11 Ginga, code Allié 'Frances', Bomber Squadron No. 262, 762ième Air Corps, marine impériale japonaise, 1944-1945.

Le Ginga, qui reçut le code Allié 'Frances', fut conçu pour répondre à une spécification 15-Shi datant de 1940, émise par la marine impériale japonaise, pour un bombardier rapide et avion porteur de torpille basé à terre. Cependant, le vol inaugural du premier, parmi les nombreux prototypes fabriqués, ne fut pas effectué avant le début de l'année 1943. Cet avion désigné Y-20, était un appareil d'une belle ligne, bien construit, et équipé de freins de piqué rétractables logés sous les ailes. Le modèle fut accepté par la marine impériale en production, sous la désignation P1Y1 Model 11, après une simplification de la construction, et l'ajout d'un blindage de protection de l'équipage. La fabrication fut assurée par les usines Nakajima, de Fukushima, préfecture de Fukushima, et de Ota (préfecture de Gunma, région de Kantō, usine Koizumi), et elle atteignit environ 910 exemplaires à la fin de la guerre.

Les premières livraisons pour un service actif furent effectuées au printemps 1944. Le Ginga fut employé principalement depuis des bases terrestres au Japon, particulièrement depuis l'île japonaise de Kyūshū. L'armement standard comprenait un canon orientable Type 99 de calibre 20 mm monté dans le nez, et une mitrailleuse orientable défensive Type 2 de calibre 12,7 mm dans le cockpit arrière, mais certains appareils furent dotés d'une tourelle dorsale portant deux armes de calibre 12,7 mm ou 20 mm (P1Y1a ou P1Y1b). Malgré d'excellentes qualités de vol, la carrière opérationnelle de ce bombardier fut limitée, par le manque de personnel de production qualifié, de pilotes efficaces, et de carburant. Des difficultés furent aussi rencontrées avec les moteurs radiaux 18 cylindres Nakajima Homare, qui avaient été installés suivant le choix de la marine. Sur le théâtre d'opérations de l'archipel d'Okinawa (opération américaine Iceberg, avril-juin 1945), de nombreux Ginga furent employés comme bombes volantes.

Kawanishi, qui fut invité à développer une version chasseur de nuit du Ginga, décida de remplacer le peu fiable moteur d'origine Homare, par un plus solide radial Mitsubishi Kasei 25 de 1.850 ch. Le constructeur proposa deux nouvelles variantes, le bombardier P1Y2, et le chasseur de nuit P1Y2-S, mais la préférence fut donnée au dernier type. Un prototype effectua son premier vol en juin 1944, et à la suite, environ cent machines de production, désignation P1Y2-S Model 26, initialement Hakko, puis Kyokko, furent fabriquées. Ces avions emportait un radar AI élémentaire, et étaient dotés de trois canons de 20 mm, un orientable monté à l'arrière de la cabine, et une autre paire fixe, orientée vers l'avant et vers le haut. Malgré le besoin urgent du Japon d'avoir une solide défense du territoire national, le P1Y2-S n'avait atteint que le stade des essais dans les unités, au moment de la fin de la guerre. Les seuls chasseurs de nuit opérationnels furent quelques P1Y1-S issus de la conversion de bombardiers construits par Nakajima. Quelques-unes de ces machines étaient dotées d'une tourelle dorsale manuelle portant deux canons de 20 mm, mais aucune n'était équipée d'un radar. Un Ginga fut employé en 1945, afin de tester en vol, le moteur à réaction Ishikawajima Ne-20. Un autre chasseur de nuit, doté de moteur Homare de 1.990 ch et désigné P1Y3-S fut projeté, mais il ne fut pas construit. Egalement, le Ginga-Kai fut une autre variante proposée, l'avion devant être le porteur de la version Model 22 de la bombe volante Ohka.


Plan d'un Yokosuka P1Y1 Model 11. Armement, un canon orientable de calibre 20 mm dans le nez, et une mitrailleuse défensive orientable dorsale de calibre 12,7 mm. Charge de bombes en soute interne atteignant 1.100 livres (500 kg), plus quelques petites bombes, ou une torpille de 1.875 livres (850 kg), ou une de 1.765 livres (800 kg), montée extérieurement. Plans du P1Y Ginga (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson.

P1Y1                
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 1820 ch                     Nakajima Homare 11                                
Envergure/Span 20,00 m    Longueur/Length 15,00 m    Hauteur/Height 4,30 m     Poids total/Weight 13.500 kg      
Vitesse/Speed 560 km/h à 5900 m    Plafond/Ceiling 10.220 m   Autonomie/Range 4.390 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens