Beechcraft-Uc-45 expediter

Bell P-39 Airacobra

Bell-P-59 airacomet

Vue d'un Airacobra (photo : Phil Callihan) Vue d'un chasseur P-39 Airacobra (au premier plan, vue de la transmission et du canon de calibre 37 mm situé dans la partie avant).

Ayant comme origine le Bell Model 12, le Airacobra fut conçu par Robert J. Woods, principalement comme le support d'un canon de fort calibre. L'installation de cette arme dans la position optimale pour le tir, dans le nez de l'appareil, le long de la ligne centrale du chasseur, fut à l'origine de la configuration radicale de l'appareil, avec le montage du moteur douze cylindres en V Allison au milieu de la cellule, derrière le poste de pilotage, l'hélice étant entraînée par l'intermédiaire d'un long arbre de transmission. Quand un prototype désigné XP-39 fut commandé en octobre 1937, le chasseur Bell obtint une distinction supplémentaire, en devenant le premier chasseur monomoteur commandé par l'U.S.A.A.C. (U.S. Army Air Corps), à être doté d'un train tricycle. Le premier vol du XP-39 fut effectué début avril 1938, et un contrat pour une petite quinzaine d'avions d'essais YP-39 fut obtenu en avril 1939.

Ce modèle était basé sur le prototype, après sa modification pour atteindre le standard XP-39B, sans le moteur à compresseur monté initialement. La première version de production fut le P-39C, qui ne fut produit qu'en vingt exemplaires. Sur le P-39D, le canon de 37 mm, et les deux mitrailleuses de calibre 12,7 mm montées dans le nez, furent remplacés par quatre mitrailleuses de 7,62 mm montées dans les ailes, et l'appareil pouvait emporter une bombe externe (de 500 livres, environ 230 kg), ou un réservoir supplémentaire largable, et était équipé de réservoirs de type auto-obturant,. Environ 400 P-39D furent construits pour le compte de l'U.S. Army, et les livraisons commencèrent en avril 1941. Environ 495 P-39D-1 et D-2 Airacobra (Bell Model 14), alloués dans le cadre d'un programme Lend-Lease, furent fabriqués, ces chasseurs ayant un canon frontal d'un calibre réduit (20 mm).

Les plans de Britanniques pour acquérir environ 675 Airacobra ne furent pas complétement réalisés, de nombreux exemplaires furent perdus lors de livraisons, plus de 200 machines furent envoyées à la place en U.R.S.S., tandis que l'U.S.A.A.F, après l'attaque de Pearl Harbor, début décembre 1941, en récupéra une quantité équivalente, ces chasseurs étant désignés P-400. Un seul Squadron de la R.A.F. (No. 600), fut équipé de manière opérationnelle avec des Airacobra, mais les escadrilles américaines furent rapidement mises en action contre les Japonais, dans des théâtres aussi lointains que l'Alaska, les îles Hawaii, le Panama, ou la partie sud-ouest du Pacifique. Durant la seconde moité de l'année 1942, ces chasseurs furent aussi mis en service actif en Europe et en Afrique du Nord, secteur ou ils se montrèrent particulièrement efficaces dans des missions d'attaque au sol.

De nombreuses et diverses variantes suivirent, incluant les P-39F, J, K, L, M, N, et Q, les différences principales concernant le modèle de moteur Allison V-1710 ainsi que le type d'hélice montée. Le dernier de cette série, P-39Q était doté d'un armement modifié, deux armes de calibre 12,7 mm remplaçant les quatre mitrailleuses de calibre 7,62 mm montées dans les ailes. Les deux modèles les plus largement construits furent le P-39N (environ 2.095 exemplaires fabriqués), et le P-39Q (environ 4.905 exemplaires fabriqués). Le modèles TP-39Q et RP-39Q furent des biplaces destinés à des essais ou à de l'entraînement. La production totale du Airacobra, effectuée par Bell et terminée en 1944, fut d'environ 9.560 machines. Bien plus que la moitié de ce nombre, en majorité des P-39N et P-39Q, furent alloués à l'Union Soviétique. Presque 200 parmi ces machines furent perdues lors du transport, mais environ 4.760 chasseurs arrivèrent en bon état, et ces avions rendirent un excellent service sur le front Est, entre 1942 et 1945. Quelques pilotes eurent du succès avec cet appareil, parmi eux, on peut citer le russe Alexandr Pokryshkin.

En avril 1944, les P-39 furent retirés des premières lignes par les Américains, au profit des plus modernes P-38, P-47, et P-51. Bien que manoeuvrant et correctement armé, le Airacobra avait un moteur pas assez puissant, son rayon d'action était limité, ses performances en haute altitude étaient insuffisantes (absence d'un compresseur), et il avait la réputation de pouvoir chuter autour de son centre de gravité (vrille à plat) dans certains conditions (déplacement du centre vers l'arrière, en l'absence de munitions, par exemple).


Vue d'un P-39D (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un P-39D du 35e Fighter Group de l'U.S.A.A.F. (Nouvelle-Guinée, 1942). Armement, un canon de calibre 37 mm tirant à travers le moyeu de l'hélice, deux mitrailleuses Browning M2 de calibre 12,7 mm, montées en partie supérieure du capot, et deux mitrailleuses de 7,62 mm montées dans chaque aile. Charge de bombes, une de 500 livres (environ 230 kg), montée sous le fuselage.


Plans d'un P-39D (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)

- En complément, vue de la cellule de construction métallique, avec l'aile basse, le moteur en place centrale, le cockpit doté d'une verrière de forme sphérique et les portes d'accès au poste de pilotage, et vue générale de la structure, avec l'arbre de transmission passant entre les jambes du pilote et l'agencement des armes en partie frontale (magazine Flight, mars 1940 et septembre 1941).

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

P-39D               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1150 ch                      Allison V-1710-35                                 
Envergure/Span 10,36 m    Longueur/Length 9,07 m     Hauteur/Height 3,61 m     Poids total/Weight 3.470 kg       
Vitesse/Speed 590 km/h à 4205 m    Plafond/Ceiling 9.785 m    Autonomie/Range 1.285 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens