North american-Ov-10 bronco

North American P-51 Mustang

North american-Ra-5 vigilante

Vue d'un P-51D Mustang (photo : Frank J.Mirande) Vue d'un chasseur North American P-51D Mustang. Immatriculation NL551CB/414888/B6-Y, cn 124-48134, décoration comme 414888/B6-Y Glamorous Glen III, Marietta - Dobbins, Atlanta, Géorgie, Etats-Unis, août 1991. Les propriétaires étaient Ed et Connie Bowlin, le pilote était le très connu Chuck Yeager, avec comme passager, en place arrière, Connie Bowlin.

Le Mustang fut conçu initialement pour répondre à une demande britannique pour un chasseur monoplace à long rayon d'action et haute vitesse déposée en 1940. La British Air Purchasing avait approché la compagnie North American en avril 1940, avec un projet de construction du P-40 sous licence destiné à la Royal Air Force, mais le président de la compagnie James Howard Kindelberger répondit que sa société pouvait fournir un bien meilleur chasseur. Une équipe dirigée par Raymond Rice, et incluant Edgar Schmued ainsi que Edward Horkey, conçut et construisit le premier prototype désignation usine NA-73, et le premier vol de cet appareil enregistré sous la référence NX 19998, fut effectué fin octobre 1940. Le moteur était un douze cylindres en V à refroidissement liquide Allison V-1710-F3R sans compresseur, de 1.100 ch. Cet appareil était de construction entièrement métallique, avec un revêtement travaillant, et les ailes à écoulement laminaire, étaient dotées de volets à commande hydraulique. Une autre caractéristique était le montage du radiateur de liquide de refroidissement et du radiateur d'huile, en partie arrière, sous la cellule, ce qui réduisait la traînée et permettait d'obtenir une légère poussée grâce à l'air chaud évacué (effet Meredith). Le pilote était logé dans un habitacle relativement spacieux et bien agencé pour l'époque, et le siège était blindé en partie arrière. Les jambes du train d'atterrissage principal se déployaient vers l'extérieur, ce qui donnait une large voie de plus de trois mètres assurant une bonne stabilité, et la roulette de queue était rétractable.

Une commande initiale britannique portant sur 620 Mustang I (320 NA-73, suivis de 300 NA-83), fut passée en mai 1940, avant le premier vol du prototype. Le premier avion faisant partie de cet ordre d'achat fut livré au Royaume-Uni en novembre 1941. Deux appareils identiques furent évalués par l'U.S.A.A.C. (U.S. Army Air Corps), comme XP-51, à Wright Field, Ohio, en mai 1941, et à la suite, une commande d'environ 150 P-51 destinés à la R.A.F., comme Mustang IA, et armés de quatre canons Hispano-Suiza de 20 mm montés dans les ailes, fut passée dans le cadre d'un programme Lend-Lease. Initialement, une partie de ces machines fut récupérée par l'U.S.A.A.F., et convertie en F-6A de reconnaissance photographique.

Décus par les performances en haute altitude des Mustang I, les Britanniques testèrent le nouveau moteur Rolls-Royce Merlin 60 sur quelques cellules, Un montage équivalent fut effectué aux Etats-Unis, avec deux XP-78 (plus tard XP-51B) dotés en 1942, d'un Merlin construit sous licence par Packard. Finalement le moteur anglais devint le moteur standard du Mustang des deux côtés de l'Atlantique, mais auparavant, l'U.S.A.A.F., reçut la livraison de 500 exemplaires de la variante attaque au sol A-36A équipée d'un moteur Allison, ainsi que 310 P-51A équipés aussi d'un moteur de même type. La R.A.F. fut dotée également de cinquante P-51A (Mustang II), et 35 autres furent convertis en F-6B. Le A-36A fut brièvement nommé Invader (et le P-51 nommé Apache), mais le surnom britannique Mustang fut adopté ultérieurement, à partir de la mi-1942, pour toutes les variantes du P-51. Un A-36A fut évalué par la R.A.F., mais aucune version de production de ce modèle ne fut réceptionnée.

Les premières variantes de production à moteur Merlin furent les P-51B et P-51C (R.A.F. Mustang III), la fabrication américaine combinée de ces deux modèles atteignant environ 3.740 machines. Les 910 exemplaires fournis aux Britanniques furent dotés d'une verrière bulbeuse afin d'accroitre la visibilité. Environ 90 P-51B/C américains furent également convertis en F-6C de reconnaissance. Une évolution majeure de conception fut effectuée avec le P-51D, sur lequel la partie arrière du fuselage fut coupée afin de permettre l'adoption d'une verrière en forme de goutte d'eau, permettant une visibilité sur tous les côtés. La production de ce modèle, en incluant le type globalement identique P-51K, fut au total d'environ 9.290 exemplaires. Parmi ces machines, environ 875 devinrent des Mustang IV destinées à la R.A.F., et environ 300 devinrent des avions de reconnaissance F-6D ou F-6K. La variante de production suivante fut le P-51H, qui fut fabriquée en environ 555 exemplaires durant l'année 1945, avant que de larges contrats pour plus de 3.000 autres appareils du type soient annulés à la fin de la guerre.

Les premiers Mustang de la Royal Air Force devinrent opérationnels, dans un rôle de reconnaissance tactique armée, en juillet 1942, tandis qu'à partir de décembre 1943, les P-51B de l'U.S.A.A.F. volèrent avec un volume croissant, pour escorter les bombardiers de la Eighth Air Force, durant des missions au-dessus de l'Europe. Le Mustang fut aussi largement employé lors des campagnes alliées en Afrique du Nord, et également en 1944, contre des bombes volantes V-1 lancées sur l'Angleterre. Ils furent également utilisés en 1944-1945, pour accompagner des bombardiers lourds B-29 lors de missions contre le Japon. Le P-51 fut sans conteste, l'un des meilleurs et l'un des plus adaptable parmi les chasseurs, et il fut également l'un des plus apprécié des pilotes. Le Mustang qui fut fabriqué en plus de 15.000 exemplaires, fut encore employé après la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Il fut utilisé (sous la nouvelle désignation F-51, Fighter) pendant la guerre de Corée (juin 1950-juillet 1953), dans des missions d'attaque au sol, avec un armement de bombes ou de roquettes, et de reconnaissance photographique. Un dérivé doté d'un double poste de pilotage afin de diminuer la charge demandée au pilote lors de longues missions, fut le F-82 Twin Mustang. Après la Deuxième Guerre mondiale, le P-51 fut aussi employé dans les forces aériennes de plus de 25 pays, parmi lesquels, l'Afrique du Sud, l'Australie, la Bolivie, le Canada, la Chine Nationaliste, la République Populaire de Chine, la Corée du Sud, le Costa Rica, Cuba, la République Dominicaine, le Salvador, la France, la République Fédérale d'Allemagne, le Guatemala, Haïti, l'Indonésie, Israël, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas, le Nicaragua, la Nouvelle Zélande, les Philippines, la Pologne, la Somalie, la Suède, la Suisse, l'U.R.S.S., et l'Uruguay. L'avion fut aussi employé au cinéma, et servit de base à des machines de vitesse montrées lors de meetings d'aviation.

Un P-51D était doté de six mitrailleuses Browning MG 53-2 de calibre 12,7 mm logées dans les ailes, et pouvait emporter (avec deux mitrailleuses démontées), une bombe de 1.000 livres (environ 450 kg) sous chaque aile. D'autres types de bombes pouvaient être emportées, 100 livres (45 kg), 250 livres (110 kg), 500 livres (230 kg), et le chasseur pouvait aussi être équipé de roquettes (cinq de cinq pouces, 12,7 mm) de chaque côté. L'autonomie, avec les deux réservoirs largables (capacité unitaire de 108 gallons, environ 410 litres), pouvait aller jusqu'à 2.655 km.


Comparaison entre les silhouettes d'un P-40 Tomahawk et d'un P-51 Mustang, version avec la partie arrière du fuselage en prolongement de la verrière. Dérive et plans de queue bien arrondis, roulette de queue rétractable pour le premier, extrémités des ailes, de la dérive et des plans de queue droites, et place du radiateur particulière pour le second (magazine Flight, avril 1942). Comparaison des silhouettes entre un P-40 et un P-51

- En complément, vue du North American P-51D-30-NA Mustang, Nooky Booky IV, immatriculation F-AZSB. Cet avion était décoré comme le P-51D, immatriculation 411622/G4-C, cn 44-74622, piloté en 1944 par le Major Leonard "Kit" Carson, premier As du 357e Fighter Group. Présentation en vol lors du Salon du Bourget (Paris Air Show 2015).
- Autre complément, vue au sol du même chasseur P-51D-30-NA Mustang Nooky Booky IV. Meeting Melun-Villaroche 2018.


Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

P-51D               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1490 ch                      Rolls-Royce/Packard Merlin V-1650-7               
Envergure/Span 11,28 m    Longueur/Length 9,83 m     Hauteur/Height 4,17 m     Poids total/Weight 5.490 kg       
Vitesse/Speed 700 km/h à 7600 m    Plafond/Ceiling 12.800 m   Autonomie/Range 2.090 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens