Consolidated-Model 39

Consolidated PB2Y Coronado

Consolidated-Pb4y-2 privateer

Vue d'un PB2Y-2 (origine : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un PB2Y-2 du Squadron VP-13 de l'U.S. Navy (début 1941).

Le Coronado résultait d'une demande de l'U.S. Navy de 1936 pour un hydravion de reconnaissance à long rayon d'action doté de quatre moteurs, capable d'emporter une charge supérieure et ayant de meilleures performances que le bimoteur PBY qui était alors en production. Deux constructeurs américains, Consolidated et Sikorsky, proposèrent des prototypes (XPB2Y-1 et XPBS-1 respectivement) pour répondre aux spécifications, et un premier prototype effectua son premier vol en décembre 1937.

Propulsé par des moteurs Pratt & Whitney XR-1830-72 Twin Wasp de 1.050 CV, le XPB2Y-1 reprenait des éléments de conception du PBY, notamment la construction entièrement métallique et les flotteurs rétractables en bout d'aile. La profonde et spacieuse coque à double redan pouvait accueillir un équipage de dix personnes et une charge maximale de 5.445 kg (bombes ou charges de profondeur) pouvait être emportée dans les ailes. L'armement défensif comprenait une mitrailleuse simple de 12,7 mm dans la tourelle de nez, une de même calibre dans la queue et une paire de mitrailleuses de 7,7 mm tirant latéralement à partir d'écoutilles placées au milieu du fuselage.

Le développement fut prolongé à cause d'une instabilité latérale prononcée du modèle d'origine. Pour remédier à ce problème, dans un premier temps, deux dérives auxiliaires de forme ovale furent ajoutées en complément à l'empennage simple initial, puis une queue à deux dérives de dessin circulaire avec gouvernail fut adaptée. D'autres modifications du prototype furent le doublement de la distance entre le premier et le deuxième redan de la coque.

Tandis que l'U.S. Navy passait commande, en mars 1939, de six PB2Y-2 de production, Consolidated effectua d'importantes modifications. Les dérives circulaires furent remplacées par des modèles à ovale prononcé de même type que ceux montés sur le bombardier B-24 Liberator, la coque fut considérablement approfondie et le décrochement initial sous la tourelle de nez fut supprimé lors de l'adaptation d'une nouvel avant aux lignes plus arrondies incorporant une tourelle en forme de balle. Le nombre de membres d'équipage était réduit d'une unité malgré un accroissement de l'armement qui atteignait maintenant un total de six mitrailleuses de 12,7 mm.

Les PB2Y-2 furent d'abord livrés dans le Squadron VP-13 à partir de fin décembre 1940 et furent employés dans un premier temps dans des travaux expérimentaux. En novembre 1940, une commande initiale de modèle PB2Y-3 fut passée, dans ce but, le sixième PB2Y-2 fut modifié pour servir de prototype. Les principaux changements portaient sur l'adoption de moteurs Pratt & Whitney R-1830-38 de 1.200 CV, l'ajout de deux mitrailleuses de 12,7 mm, l'installation de réservoirs auto-obturants et de blindages de protection pour l'équipage. Le poids total passait à 30.845 kg. Le PB2Y-3 resta en production jusqu'à l'automne 1943, à cette date, 210 exemplaires avaient été construits. Parmi eux, dix machines désignées PB2Y-3B avaient été fournies à la R.A.F. dans le cadre du programme Lend-Lease. Prévues à l'origine pour être utilisés par le Coastal Command, ces hydravions furent employés comme avions de transport dans le Squadron No 231 du Transport Command.

La désignation de l'U.S. Navy, PB2Y-3R fut appliquée à 31 autres Coronados convertis aux Etats-Unis comme avions de transport non armés de 44 places dotés de moteurs 'basse altitude' (compresseur à un étage) R-1830-92 de 1.200 CV. Quelques PB2Y-3 en service comme bombardiers/avions de reconnaissance maritime furent équipés d'un radar ASV (Air to Surface Vessel) monté dans un compartiment placé juste derrière la cabine de pilotage, mais pendant l'année 1944, le Coronado commença à être remplacé dans son rôle de patrouilleur par des Liberator de la Navy basés à terre.

Une conversion identique à celle ayant eu comme résultat le PB2Y-3R fut appliquée à un certain nombre de PB2Y-3 pour donner les PB2Y-5,-5R, bombardier patrouilleur et -5H, avion ambulance (capacité de 25 brancards). Ces modèles furent dotés de moteurs R-1830-92 et une augmentation substantielle de la capacité en carburant permettait aux types -5 et -5R d'emporter 3.630 kg de bombes jusqu'à une distance de 2.640 km.

La désignation XPB2Y-4 fut appliquée à un PB2Y-2 équipée de manière expérimentale de moteurs Wright Cyclone.


Plans d'un PB2Y-2 (origine : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson)


Décollage d'un PB2Y-3 (photo : Encyclopédie illustrée de l'Aviation dans le monde - David Mondey) Décollage d'un hydravion de reconnaissance PB2Y-3. (même principe de flotteurs rétractables en bout d'aile que sur le Catalina).

Source partielle : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson.
PB2Y-2              
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 1200 CV                     Pratt & Whitney R-1830-78 Twin Wasp           
Envergure/Span 35,05 m    Longueur/Length 24,08 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 27.420 kg      
Vitesse/Speed 410 km/h à 5790 m    Plafond/Ceiling 7.350 m    Autonomie/Range 5.960 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens