Bristol-Olympus

Bristol Pegasus

Bristol-Perseus

Vue d'un moteur Bristol Pegasus (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Moteur à distribution classique Bristol Pegasus, neuf cylindres en étoile, puissance de 1.000 CV.

Le Pegasus était issu de la famille des moteurs à culbuteurs Jupiter qui comprenait le modèle VII, premier type doté d'un compresseur entraîné mécaniquement et le modèle VIII, premier type équipé d'un boîtier réducteur. Le Jupiter, neuf cylindres radial fut monté sur un grand nombre de machines civiles et militaires, fut largement construit sous licence à l'étranger et obtint le Record du Monde d'altitude en 1929.

Le Jupiter fut suivi en 1927 du Mercury et en 1932 du Pegasus. Le Mercury développé pour les chasseurs militaires était l'équivalent d'un Jupiter à compresseur, mais il était doté d'un réducteur et la course de ses pistons était plus courte. Il fut le premier propulseur britannique à être homologué pour l'usage d'hélices à pas variable.

Le Pegasus également développé depuis le Jupiter fut décliné en de nombreuses séries toutes dotées d'un compresseur et d'un boîtier de réduction. Il obtint le Record du Monde d'altitude en 1932, 1936 et 1937, le Record du Monde de distance en 1938 et fut employé pour passer l'Everest en 1933. Le type XVIII fut le premier moteur Bristol a être équipé d'un compresseur un étage et deux vitesses.

Les derniers modèles développaient une puissance de 1.000 CV, puissance à comparer au 450 CV du Jupiter initial. Le Pegasus et le propulseur sans soupapes (sleeve-valve engine) Perseus furent l'équipement standard des hydravions quadrimoteurs civils d'Imperial Airways.

Le Pegasus équipait le bombardier Handley Page Hampden, l'avion de transport Harrow, l'hydravion de surveillance maritime Supermarine Stranraer, le biplan lance-torpilles embarqué Swordfish, l'avion de défense côtière Vickers Vildebeest, l'hydravion de sauvetage Walrus et le bombardier à long rayon d'action Wellesley. Il fut également monté sur les hydravions Short S.21, S.23 classe 'C' Empire et Sunderland III et fut employé à l'étranger sur le PZL P.37 Los polonais ou sur le Saab B 17 suédois.

Le Mercury équipait le bombardier Bristol Blenheim, le biplan Gloster Gladiator, le planeur motorisé Hamilcar X, l'avion de liaison Lysander et le Miles Martinet. Il fut aussi employé à l'étranger sur le PZL P.11 polonais et sur les Fokker D.XXI et G.I.



Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons