Percival-P.66 pembroke

Percival Q.6 Petrel

Petlyakov-Pe-2

Vue d'un Petrel P.16E (origine : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford) Vue d'un avion bimoteur de communications Percival Petrel Q.6 Mk. V (P.16E), immatriculation P 5634, de la Royal Air Force. Cet appareil fut employé tout au long de la Deuxième Guerre mondiale, puis fut vendu à un opérateur civil et utilisé sous l'immatriculation G-AHTB.

Le Percival Q.6 était un avion bimoteur à aile basse, doté de deux moteurs six cylindres inversés à refroidissement par air de Havilland Gipsy Six entraînant des hélices à pas variable. Ce modèle de la gamme Q-Series fut décliné en une version à quatre places Q.4 et une version à six places Q.6. La structure était en bois, avec un revêtement en contre-plaqué couvert d'un fin tissu protégeant le bois et servant de support à la finition. Comme pour les avions précédents du constructeur, le train classique était fixe, avec les roues du train principal carénées ("pantalons"). Cependant quelques exemplaires furent équipés d'un train principal rétractable. Sur le plan de la silhouette, les nacelles des moteurs de ce monoplan, qui englobaient aussi les carénages des éléments du train principal, ressemblaient beaucoup à celles du de Havilland D.H.89 Dragon Rapide. Le poste de pilotage était prévu pour un pilote et un copilote, et était doté d'une double commande. Le Percival Q.6 fut d'abord conçu comme avion civil rapide de transport de passagers, mais il fut plus tard employé comme appareil de liaison et de communication dans la Royal Air Force et la Royal Navy.

Le premier vol du prototype (immatriculation G-AEYE), fut effectué sur l'aérodrome de Luton, Bedfordshire, en septembre 1937. Le premier exemplaire de production (G-AFFD), fabriqué en 1938, fut vendu à un responsable politique britannique de l'époque, Sir Philip Albert Gustave David Sassoon (1888-1939). Par la suite, une petite trentaine de machines furent construites, quelques-unes étant exportées en Irak (un exemplaire destiné au roi Ghazi ben Fayçal al-Hachimi), en Lithuanie (deux ex.), et en Egypte (deux ex.). Les deux Percival Q.6 de transport possédés par la compagnie civile lituanienne Lietuvos Oro Linijos, immatriculés LY-SOA (cn Q.28) et LY-SOB (cn Q.29), furent récupérés par l'Aeroflot, après l'invasion de la Lituanie, en juin 1940. Un de ces avions fut endommagé dans un accident à l'atterrissage, et l'autre fut capturé par les Allemands.

Sur le plan militaire, une petite dizaine de Percival P.16E furent construits pour le compte de la Royal Air Force, en réponse à une spécification du ministère de l'Air (Air Ministry Spec. 25/38). Ce modèle destiné à assurer des missions de communications, fut nommé (non officiellement) Petrel et reçut la désignation Q.6 Mk. V. La version à quatre places (Q.4), de cet avion de transport léger, ne fut pas mise en production, et la fabrication totale de cet appareil, en incluant toutes les variantes et le prototype, atteignit une petite trentaine d'exemplaires. Après la guerre, entre 1946 et 1947, quelques Q.6 furent vendus sur le marché civil, et ces avions furent ensuite exploités par de petites compagnies britanniques, ou utilisés par des pilotes privés.


Source partielle : site web Wikipedia.

PETREL Q.6          
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 205 ch                      de Havilland Gipsy Six II                         
Envergure/Span 14,22 m    Longueur/Length 9,83 m     Hauteur/Height 2,97 m     Poids total/Weight 2.520 kg       
Vitesse/Speed 310 km/h             Plafond/Ceiling 6.400 m    Autonomie/Range 1.130 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens