Piper-L-4 grasshopper

Piper PA-18 Super Cub

Pitts-Special

Vue d'un Piper PA-18 Super Cub (photo : JN Passieux, Salon du Bourget 2015) Vue d'un Piper PA-18-125 Super Cub en livrée militaire (L-21) avec bandes de débarquement. Immatriculation F-BGPT, (39 F), cn 181137. Salon du Bourget (Paris Air Show 2015), exposition statique.

Le PA-18 Super Cub était un développement logique du PA-11 Cub Special dont il différait principalement, par une cellule plus solide, une gouverne de direction arrondie comme utilisée sur le PA-12 et une substantielle augmentation de puissance du moteur. La construction restait inchangée avec une cellule en treillis de tubes métalliques et un revêtement entoilé. Il fut développé depuis l'avion militaire de liaison PA-19 qui avait volé pour la première fois fin mars 1949, et avait donné naissance aux L-18B/C et aux L-21A/B. Ces monoplans militaires avait une surface vitrée de cabine plus importante, et ils furent livrés à l'U.S. Army, et à des pays alliés des Etats-Unis (dont l'Italie, la France et les Pays-Bas, mais aussi l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Iran, Israël, le Japon, le Nicaragua, la Norvège, l'Ouganda, le Portugal, la Suède, la Turquie et l'Uruguay) en environ 1.490 exemplaires durant les années 1950. Par la suite, un grand nombre de ces machines fut proposé sur le marché civil.

Les premières versions civiles furent le PA-18-95 à moteur Continental C90 de 90 CV et le PA-18-105 doté d'un moteur Lycoming O-235 de 108 CV, mais les modèles suivants furent progressivement équipés de moteurs Lycoming O-235-C1 de 105 CV, O-290-D de 125 CV, O-290-D2 de 135 CV, et O-320 de 150 CV. La variante PA-18A était une appareil agricole monoplace équipé d'une trémie derrière le pilote, et le PA-18S, doté de deux flotteurs, fut certifié pour les opérations sur l'eau.

La production du Super Cub fut continuée jusqu'en 1994, et à ce moment, environ 10.330 machines de ce type avaient été construites. Le PA-18 pouvait être employé pour l'entraînement, l'évacuation sanitaire, l'observation, les liaisons, le transport de fret et le transport VIP. Il fut aussi employé pour le remorquage de planeurs ou des bannières de publicité, et en version agricole, pour l'épandage de produits solides ou liquides. Il pouvait être doté de skis ou de flotteurs et possédait de bonnes qualités de décollage et d'atterrissage courts sur des terrains peu préparés, aussi il fut aussi utilisé comme avion de brousse. Des adaptations concernant en particulier la soute à bagages et les réservoirs de carburant furent souvent effectuées, et certains exemplaires furent dotées de roues parfois énormes. La fabrication fut assurée par Piper Aircraft, Lock Haven, Pennsylvanie et Vero Beach, Floride, mais aussi par WTA, Lubbock, Texas, et par Aero Crafters en Caroline du Sud.


Partie centrale d'un monoplan léger Piper PA-18-125 Super Cub. Salon du Bourget (Paris Air Show 2015), exposition statique. Piper PA-18 Super Cub (photo : JN Passieux, Salon du Bourget 2015)


Source partielle : Airlife's World Aircraft - Rod Simpson.

PIPER PA-18-150     
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 150 CV                       Lycoming O-320                                    
Envergure/Span 10,73 m    Longueur/Length 6,88 m     Hauteur/Height 2,02 m     Poids total/Weight 795 kg         
Vitesse/Speed 210 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 5.595 m    Autonomie/Range 735 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens