Pobjoy-Niagara

Pobjoy Type R

Pratt & whitney-F100

Vue d'un moteur Pobjoy Type R (photo : Flight, novembre 1930) Moteur Pobjoy Type R, sept cylindres en étoile à refroidissement par air.

Le Pobjoy Type R était un moteur radial britannique, sept cylindres à refroidissement par air, conçu et construit par la société Pobjoy Airmotors Ltd., Hooton Park Aerodrome, Wirral, Cheshire. Présenté en 1926, il fut un propulseur populaire pour les avions légers et les petits appareils dans les années 1930. Une caractéristique du Pobjoy Type R était le réducteur à engrenages, qui permettait à ce petit moteur d'opérer à des vitesses désirées plus élevées.

Une qualité de ce moteur était son faible poids, puisqu'il ne pesait qu'environ 135 livres (60 kg), avec les pattes de montages solidaires, le démarreur, et le système de refroidissement d'huile. Il était aussi compact, avec un diamètre hors tout de 64,7 cm. L'alésage de ce moteur sept cylindres était de 77 mm, pour une course de 87 mm. La cylindrée atteignait 2,835 litres, et la puissance développée était d'environ 75-80 ch.

La particularité de ce moteur était la position originale de l'axe de l'arbre portant l'hélice, qui n'était pas dans le prolongement du vilebrequin, mais occupait une position surélevée, le réducteur étant de type à engrenages cylindriques silencieux, à denture en forme de chevrons. Les culasses en Duralumin moulé, étaient vissées dans les fûts en acier des cylindres, et portaient chacun, deux soupapes inclinées, les pivots des culbuteurs étant montés sur des roulements à billes. Le carter du moteur était en deux parties, la portion arrière contenant les engrenages de la distribution et les poussoirs des soupapes, tandis qu'une moitié du carter du réducteur venait de fusion avec la portion avant, cette dernière portant également le palier arrière de l'arbre d'hélice. Le vilebrequin de type compensé, était supporté par des paliers à rouleaux. Il avait la particularité de porter à son extrémité avant, un petit volant creux fonctionnant comme séparateur d'huile centrifuge. Le système de lubrification était de type carter sec, et les pompes de graissage et de vidange étaient commodément réunies en un groupe fixé à la base de la portion antérieure du carter. Egalement, le système de graissage de ce moteur ne comportait aucun tuyau ou conduite externe. Le carburateur, logé en partie arrière du moteur, débitait le mélange au centre d'un croisillon de distribution réchauffé par les gaz d'échappement, d'où partaient les conduits d'admission alimentant séparément chaque culasse. Le système d'allumage comprenait deux magnétos montées transversalement, à l'arrière, derrière la tôle de protection.

Le moteur Pobjoy Type R, fut monté sur de nombreux avions légers des années 1930, il équipait, par exemple, le General Aircraft Monospar, et le prototype de l'appareil de transport civil bimoteur Short S.16 Scion.


Vue d'un moteur Pobjoy Type R (photo : Flight, novembre 1930) Vue, face arrière, d'un moteur en étoile Pobjoy Type R.


* La compagnie d'origine, Pobjoy Airmotors and Aircraft Ltd. (siège social Berkeley Square, Londres), fut fondée en 1930, mais elle devint une société publique en juin 1935, avec un capital autorisé de 250.000 livres. Le moteur initial Pobjoy, Type P, sept cylindres radial de 67 ch de conception Parnall/Pobjoy, effectua le Type Test de 50 heures du ministère de l'Air (Air Ministry), correspondant à un emploi civil, en 1928. En 1929, le Type R d'une puissance de 75-80 ch fut développé, et ce modèle fut suivi du Cataract de 85-90 ch, puis en 1934, du Niagara développant 85-90 ch. Le dernier moteur de la marque fut le Niagara V donnant 130 ch, ce propulseur étant remarquable par la forte augmentation de puissance par rapport à celle de son prédécesseur immédiat, le Niagara III. La société fondée, avec des associés, par Douglas Rudolf Pobjoy, avait déménagé ses installations en 1934, à Rochester, Kent, afin de se rapprocher de son principal client, la compagnie Short Brothers. Aussi, suite à des difficultés financières, la société fut finalement achetée par Short, en 1935. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, la compagnie travailla exclusivement pour le Ministry of Aircraft Production, et le développement de moteurs de sa propre conception fut arrêté pendant ce temps.

Source partielle : site web Wikipedia.

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons