Porte-avions japonais de la Deuxième Guerre mondiale


Porte-avions japonais Retour partie aviation/return to the airplane part


- Porte-avions de flotte de la marine impériale japonaise :
Classe Bateau Date de commande Date de lancement Avions embarqués (exemples) Remarques
Akagi Akagi 1920 avril 1925 D3A Val  En service entre 1927 et 1942. Participa à l'attaque de Pearl Harbor, début décembre 1941, à l'invasion de Rabaul, en janvier 1942, au bombardement sur Port Darwin, Australie, en février 1942, et servit de support lors de l'invasion des Indes néerlandaises (décembre 1941 à mars 1942). Avait auparavant participé à la seconde guerre sino-japonaise, à la fin des années 1930. Fut très endommagé par les bombardiers en piqué des porte-avions U.S.S. Enterprise, U.S.S. Hornet, et U.S.S. Yorktown, lors de la bataille de Midway, début juin 1942, et finalement coulé (sabordage). Après sa modernisation démarrée en novembre 1935, ce porte-avions fut doté d'un système d'arrêt des avions de conception japonaise, mettant en oeuvre des technologies hydrauliques (système Type 1 à neuf câbles, fourni par l'industriel Kayaba).
Kaga Kaga   novembre 1921 D3A Val En service entre 1928 et 1942. Participa à l'attaque de Pearl Harbor, début décembre 1941, et à l'invasion de Rabaul, en janvier 1942. Avait auparavant participé à des opérations en Chine, premier incident de Shanghai, au printemps 1932, et à la seconde guerre sino-japonaise, à la fin des années 1930. Fut très endommagé par les bombardiers en piqué des porte-avions U.S.S. Enterprise, U.S.S. Hornet, et U.S.S. Yorktown, lors de la bataille de Midway, début juin 1942, et finalement coulé (sabordage).
Sōryū Sōryū   décembre 1935 A5M Claude, D4Y Suisei (Judy) En service entre 1937 et 1942. Participa à l'attaque de Pearl Harbor, début décembre 1941, à l'attaque de l'atoll de Wake, fin décembre 1941, au bombardement sur Port Darwin, Australie, en février 1942, et servit de support lors de l'invasion des Indes néerlandaises (décembre 1941 à mars 1942). Fut très endommagé par les bombardiers en piqué des porte-avions U.S.S. Enterprise, U.S.S. Hornet, et U.S.S. Yorktown, lors de la bataille de Midway, début juin 1942, et finalement coulé (sabordage).
Sōryū Hiryū   novembre 1937   En service entre 1939 et 1942. Participa à l'attaque de Pearl Harbor, début décembre 1941, à l'attaque de l'atoll de Wake, fin décembre 1941, au bombardement sur Port Darwin, Australie, en février 1942, et servit de support lors de l'invasion des Indes néerlandaises (décembre 1941 à mars 1942). Fut très endommagé par les bombardiers en piqué des porte-avions U.S.S. Enterprise, U.S.S. Hornet, et U.S.S. Yorktown, lors de la bataille de Midway, début juin 1942, et finalement coulé (sabordage).
Shōkaku Shōkaku   juin 1939 D3A Val, B6N Tenzan (Jill), D4Y Suisei (Judy) En service entre 1941 et 1944. Participa à l'attaque de Pearl Harbor, début décembre 1941, à l'invasion de Rabaul et à l'attaque de Lae, Nouvelle-Guinée, en janvier 1942. Egalement, participa en avril 1942, avec le Zuikaku, aux opérations dans l'océan Indien, avec la conquête des bases britanniques de Colombo et Trincomalee, à Ceylan, et la destruction du porte-avions H.M.S. Hermes, et des croiseurs lourds H.M.S. Cornwall et Dorsetshire. Fut endommagé lors de la bataille de Coral Sea (mer de Corail), début mai 1942, mais réparé, participa plus tard à la bataille des îles Santa Cruz, fin octobre 1942. Torpillé et coulé par le sous-marin américain U.S.S. Cavalla en juin 1944, lors de la bataille de la mer des Philippines. En réparation, ce porte-avions fut absent lors de la bataille de Midway, début juin 1942.
Shōkaku Zuikaku   novembre 1939 B5N Kate, C6N Saiun (Myrt), D3A Val, B6N Tenzan (Jill) En service entre 1941 et 1944. Participa à l'attaque de Pearl Harbor, début décembre 1941, à l'invasion de Rabaul et à l'attaque de Lae, Nouvelle-Guinée, en janvier 1942. Egalement, participa en avril 1942, avec le Shōkaku, aux opérations dans l'océan Indien, avec la conquête des bases britanniques de Colombo et Trincomalee, à Ceylan, et la destruction du porte-avions H.M.S. Hermes, et des croiseurs lourds H.M.S. Cornwall et Dorsetshire. Coulé à la suite d'attaques aériennes, lors de la bataille aéronavale de Leyte Island, archipel des Philippines, fin octobre 1944. En réparation, ce porte-avions fut absent lors de la bataille de Midway, début juin 1942.
Unryū Unryū 1941 septembre 1943 A6M Zero (Zeke), B6N Tenzan (Jill) En service entre 1944 et 1944. Torpillé et coulé par le sous-marin américain U.S.S. Redfish, en décembre 1944, dans l'est de la mer de Chine.
Unryū Amagi   octobre 1943   Armé en août 1944, mais n'embarqua jamais la totalité de ses avions, et resta dans les eaux japonaises. Bombardé plusieurs fois par les appareils américains, au mouillage, dans la base navale de Kure, préfecture d'Hiroshima, il chavira finalement en juillet 1945. Il fut remis à flot en 1946, puis démantelé, chantier terminé en décembre 1947.
Unryū Katsuragi juin 1942 janvier 1944 Prévus, A7M Reppu (Sam), D4Y Suisei (Judy), C6N Saiun (Myrt) Armé en octobre 1944, mais n'embarqua jamais la totalité de ses avions, et resta dans les eaux japonaises. Fut très endommagé, lors d'un bombardement effectué par des appareils américains, au mouillage, dans la base navale de Kure, préfecture d'Hiroshima. Réparé après la guerre, il servit au transport de civils et de militaires de retour au Japon, puis démantelé, chantier terminé en novembre 1947.
Taihō Taihō   avril 1943 D4Y Suisei (Judy) Armé en mars 1944. Coulé, après avoir subi l'attaque à la torpille du sous-marin américain U.S.S. Albacore, lors de la bataille de la mer des Philippines, en juin 1944.
Shinano Shinano   octobre 1944 Prévus, A7M Reppu (Sam), B7A Ryusei (Grace), C6N Saiun (Myrt) Armé pour essais, en novembre 1944. Coulé, après avoir subi l'attaque à la torpille du sous-marin américain U.S.S. Archerfish, lors d'un transfert de l'arsenal de Yokosuka vers la base navale de Kure, préfecture d'Hiroshima, fin novembre 1944.

- Porte-avions d'escorte de la marine impériale japonaise :
Classe Bateau Date de commande Date de lancement Avions embarqués (exemples) Remarques
Taiyō Taiyō   septembre 1940   En service entre 1941 et 1944. Ex transport de passagers Kasuga Maru. Torpillé et coulé par le sous-marin américain U.S.S. Rasher au large du cap Bolinao, Luzon, Philippines, en août 1944.
Taiyō Chūyō   mai 1939   En service entre 1942 et 1943. Ex transport de passagers Nitta Maru. Torpillé et coulé par le sous-marin américain U.S.S. Sailfish, début décembre 1943.
Taiyō Unyō   octobre 1939   En service entre 1942 et 1944. Ex transport de passagers Yawata Maru. Torpillé et coulé par le sous-marin américain U.S.S. Barb, en septembre 1944.
Kaiyō Kaiyō   décembre 1938   En service entre 1943 et 1945. Ex transport de passagers Argentina Maru.
Shin'yō Shin'yō   décembre 1934   En service entre 1943 et 1944. Ex transport de passagers allemand SS Scharnhorst. Torpillé et coulé par le sous-marin américain U.S.S. Spadefish, sur la route de Singapour, en novembre 1944.
Akitso Maru Akitso Maru   janvier 1942   En service entre 1942 et 1944. Transport de passagers converti. Torpillé et coulé par le sous-marin américain U.S.S. Queenfish, en novembre 1944.
Akitso Maru Nigitsu Maru   mars 1943   En service entre 1943 et 1944. Transport de passagers converti. Torpillé et coulé par le sous-marin américain U.S.S. Hake, dans le sud-ouest d'Okinawa, en janvier 1944.
Shinmane Maru Shinmane Maru   décembre 1944   En service durant l'année 1945. Pétrolier converti. Coulé par des avions anglais, dans la baie de Shido, préfecture de Kanagawa, en juillet 1945.
Shinmane Maru Ōtakisan Maru   janvier 1945   Non mis en service. Pétrolier converti.
Yamashio Maru Yamashio Maru   1944   En service durant l'année 1945. Pétrolier converti. Coulé par des avions américains, dans le port de Yokohama, en février 1945.
Yamashio Maru Chigusa Maru   1944   Non terminé, non mis en service. Pétrolier converti.
Yamashio Maru Zuiun Maru   1944   Non terminé, non mis en service. Pétrolier converti.
Kumano Maru Kumano Maru   janvier 1945   En service durant l'année 1945. Cargo converti.

- Porte-avions légers de la marine impériale japonaise :
Classe Bateau Date de commande Date de lancement Avions embarqués (exemples) Remarques
Hōshō Hōshō   décembre 1921   En service entre 1922 et 1945. Participa, en second rôle, à la bataille de Midway, début juin 1942.
Ryūjō Ryūjō   avril 1931 B6N Tenzan (Jill) En service entre 1931 et 1942. Coulé par des avions embarqués américains, lors de la bataille des Salomons orientales (aussi connue comme bataille des îles Stewart), en août 1942.
Hiyō Hiyō   juin 1941   En service entre 1942 et 1944. Converti depuis le transport de passagers Izumo Maru. Torpillé et coulé par les avions américains, lors de la bataille de la mer des Philippines, en juin 1944.
Hiyō Jun'yō fin 1938 juin 1941 B6N Tenzan (Jill), D4Y Suisei (Judy) En service entre 1942 et 1946. Converti depuis le transport de passagers Kashiwara Maru. Participa à l'attaque de diversion sur les îles aléoutiennes, au moment de la bataille de Midway, début juin 1942.
Zuihō Zuihō   juin 1936 B6N Tenzan (Jill) En service entre 1940 et 1944. Converti depuis le navire support de sous-marin Takasaki. Coulé lors de la bataille aéronavale de Leyte Island, Philippines, en octobre 1944.
Zuihō Shōhō   juin 1935 A5M Claude, B5N Kate, A6M Zero (Zeke) En service entre 1941 et 1942. Converti depuis le navire support de sous-marin Tsurugizaki. Torpillé et coulé par les avions américains, lors de la bataille de Coral Sea, mer de Corail, en mai 1942. Ce navire fut le premier porte-avions japonais coulé pendant la Deuxième Guerre mondiale.
Chitose Chitose   novembre 1936 B6N Tenzan (Jill) En service entre 1938 et 1944. Ex porte-hydravions. Coulé lors de la bataille aéronavale de Leyte Island, Philippines, en octobre 1944.
Chitose Chiyoda   novembre 1937 B6N Tenzan (Jill) En service entre 1938 et 1944. Ex porte-hydravions. Coulé lors de la bataille aéronavale de Leyte Island, Philippines, en octobre 1944.
Chitose Mizuho   mai 1938   En service entre 1939 et 1942. Torpillé et coulé par le sous-marin américain U.S.S. Drum, au large de Omaezaki, Japon, en mai 1942.
Ryūhō Ryūhō   novembre 1933   En service entre 1942 et 1945. Converti depuis le navire support de sous-marin Taigei.
  Ibuki   mai 1943   Ex croiseur lourd, transformé en porte-avions avant achèvement. Non mis en service.


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part