Potez-P.53

Potez 540

Potez-P.56

Vue du Potez 540 code A des Forces Républicaines (illustration : Air War over Spain - Rafael A. Permuy López) Vue du Potez 540 code 'A', des Forces Républicaines (Guerre d'Espagne, Escuadra España, front de Madrid, novembre 1936). Cet avion piloté par l'Italo-Soviétique Primo Gibelli fut abattu sur le front de Madrid par la défense anti-aérienne nationaliste début novembre 1936.

Construit sous contrat privé, le prototype du modèle de type Potez 54 M.4 vola pour la première fois en novembre 1933. Conçu par Louis Coroller, c'était un avion multiplace de combat, destiné à assurer diverses missions en tant que chasseur d'escorte, bombardier ou encore avion de reconnaissance à long rayon d'action. Construit globalement en bois, c'était un monoplan à aile haute (type semi-cantilever à structure métallique entoilée) doté de deux dérives et propulsé par deux moteurs en ligne douze cylindres en V Hispano-Suiza 12 Xbrs d'une puissance de 690 CV montés dans des nacelles profilées sous les ailes. Ces nacelles tenues par un ensemble de tirants portaient le train d'atterrissage principal de type rentrant. Des bombes pouvaient être soit logées en soute (dix bombes de 50 kg), soit accrochées sous les ailes à des supports (quatre bombes de 225 kg). L'appareil disposait aussi d'un ensemble de défense comprenant trois tourelles (nez, dos et ventrale) dotés chacune d'une mitrailleuse MAC 34 de 7,5 mm. L'équipage comprenait cinq personnes.

Au cours du développement, pour améliorer la stabilité, la dérive double fut remplacée par une simple de nouvelle forme. L'avion reçut alors la désignation Potez 540 (No. 1) et fut livré à l'Armée de l'Air fin novembre 1934. En parallèle, d'autres motorisations furent expérimentées : le Potez 541 reçut des moteurs 14 cylindres en double étoile à refroidissement par air Gnome-Rhône 14Kdrs de 860 CV et le Potez 542 fut doté de moteurs Lorraine-Dietrich Pétrel de 720 CV. La production totale du modèle 540 atteignit environ 190 exemplaires, la production totale tous modèles atteignant 270 exemplaires.

Toutes les versions du Potez 540 étaient équipées d'un armement défensif constitué de tourelles à commande manuelle dotées chacune d'une mitrailleuse unique. L'équipement standard comprenait une radio, un système d'alimentation en oxygène, un système pour le vol de nuit ou sous faible visibilité et des appareils photo pour les missions de reconnaissance pouvaient être montées.

Les Potez 540 effectuèrent leur premières missions au combat pendant la Guerre d'Espagne. Livrés en août 1936 aux Républicains (six 540, puis un 544), ils firent partie avec quelques Nieuport 52 chargés de l'escorte, du groupe baptisé Escuadra España (basé à Barcelone puis à partir d'août 1936, à Madrid). Conduits par des pilotes indépendants, ces machines furent symboliquement identifiées par les lettres E, S, P, A et Ñ qu'André Malraux fit peindre sur les dérives. Les premières missions de cette escadrille furent spectaculaires face à une aviation ennemie encore mal organisée et équipée de vieux matériel, mais les Potez furent rapidement dominées par les nouveaux et modernes appareils allemands fournis aux Nationalistes. En octobre 1936, les Républicains recevaient encore six Potez 542 construits par CAMS (filiale de Potez), puis encore deux exemplaires (type 542) à la fin du même mois.

Durant son utilisation en Espagne, les Potez 540/542 se révélèrent faciles à piloter, stables et aptes à encaisser de nombreux coups, en particulier grâce à leurs réservoirs auto-obturant. Les postes avaient été conçus pour faciliter la communication entre les membres de l'équipage et la visibilité était satisfaisante. Aussi, le secteur de tir des armes était vaste et le train principal semi-rentrant protégeait les moteurs et la cellule en cas d'atterrissage sur le ventre. Cependant, le Potez avait des freins déficients, une vitesse maximale nettement insuffisante par rapport aux machines plus modernes et le moteur Lorraine-Dietrich du Potez 542 était peu fiable.

A la fin des années 1930, les avions de type Potez 540 devinrent obsolètes et furent, dans les forces françaises, retirés des missions de bombardement et reconnaissance pour être affectés à des missions de transport et de formation de troupes parachutistes. Au début de la Deuxième Guerre mondiale, fin 1939, ils furent largement transférés dans les colonies françaises en Afrique du Nord, ou ils assurèrent les mêmes fonctions, transport et formation de parachutistes. Dans ces rôles, leur emploi restait problématique, car leur faible armement défensif les rendait vulnérables face aux chasseurs ennemis modernes. Après la capitulation de la France, l'été 1940, les machines restantes servirent encore dans les Forces de Vichy principalement en dehors de la métropole. Finalement, fin 1943, la majorité de ces appareils avait été détruite ou retirée du service.


Vue du Potez 540 code 'R', des Forces Républicaines (Guerre d'Espagne). Cette machine fut l'une qui servit le plus longtemps avec l'Escuadrilla de Polimotores du Grupo n° 72. Vue du Potez 540 code R des Forces Républicaines (illustration : Air War over Spain - Rafael A. Permuy López)


 - Variantes :
Désignation Caractéristiques
Potez 54 Prototype unique, converti ultérieurement (avec double dérive) en Potez 540 No. 1.
Potez 540 Version de production dotée de moteurs en V Hispano-Suiza 12 Xirs. Construit à 185 exemplaires. Utilisé en France et en Espagne.
Potez 541 Modèle 540 remotorisé avec des moteurs radiaux Gnome-Rhône 14Kdrs. Construit à un exemplaire.
Potez 542 Version dérivée du type 540 équipée de moteurs Lorraine-Dietrich Pétrel de 720 CV. Construit à 74 exemplaires. Employé en France et Spain.
Potez 543 Version de production dérivée du Potez 541, dotée de moteurs Gnome-Rhône 14Kdrs. Construit à 10 exemplaires pour l'exportation vers la Roumanie.

Source partielle : site web Wikipedia.

POTEZ 540           
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 690 CV                      Hispano-Suiza 12 Xirs/Xjrs                        
Envergure/Span 22,10 m    Longueur/Length 16,20 m    Hauteur/Height 3,88 m     Poids total/Weight 5.900 kg       
Vitesse/Speed 320 km/h à 3950 m    Plafond/Ceiling 10.500 m   Autonomie/Range 1.000 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens