Potez-P.63

Potez 66

Potez-P.75

Vue d'un Potez 66 Vue d'un appareil de transport quadrimoteur Potez 66.

Le Potez 66 était un monoplan quadrimoteur à aile basse, développé juste avant la Deuxième Guerre mondiale, et de construction se rapprochant de celle du bombardier bimoteur Potez 63. En août 1936, la compagnie bien établie Potez devint une partie de la nouvelle Société Nationale de Constructions Aéronautiques du Nord (S.N.C.A.N.), compagnie née à la suite de la nationalisation des constructeurs de matériel de guerre. En 1937, fut présenté le premier quadrimoteur de cette entité, le modèle 66, représenté par le prototype Type 661. Cet avion civil de transport de passagers à aile basse, d'une capacité de dix ou douze passagers, avec un équipage de deux personnes, était de construction presque entièrement métallique.

Le fuselage était de construction monocoque, avec de chaque côté, six fenêtres placées en face des sièges. Une porte était aménagée en partie arrière, côté gauche. Normalement, la capacité était de douze passagers, mais deux sièges pouvaient être enlevés, afin d'obtenir des places mieux adaptées pour les longs vols. Le poste de pilotage fermé, comprenait deux sièges placés côte à côte, et les commandes étaient doublées.

Les ailes arrondies avaient un bord de fuite presque droit, équipé aux extrémités, d'ailerons équilibrés, et de volets en plusieurs parties placés sur la totalité de la partie centrale. Les éléments de queue étaient constitués de deux dérives de forme globalement ovale, montées sur des plans horizontaux présentant un fort dièdre. Les commandes de profondeur et celles de direction étaient équilibrées, et des compensateurs étaient montés sur celles de profondeur. Ces éléments étaient de structure métallique avec revêtement entoilé. Les moteurs en ligne étaient des Renault 6 Q d'une puissance de 220 ch, montés sur le longeron de bord d'attaque, et entraînant des hélices bipales à pas variable. Le train d'atterrissage classique était composé d'un train principal rétractable se repliant dans les nacelles de moteurs intérieurs, complété d'une petite roulette de queue fixe.

Le premier vol du prototype fut effectué en juillet 1937. En août 1938, l'appareil avait effectué les essais demandé par le ministère de l'Air, et en avril 1939, les tests d'endurance sur cent heures avaient été réalisés. A la mi-avril, l'unique exemplaire Potez 661 fut mis en service par la compagnie Air Afrique sur les lignes coloniales françaises (premier voyage de Dakar à Pointe-Noire).

Bien que le Potez 66 n'ait été construit qu'en un seul exemplaire avant la guerre, il gagna la réputation d'être, malgré la faible puissance de ses moteurs, un avion de transport rapide et économique. Capable de voler avec deux moteurs coupés, ce modèle avait été prévu pour être équipé des propulseurs radiaux Gnome-Rhône 14 Mars. Le second prototype, Type 662, fut doté de moteurs en étoile 14M-5 de 660 ch, les ailes étant légèrement modifiées afin de tenir compte du déplacement du centre de gravité. Ces moteurs plus puissants devait permettre à l'appareil d'atteindre une vitesse de 500 km/h. Cependant, le Potez 66 en resta au stade du prototype, et ne fut finalement, pas mis en production.


Source partielle : Gallica.

POTEZ 661           
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 220 ch                      Renault 6 Q                                       
Envergure/Span 22,50 m    Longueur/Length 16,60 m    Hauteur/Height 4,40 m     Poids total/Weight 6.325 kg       
Vitesse/Speed 325 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 1.000 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils