Percival-P.28 proctor

Percival P.40 Prentice

Percival-P.48 merganser

Vue d'un Prentice T.1 (origine : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford) Vue d'un biplace d'entraînement Percival Prentice T.1 (VR 230) de la FTS (Flying Training School) No. 3 de la Royal Air Force, Feltwell, Norfolk.

La plupart des pilotes de la Royal Air Force qui s'entrainèrent entre 1948 et 1953, effectuèrent leur instruction de premier niveau sur le Prentice (référence constructeur P.40). Ce monoplan à aile basse fut le remplaçant du vétéran Tiger Moth dans le Flying Training Command, et resta l'appareil standard pour la formation de base, jusqu'à l'arrivée du Provost. Conçu pour répondre à une spécification du ministère de l'Air (Air Ministry Spec. T. 23/43), le prototype Prentice (TV 163) effectua son vol inaugural fin mars 1946. Il prenait en compte de nombreuses nouvelles idées issues de l'expérience acquise pendant les années de guerre, concernant les techniques de formation des pilotes, et était un départ radical par rapport aux avions d'entraînement de faible puissance représentés par le Tiger Moth ou le Miles Magister. Avec un moteur plus puissant et des ajouts complexes pour l'élève, comme l'hélice à pas variable, les volets et la radio, le Prentice avait été conçu à l'origine comme un triplace (un instructeur et deux élèves), mais en pratique, il fut utilisé en biplace, avec l'instructeur et l'élève placés côte à côte. Cet avion fut le premier appareil d'instruction premier niveau de la R.A.F. doté d'une configuration de ce type, il pouvait aussi opérer par tous les temps, et offrait une possibilité d'entraînement de nuit artificiel.

Les essais initiaux avec le premier prototype révélèrent un contrôle inadéquat de la gouverne de direction, et cet élément fut revu et de larges découpes furent pratiquées dans les gouvernes de profondeur. Une modification ultérieure fut l'introduction d'extrémités des ailes montées avec un dièdre positif. Des essais en service furent menés à la Central Flying School et dans d'autres unités d'entraînement, avec trente exemplaires Prentice de pré-production (groupe commençant par VN 684), et les premières livraisons furent faites en novembre 1947. La production à pleine échelle d'environ 300 machines fut lancée pour le compte du ministère de l'Air (Spec. T. 20/46 et 21/46), la première spécification concernant les avions construits par la maison mère (en commençant par le VR 218), et la deuxième concernant les machines fabriquées en sous-traitance, par l'usine Blackburn à Brough, Yorkshire (en commençant par le VS 241).

Le Prentice fut mis en service dans le Basic Training Squadron de la Central Flying School, à South Cerney, Gloucestershire, dans le R.A.F. College, à Cranwell, Lincolnshire, et aussi dans les Flying Training Schools, à Ternhill (Shropshire), à Cottesmore (Rutland, East Midlands), à Feltwell (Thetford, Norfolk), et dans d'autres sites. Le modèle servit également à l'instruction des aiguilleurs à la base R.A.F. Swanton Morley, Norfolk, pendant plusieurs années, et fut employé comme avion de liaison au Moyen-Orient.

Le monoplan à aile basse de construction entièrement métallique doté d'un train fixe classique Prentice, fut construit au total, entre 1947 et 1949, en environ 370 exemplaires. Ce modèle fut employé comme appareil d'entraînement dans la R.A.F., jusqu'en 1952 dans certaines unités, puis remplacé par le Chipmunk, et jusqu'à la fin de l'année 1953 dans d'autres centres (remplacement par le Provost). Les derniers appareils de cette force aérienne furent retirés en 1956. Le Prentice fut exporté en Argentine (cent exemplaires), au Canada (un pour essai dans la R.C.A.F.), en Inde (vingt machines plus environ quarante autres construites sous licence par HAL, Hindustan Aeronautics Limited), et au Liban (quelques exemplaires). Après leur carrière militaire, quelques appareils retournèrent sur le marché civil et furent acquis par des particuliers ou des sociétés (Aviation Traders Ltd.). Le Prentice fut développé en deux versions principales, le T.1 équipé d'un moteur six cylindres en ligne inversé de Havilland Gipsy Queen 32 de 250 ch et le T.3, doté d'un propulseur de même type Gipsy Queen 70-2 de 345 ch. Aussi, un monoplan Percival Prentice apparaît dans l'album des Aventures de Tintin, "l'Ile Noire" (Hergé, version en noir et blanc 1938). Le héros est blessé par les pilotes d'un mystérieux avion ayant fait un atterrissage forcé à la suite d'une panne. Tintin part en Angleterre où l'avion de ses agresseurs s'est écrasé, et découvre un réseau de faux-monnayeurs.


Source partielle : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford.

PRENTICE T.1        
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 250 ch                       de Havilland Gipsy Queen 32                       
Envergure/Span 14,0 m     Longueur/Length 9,52 m     Hauteur/Height 3,91 m     Poids total/Weight 1.905 kg       
Vitesse/Speed 230 km/h à 1500 m    Plafond/Ceiling 5.490 m    Autonomie/Range 635 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes